Les investissements augmentent mais pas les taxes, à Gragnano ok avec le budget – Euro 2020

216

Le budget 2021 de la commune de Gragnano Trebbiense (Plaisance) est fixé à 4 782 000 euros.

Les revenus courants attendus sont égaux à 3 296 000 euros dont 1 230 000 pour IMU, 450 000 euros supplémentaires pour l'impôt sur le revenu des personnes physiques, 687 000 euros pour Tari et 240 000 euros pour Tari des années précédentes. En revanche, les dépenses d'investissement pour les investissements sont de 645 000 euros. La fiscalité locale reste inchangée, n'ayant ajusté aucun des taux d'imposition locaux à la hausse, bien que la loi le permette désormais, maintenant ainsi la municipalité de Gragnano dans la catégorie des communes à imposition locale moyenne-faible.

Ce sont les chiffres les plus significatifs du budget Gragnano illustrés le 30 décembre par le conseiller au budget Alberto Frattola à l'occasion du conseil municipal tenu à distance. La session s'est ouverte avec les remerciements de la Maire Patrizia Calza aux employés et à toutes les associations et particuliers qui en 2020, "malgré toutes les limitations et restrictions imposées par la réglementation, ont permis la prestation de services en faveur de la communauté et ont une contribution significative à la proximité des plus en difficulté ». La figure du Dr Luciana Stancapiano, qui a fidèlement servi la communauté gragnanaise pendant 38 ans, faisant de la ville de Plaisance, si loin de ses origines, sa famille choisie, a ensuite été rappelée par une minute de silence.

La discussion a mis en évidence non seulement le maintien de tous les services existants, mais également l'amélioration de certains d'entre eux. C'est le cas du secteur social, qui avec 670 000 euros, soit 20% des dépenses courantes, constitue déjà la part la plus importante de ces dépenses, et dans le budget il y a une augmentation, de 84 000 à 122 000 euros, des fonds pour services éducatifs pour les personnes handicapées, confirmant ainsi l'attention de l'administration aux personnes les plus en difficulté. Le Conseiller a ensuite noté avec satisfaction "la poursuite de la baisse de la dette globale de l'organisme qui s'établira en 2021 autour de 744 euros par habitant contre 862 en 2015". «En pratique, nous poursuivons l'action de désendettement qui en l'espace de 7 ans enregistre une réduction d'environ 100 000 euros par an, ramenant l'institution à moins de la moitié du plafond d'endettement autorisé par la loi. Cela signifie que nous disposons d'une importante réserve de crédit qui pourrait s'avérer utile s'il était nécessaire de l'utiliser », a conclu Frattola.

A lire :  Coûts de l'assurance en ligne en 2020: focus sur le Centre-Sud - Championnat d'Europe de Football 2020

Ces résultats, qui confirment «une gestion prudente des ressources et une maîtrise efficace des coûts par les bureaux et les directeurs», également reconnus par les administrateurs minoritaires, sont également le fruit d'une recherche continue de fonds régionaux et nationaux. Le maire et le conseiller aux travaux publics Cristiano Schiavi ont ensuite illustré les interventions les plus importantes qui auront lieu l'année prochaine et qui concerneront la nouvelle viabilité liée au gymnase en construction, la rénovation du centre culturel dont les travaux ont été récemment confiés, la requalification des espaces de la mairie et du jardin d'enfants. << Même dans ce cas, d'importantes contributions régionales et nationales ont été acquises tant pour la conception que pour la mise en œuvre des interventions – commente le maire – confirmant ainsi la volonté de continuer à rechercher des fonds que nous aimerions de plus en plus engager dans la création de certains objectifs tels que la régénération urbaine et la mobilité durable ".

Sur proposition du maire, le Conseil a également pris acte du plan économique et financier du service de gestion des déchets urbains pour l'année 2020 approuvé par Atersir avec la résolution du conseil régional du 11 décembre 2020 et qui est égal à 653.436,31 €. L'ajustement, résultant de l'application, due à Covid, également pour l'année 2020 des tarifs Tari pour 2019, est égal à 17797,88 € et les coûts y afférents seront étalés sur trois ans, à partir de 2021.