2020: forte résistance des résultats et du cash flow libre, malgré les conséquences de la crise sanitaire Paris Stock Exchange: LSS – Foot 2020

81

2020: forte résilience des résultats et du cash-flow libre, malgré les conséquences de la crise sanitaire

  • Chiffre d'affaires: 236,2 millions d'euros (-14%)*
  • Résultat opérationnel avant éléments non récurrents: 25,6 millions d'euros (-32%)*
  • Résultat net: 17,6 millions d'euros (-40%)
  • Cash flow libre: 25,2 millions d'euros
  • Trésorerie nette: 134,6 millions d'euros
  • Dividende**: 0,24 € par action

* À l'identique

** Proposé à l’assemblée générale des actionnaires du 30 avril 2021

En millions d'euros 1 octobre – 31 décembre 1 janvier – 31 décembre
2020 2019 2020 2019
Revenus 65,6 74,2 236,2 280
Changer à l'identique (%)(1) -8% -14%
Résultat opérationnel avant éléments non récurrents (2) dix 11.2 25,6 40,9
Changer à l'identique (%)(1) + 5% -32%
Marge opérationnelle avant éléments non récurrents (en% du chiffre d'affaires) 15,3% 15% 10,9% 14,6%
Revenu net 6,6 8 17,6 29,3
Changement aux taux de change réels (%) -18% -40%
Libre circulation des capitaux(2) 15,2 18,1 25,2 36,2
Capitaux propres(3) 192,2 183
Trésorerie nette(2) (3) 134,6 120,6
  1. A périmètre constant: chiffres 2020 retraités aux taux de change 2019
  2. La définition des indicateurs de performance figure dans le rapport de gestion du 31 décembre 2020
  3. Au 31 décembre

Paris, le 10 février 2021. Le Conseil d’administration de Lectra, présidé par Daniel Harari, a procédé aujourd’hui à la revue des comptes consolidés de l’exercice 2020. Des procédures d’audit ont été effectuées par les Commissaires aux comptes. Le rapport de certification sera émis à l'issue de la réunion du conseil d'administration du 24 février 2021.

(Les comparaisons entre 2020 et 2019 sont comparables, sauf indication contraire. L'impact de l'acquisition de Retviews sur les états financiers de l'année complète n'étant pas significatif, les variations à périmètre constant excluent uniquement les variations de taux de change).

T4 2020

L’activité et les résultats du Groupe au T4 ont confirmé les premiers signes d’amélioration observés au T3.

En effet, après une baisse de 42% au T2, et de 21% au T3, par rapport aux trimestres correspondants un an auparavant, les commandes de licences perpétuelles de logiciels, d'équipements et logiciels d'accompagnement et de services non récurrents (27,7 millions d'euros) s'établissent à 1% plus élevé au T4 qu'au quatrième trimestre en 2019.

La valeur annuelle des nouvelles commandes d'abonnements logiciels s'élève à 1,1 million d'euros, en hausse de 53%, confirmant une fois de plus le succès des nouvelles offres de Lectra pour l'Industrie 4.0, vendues en mode SaaS.

Le chiffre d'affaires (65,6 millions d'euros) diminue de 8% (-12% à taux de change réels). Ils avaient baissé de 28% au T2, puis de 15% au T3.

Le résultat opérationnel avant éléments non récurrents (10 millions d'euros) est en hausse de 5% (-10% à taux de change réel) et la marge opérationnelle avant éléments non récurrents (15,3%) augmente de 2,2 points de pourcentage (+0,3 point de pourcentage à taux de change réels) par rapport au T4 2019.

Le résultat net (6,6 millions d'euros) est en baisse de 18% à taux de change réels.

2020

L'épidémie de COVID-19 et ses conséquences ont eu un impact très important en 2020.

Dès le début de la crise, le Groupe a pris les mesures d'hygiène et de distanciation physique nécessaires pour préserver la santé des collaborateurs, clients, fournisseurs et autres parties prenantes. Ces mesures sont toujours en vigueur.

En parallèle, le Groupe a maintenu toutes les opérations commerciales dans le monde et sans interruption tout au long de l'année.

Les mesures de verrouillage mises en place par la plupart des pays, à différents moments de l'année, ont conduit à une réduction significative de l'activité des clients du Groupe.

