Mayar Sherif devient la première championne WTA d’Égypte

28

Mayar Sherif est devenue la première femme égyptienne à remporter un titre sur le circuit WTA samedi lorsqu’elle a battu la tête de série et numéro sept mondiale Maria Sakkari lors de la finale de Parme.

La joueuse de 26 ans a triomphé de sa rivale grecque 7-5, 6-3, remportant également sa toute première victoire dans le top 10.

« Cela signifie beaucoup pour mon pays », a déclaré Sherif.

«Cela signifie beaucoup pour les gens de chez nous, ma famille, tout le travail acharné, toutes les luttes mentales des dernières semaines. Je suis juste ravi et heureux. Ce n’était pas prévu. »

Sherif, classée 74e au monde, s’est taillée une place dans l’histoire lors d’une journée exténuante qui l’a vue jouer une demi-finale et une finale consécutives après que le programme de vendredi ait été emporté par la pluie.

Elle a terminé la finale avec 10 gagnants pour 11 fautes directes et a généré 13 points de rupture, en convertissant six. Sakkari a frappé 22 gagnants pour 22 fautes directes.

« Je suis épuisé », a déclaré Sherif après être revenu d’une panne précoce dans les deux sets de la finale sur terre battue.

« Aujourd’hui a été une journée très difficile pour moi, de nombreuses heures sur le court. Je suis très content d’avoir réussi. J’ai dû creuser très profondément.

« Le premier match a été émotionnellement et mentalement difficile. Il y a eu tellement de moments clés dans le match, beaucoup de pression. Mais après avoir gagné ce match, cela m’a donné beaucoup de confiance, alors je l’ai utilisé pour le match juste après.

A lire :  US Open : Rafael Nadal et Daniil Medvedev en tête du titre en simple messieurs

Plus tôt samedi, Sherif avait mis près de trois heures pour vaincre Ana Bogdan, sixième tête de série, 6-4, 3-6, 6-4 en demi-finale.

Sakkari s’est qualifiée pour sa première finale depuis Indian Wells avec une victoire 7-5, 6-2 contre Danka Konvinic du Monténégro.