Municipalités: un gouffre de 11 millions d'euros – Chronique – Foot 2020

325

par Irene Puccioni Moins de tourisme, écoles et jardins d'enfants fermés, transport arrêté et arrêté aux amendes. Les caisses des autorités locales, suite à la pandémie de Covid 19, subissent d'énormes pertes. L'absence de recouvrement sur le front des recettes fiscales et du côté des recettes non fiscales, pourrait conduire les maires des communes d'Empolese Valdelsa à se passer de plus de 11 millions d'euros en 2020. L'estimation a été faite directement par le ministre de l'Intérieur qui, avec un décret spécifique du directeur central des finances locales, il prévoyait un «rafraîchissement» à toutes les collectivités locales: communes, provinces et unions de communes italiennes. Le fonds total prévoit 2,1 milliards d'euros pour les communes et 350 millions …

par Irene Puccioni

Moins de tourisme, écoles et jardins d'enfants fermés, transports arrêtés et arrêt des amendes. Les caisses des autorités locales, suite à la pandémie de Covid 19, subissent d'énormes pertes. L'absence de recouvrement sur le front des recettes fiscales et du côté des recettes non fiscales, pourrait conduire les maires des communes d'Empolese Valdelsa à se passer de plus de 11 millions d'euros en 2020. L'estimation a été faite directement par le ministre de l'Intérieur qui, avec un décret spécifique du directeur central des finances locales, il prévoyait un «rafraîchissement» à toutes les collectivités locales: communes, provinces et unions de communes italiennes. Le fonds global prévoit 2,1 milliards d'euros pour les communes et 350 millions d'euros pour les provinces, entités qui gèrent en fait la majorité des services à la population. Les sommes allouées s'ajoutent à celles déjà décaissées fin mai: 900 millions pour les communes et 150 millions pour les provinces. Portant le total à 3,5 milliards d'euros auxquels des ressources supplémentaires pourraient être ajoutées dans les mois à venir.

Toutes ces taxes «réduites de moitié», remodelées et suspendues: d'Imu-Tasi à Tari en passant par Tosap-Cosap, en passant par les pénalités administratives «chapitres», contribuent de manière significative au trou dans les comptes des communes. Le tourisme en difficulté, en revanche, fait chuter les recettes fiscales. En ce qui concerne les revenus extra-fiscaux, des revenus inférieurs sont estimés en 2020, allant des tarifs des jardins d'enfants et des services scolaires, des transports et du stationnement jusqu'aux pénalités administratives.

Pour entrer dans le détail, voici l'estimation des pertes pour l'année en cours pour chaque commune du district Empolese Valdelsa, et combien l'Etat pourra compenser. Empoli est certainement la commune qui subira une plus forte baisse de revenus: égale à 3 428 002 euros. Une aide de 1 924 130 euros viendra cependant de Rome. Immédiatement derrière, il y a, étonnamment, Vinci qui pour 2020 pourrait avoir 1.780.612 euros de moins en cash, mais que l'Etat compensera avec 1.093.810 euros. Fucecchio, en revanche, aura une perte de 1 435 418 euros et un rafraîchissement d'État de 788 015 euros. Même Certaldo devra faire face, il convient de le dire, à 1 266 247 euros de moins que le revenu ordinaire. Le soutien financier sera de 720 718 euros. Castelfiorentino subira une perte estimée à 963 290 euros et bénéficiera d'un rafraîchissement de 505 242 euros. Cerreto Guidi aura un revenu inférieur de 676 264 euros et une aide économique de Rome de 366 928 euros. Montelupo Fiorentino subira une perte de revenus pour ses équivalents de trésorerie de 857 686 euros qui sera partiellement compensée par les 456 398 euros provenant de l'Etat. Montespertoli verra un chiffre d'affaires inférieur de 716 445 euros, tandis que le rafraîchissement sera de 365 282 euros. Capraia e Limite, contre 316 344 € de pertes estimées, recevra 161 427 €. Gambassi Terme devra prévoir 269 274 euros de moins en 2020, mais une partie des pertes sera supportée par les 134 417 euros en provenance de la capitale. Enfin, Montaione, pour laquelle on estime qu'il y aura une contraction des recettes de 317 723 euros que l'Etat va restaurer avec 149 502 euros.

L'Union des communes bénéficiera également d'une partie du fonds Covid19: le ministère de l'Intérieur a estimé une perte à 480 920 euros et un rafraîchissement à 363 677 euros. Trois fonctions ont été transférées à la Piazza della Vittoria depuis 2012: la gestion associée des politiques de logement et d'immigration; police municipale et police administrative locale; planification de la protection civile municipale et activités de coordination des premiers secours.