Si l'activité commerciale globale s'est améliorée au cours des derniers mois de l'année, de nombreux clients fonctionnaient toujours en deçà des niveaux d'avant la crise et ont donc réduit leurs dépenses d'investissement ou d'exploitation. Les trois secteurs stratégiques du marché – la mode, l'automobile et l'ameublement – ont été fortement touchés, bien que le marché du meuble ait connu un rebond à partir du troisième trimestre.

Impact négatif des changements de devises

Avec un taux de change moyen de 1,14 $ / 1 € en 2020, le dollar américain a reculé de 2% par rapport à la même période en 2019. Le glissement du dollar s'est intensifié en fin d'année et le taux de change s'est établi à 1,23 $ pour l'euro sur 31 décembre 2020. Le yuan a également reculé de 2% par rapport à l'euro.

Les variations de change diminuent ainsi mécaniquement le chiffre d'affaires de 4,4 millions d'euros (-2%) et le résultat opérationnel avant éléments non récurrents de 2,3 millions d'euros (-8%) à taux de change réels par rapport à
des chiffres comparables.

Commandes globalement en baisse, forte croissance des ventes d'abonnements logiciels

Les commandes de licences logicielles perpétuelles, d'équipements et de logiciels d'accompagnement et de services non récurrents (82,6 millions d'euros) sont en baisse de 22%.

Par ailleurs, la valeur annuelle des nouvelles commandes d'abonnements logiciels s'est élevée à 2,9 millions d'euros, en hausse de 55% par rapport à 2019. Cette forte hausse, à un moment où les commandes de licences logicielles perpétuelles reculent sous les conséquences de la crise du COVID-19, confirme l'adoption positive des offres Industrie 4.0 lancées en 2018-2019 et renforce la confiance du Groupe dans leur potentiel de croissance. Ces commandes ont augmenté dans toutes les zones géographiques, principalement sur le marché de la mode.

Forte résistance des résultats et du cash flow libre, malgré les conséquences de la crise sanitaire

Le chiffre d'affaires s'établit à 236,2 millions d'euros, en baisse de 14% par rapport à 2019 (-16% à taux de change réels).

Le chiffre d'affaires des licences logicielles perpétuelles, des équipements et logiciels d'accompagnement et des services non récurrents (77,7 millions d'euros) est en baisse de 28%; et le chiffre d'affaires des consommables et pièces (59,2 millions d'euros) recule de 15% en raison de la forte réduction de l'activité des clients du Groupe. Le chiffre d'affaires des contrats récurrents, en revanche, augmente de 3% à 99,3 millions d'euros. Cette composante de la source de revenus est un pilier clé du modèle économique du Groupe et constitue un facteur de protection qui a atténué l'impact de la crise du COVID-19 sur les résultats.

Le résultat opérationnel s'établit à 24,9 millions d'euros, après une charge non récurrente de 0,8 million d'euros comptabilisée en 2020 pour les honoraires et autres frais liés au projet d'acquisition de la société Gerber Technology.

Le résultat net s'établit à 17,6 millions d'euros, en baisse de 40% à taux de change réels.

Le cash-flow libre s'élève à 25,2 millions d'euros, contre 36,2 millions d'euros en 2019. Le cash-flow libre dépasse le résultat net de 7,6 millions d'euros en 2020; la baisse par rapport à 2019 est légèrement inférieure à la baisse du résultat net, ce qui confirme à nouveau la solidité et la résilience du modèle économique du Groupe, y compris dans un environnement difficile.

Un bilan particulièrement robuste – une trésorerie nette positive de près de 135 millions d'euros

Au 31 décembre 2020, les capitaux propres consolidés s'élèvent à 192,2 millions d'euros et la trésorerie et équivalents de trésorerie, ainsi que la trésorerie nette, s'élèvent à 134,6 millions d'euros, après paiement le 8 mai du dividende de 12,8 millions d'euros (0,40 € par action ) déclarée au titre de l'exercice 2019.

Feuille de route stratégique 2020-2022: premier rapport d'étape

La stratégie Lectra 4.0 a été lancée en 2017 avec pour objectif de positionner Lectra comme un acteur clé de l'Industrie 4.0 sur ses marchés avant 2030. Elle a été mise en œuvre à ce jour à travers deux feuilles de route stratégiques consécutives.

La première feuille de route, pour 2017-2019, a établi les fondamentaux clés pour l'avenir du Groupe. Il s'agit notamment de l'intégration réussie dans ses nouvelles offres des nouvelles technologies clés pour l'Industrie 4.0 (cloud computing, Internet des objets, big data et intelligence artificielle), le renforcement du Comité Exécutif, la réorganisation des filiales en quatre grandes régions, et le lancement des premières offres logicielles en mode SaaS.

La deuxième feuille de route, pour 2020-2022, a été publiée dans le rapport financier du 11 février 2020. Elle permettra à Lectra de capter le plein potentiel de ses nouvelles offres pour l'Industrie 4.0, tout en assurant une croissance commerciale durable et rentable.

Malgré les conséquences de la crise économique provoquée par la pandémie COVID-19, la plupart des objectifs de la feuille de route stratégique 2020-2022 restent inchangés, notamment l'accélération vers l'Industrie 4.0. En février 2020, le Groupe s'est fixé quatre priorités stratégiques pour la période 2020-2022:

  • Accélérer la croissance organique;
  • Renforcer la relation client;
  • Étendre les offres pour l'Industrie 4.0;
  • Développer de nouveaux axes de croissance.

Ces quatre priorités stratégiques ont guidé l'action du Groupe en 2020.

Suite à l'annonce du projet d'acquisition de Gerber Technology par Lectra, Lectra a ajouté une cinquième priorité stratégique à sa feuille de route stratégique 2020-2022: "capter toutes les synergies issues de l'acquisition de Gerber Technology".

Les objectifs financiers révisés que le Groupe s'est fixés sont indiqués dans le chapitre «Perspectives» du présent communiqué.

Annonce du projet d'acquisition de la société Gerber Technology

Le 8 février 2021, Lectra a annoncé avoir conclu un protocole d'accord pour acquérir l'intégralité du capital et des droits de vote de la société américaine Gerber Technology (voir communiqué de presse publié à cette date).

Dividende à 0,24 € par action

Le Conseil d’Administration proposera à l’Assemblée Générale du 30 avril 2021 le versement d’un dividende de 0,24 € par action au titre de l’exercice 2020.

Perspective

Dans son rapport financier 2019, publié le 11 février 2020, Lectra avait rendu compte de sa vision à long terme et de sa nouvelle feuille de route stratégique pour la période 2020-2022.

Le Groupe a déjà noté les incertitudes liées à l'épidémie de COVID-19, devenue depuis une pandémie, entraînant un ralentissement majeur et rapide de l'activité économique mondiale.

Par ses décisions, le Groupe a démontré son attachement à ses responsabilités sociales, environnementales et sociétales, et aux valeurs fondamentales qui sous-tendent ces responsabilités.

Objectifs financiers pour 2022

Afin de mieux mesurer les résultats du nouveau regroupement d'entreprises suite à l'acquisition de Gerber Technology, Lectra a décidé d'utiliser l'EBITDA avant éléments non récurrents pour mesurer sa performance opérationnelle.

En 2020, Lectra et Gerber Technology ont réalisé un chiffre d'affaires combiné de 401 millions d'euros et un EBITDA combiné avant éléments non récurrents1 de 50,3 millions d'euros, dont 236 millions d'euros de chiffre d'affaires et 37,5 millions d'euros d'EBITDA avant éléments non récurrents pour Lectra.

Ces résultats ont été impactés par les conséquences de la crise du COVID-19; le chiffre d'affaires combiné de Lectra et Gerber Technology en 2019 s'élève à 482 millions d'euros.

Lectra s'est fixé comme objectif 2022 de revenir au niveau de chiffre d'affaires combiné atteint par les deux groupes en 2019. Lectra estime également que l'acquisition générera des synergies qui devraient avoir un impact compris entre 12 et 18 millions d'euros sur l'EBITDA avant non récurrent éléments en 2022. En ajoutant ces synergies à la performance opérationnelle attendue des deux groupes, l'EBITDA avant marge des éléments non récurrents devrait alors être compris entre 17% et 20%.

Perspectives 2021

Grâce à son modèle économique qui a une nouvelle fois démontré sa force en 2020, Lectra est entré en 2021 avec des fondamentaux opérationnels particulièrement solides et un bilan encore plus robuste.

L’incertitude entourant l’évolution de la pandémie et ses conséquences sur l’environnement macroéconomique, ainsi que la dégradation de la situation financière des clients du Groupe, pourraient cependant peser sur les décisions d’investissement des clients et retarder ou contraindre le rebond des commandes de nouveaux systèmes.

Les objectifs exposés ci-dessous ont été établis avant la prise en compte de l'acquisition de Gerber Technology et seront ajustés au moment de l'achèvement de l'opération, qui devrait intervenir au cours du deuxième trimestre 2021.

Impact des fluctuations des taux de change

Lectra a préparé ses scénarios 2021 sur la base des taux de clôture au 31 décembre 2020, et notamment 1,23 $ / 1 € (contre le taux moyen de 1,14 $ / 1 € en 2020).

En 2020, l'euro s'est apprécié par rapport au dollar et à de nombreuses autres devises. Si les taux de clôture 2020 s'étaient appliqués tout au long de l'année, les résultats 2020 du Groupe auraient été négativement affectés, comme suit. Le chiffre d'affaires et le résultat opérationnel avant éléments non récurrents auraient baissé respectivement de 6,9 ​​millions et 4,4 millions d'euros à 229,3 et 21,3 millions d'euros. La marge opérationnelle avant éléments non récurrents aurait été inférieure de 1,6 point, à 9,3%.

Objectifs financiers

Compte tenu des informations présentées ci-dessus, Lectra s'est fixé comme objectif d'atteindre un chiffre d'affaires 2021 compris entre 250 et 263 millions d'euros (+ 9% à + 17% à périmètre constant) et un résultat opérationnel avant éléments non récurrents de l'ordre de 27 à 34 millions d'euros (+ 27% à + 60% à périmètre constant).

La réalisation de ces objectifs reste toutefois soumise aux incertitudes encore importantes liées à l'évolution de la pandémie. En outre, sur la base du carnet de commandes au 31 décembre 2020, les revenus et les produits d'exploitation avant éléments non récurrents du premier trimestre 2021 devraient être nettement supérieurs à ceux déclarés pour le premier trimestre 2020.

Confiance dans les perspectives de croissance à moyen terme

Fort de la solidité de son business model, de sa feuille de route parfaitement adaptée aux exigences de l'Industrie 4.0 et des opportunités liées à l'acquisition de Gerber Technology, le Groupe est confiant dans ses perspectives à moyen terme.

Le rapport de gestion et l'analyse des conditions financières et des résultats d'exploitation et les états financiers du quatrième trimestre et de l'exercice 2020 sont disponibles sur lectra.com. Les résultats du premier trimestre 2021 seront publiés le 29 avril 2021. L'Assemblée générale des actionnaires aura lieu le 30 avril 2021.

Pour les entreprises qui insufflent de la vie dans nos garde-robes, nos intérieurs de voitures, nos meubles … L'offre de Lectra responsabilise les marques et les fabricants de la conception à la production, leur apportant le respect du marché et la tranquillité d'esprit qu'ils méritent. Fondée en 1973, Lectra compte aujourd'hui 34 filiales à travers le monde, au service de clients dans plus de 100 pays. Avec plus de 1 700 collaborateurs, Lectra a réalisé un chiffre d'affaires de 236 millions d'euros en 2020. Lectra est cotée sur Euronext Paris (LSS).

lectra.com

Lectra – Siège mondial: 16–18, rue Chalgrin • 75016 Paris • France
Tél. +33 (0) 1 53 64 42 00 – www.lectra.com
Une Société Anonyme française au capital de 32 511 651 € • RCS Paris B 300 702 305


1 Les états financiers 2020 de Gerber Technology ne sont pas audités et ont été préparés selon les PCGR des États-Unis. L'EBITDA avant éléments non récurrents a été ajusté pour éliminer les dépenses non récurrentes.

2020: forte résistance des résultats et du cash flow libre, malgré les conséquences de la crise sanitaire Paris Stock Exchange: LSS - Foot 2020