2021 démarre sous la bannière des augmentations de la facture: augmentation de l'électricité et du gaz – Championnat d’Europe de Football 2020

14
Livre photo de nu artistique de la collection Nu & Beauté. Avec de jolies jeunes filles dans un bain noir aux reflets colorés.
Comment Maîtriser Votre Excitation, Contrôler Votre Ejaculation et Augmenter Votre Endurance au Lit et Donner Plusieurs Orgasmes à Votre Partenaire Dès Ce Soir, en Utilisant une Méthode 100% Efficace
<! – ->
<! –

Ligurie. 2021 démarre avec des factures d'électricité et de gaz plus lourdes. Sur la base de la mise à jour trimestrielle des prix établie par Arera, l'Autorité sectorielle, les ménages sous régime de protection renforcée entre janvier et mars 2021 dépenseront davantage en électricité (+ 4,5%), mais aussi en gaz (+ 5,3%). La transition vers le marché libre est donc une réelle opportunité de réduire les coûts des services publics. Cependant, le passage au marché libre permettra des économies (quoique légèrement) inférieures à celles de 2020. La dernière étude SOStariffe.it a calculé combien il sera possible de mettre de côté, en distinguant trois profils – type de consommation: un célibataire, un couple et une famille de quatre personnes.

Vie individuelle: économie moyenne de 132 euros en un an, en baisse par rapport à 2020 (-6,54%)

Les données ont été obtenues auprès de SOStariffe.it en utilisant son propre comparateur d'offres d'électricité et de gaz. Les coûts et les montants ont été simulés sur la base de la promotion la moins chère du marché libre en janvier 2021, par rapport à la meilleure offre d'octobre 2020, pour chaque profil de consommation. Le premier profil considéré est celui d'un seul résident à Milan, avec un besoin en électricité de 1400 kWh et en gaz de 500 Smc.

Profitant des meilleurs tarifs du moment sur le marché libre, les célibataires recevront en moyenne cette année une facture d'électricité de 268 € et une facture de gaz de 322 €. L'ajout des deux utilitaires viendra débourser 590 euros. C'est une somme beaucoup plus élevée si on la compare aux mêmes dépenses d'électricité et de gaz en octobre 2020, égale à 567 euros (environ 4% de plus). Par conséquent, les augmentations au premier trimestre de 2021 semblent également avoir un impact pour les clients qui ne sont plus sous le régime de protection renforcée. Malgré tout, la transition vers le marché libre est toujours pratique même si un peu moins que l'an dernier. L'enquête a en effet montré que le même célibataire en 2020 a pu économiser 141 euros sur les deux factures alors qu'en 2021 il ne pourra en épargner que 132 (environ 6,54% de moins).

Couples: économies attendues de 141 euros en 2021, entre électricité et gaz. Inférieur à 2020 (-28,78%)

Le deuxième profil de consommation examiné par l'Observatoire SOStariffe.it est celui d'un couple vivant à Milan avec un besoin annuel moyen de 2400 kWh de lumière et 800 Smc de gaz. Les factures de 2021 sont également plus lourdes pour les couples. Tout en profitant de l'offre la moins chère actuellement disponible sur le marché libre, les couples devraient supporter un coût annuel moyen de 411 € pour l'électricité et 510 € pour le gaz. Compte tenu des deux services publics, nous arrivons donc à dépenser en moyenne 921 euros en 2021 contre seulement 848 dépensés en 2020 (soit 8,64% de plus).

Les montants peuvent varier selon que vous choisissez une offre d'une heure ou de deux heures. Les offres monoraires à prix variables sont moins affectées par les augmentations. Dans ce cas également, la transition vers le marché libre est toujours avantageuse, mais la commodité a malheureusement diminué par rapport à l'année dernière. Les couples en 2020 ont pu économiser jusqu'à 199 euros sur les deux services publics. En 2021, l'épargne s'arrête à 141 euros (environ 28,78% de moins).

Familles: jusqu'à 217 euros d'économies en 2021. Un peu moins (-5,82%) qu'en 2020

Comme l'année dernière, les ménages ont confirmé leur profil de consommation capable de réaliser les économies les plus importantes avec le passage au marché libre. L'Observatoire SOStariffe.it fait référence à une famille typique de 4 personnes, avec une maison à Milan et un besoin annuel de 3400 kWh d'électricité et de 1400 Smc de gaz. Le rapport montre que, tout en profitant des offres les moins chères du marché libre en janvier 2021, les familles devront supporter des coûts plus élevés au cours de l'année qui vient de commencer. Avec un coût d'environ 566 euros pour l'électricité et environ 842 euros pour le gaz.

L'engagement économique global pour les deux utilisateurs est donc égal à 1408 euros par an, alors que l'an dernier, en octobre, il s'élevait à 1370 euros (environ 2,76% de plus). Le passage au marché libre permet donc à la famille type d'épargner plus que tous les autres consommateurs considérés: 217 euros en 2021. Malheureusement, même dans ce cas, il y a une légère baisse (-5,82%) par rapport à économies en 2020, qui étaient d'environ 230 euros par an.

Quelques conseils d'économies: utilisez le comparateur et vérifiez les données sur la facture

Comment identifier la bonne offre sur le marché libre? La première règle, et aussi la plus importante, est d'utiliser un comparateur, comme l'outil simple et intuitif mis à disposition par SOStariffe.it, grâce auquel les données de cette enquête ont été collectées: https: //www.sostariffe .it / électricité-gaz-énergie /. L'outil, également accessible en déplacement grâce à l'application SOStariffe.it pour appareils mobiles https://www.sostariffe.it/app/, vous permet de visualiser toutes les promotions et offres les plus pratiques du moment sur un écran synoptique. Le comparateur nous donne également des informations précises sur les économies réalisables par rapport au marché protégé.

Une autre règle d'or pour économiser est de vérifier tous les coûts dans la facture, afin de ne pas avoir de surprises après la signature d'un nouveau contrat. Qu'est-ce que ça veut dire? La facture d'électricité et la facture de gaz sont composées de différents éléments. Certains sont identiques pour tous les fournisseurs, comme établi par l'Autorité sectorielle. Le coût auquel il faut prêter plus d'attention est, pour la lumière, le coût de l'énergie et, pour le gaz, le coût des matières premières pour le gaz. En fait, sur le marché protégé, Arera corrige et met à jour ce coût tous les trois mois. Alors que sur le marché libre, c'est le fournisseur qui le choisit et le modifie sur la base de ce qui est indiqué dans les conditions contractuelles. Pour éviter les hausses de prix à court terme, il est conseillé d'activer les tarifs avec un prix qui reste bloqué le plus longtemps possible.

Comment changer de fournisseur de manière intelligente

À ce stade, identifions les promotions réservées à ceux qui recherchent un nouveau manager. En fournissant les données présentes dans les factures au nouvel opérateur, nous pourrions procéder au changement d'approvisionnement dans un délai d'un mois. Un autre moyen utile pour économiser est de choisir des offres bi-énergie, ou des promotions qui incluent une double alimentation en énergie (électricité et gaz). La commodité de ces solutions consiste à recevoir une facture unique pour les deux fournitures et en présence de remises supplémentaires pour l'activation conjointe en plus de l'avantage de contacter un seul interlocuteur. Enfin, c'est toujours une bonne idée de lire les opinions des autres clients concernant un fournisseur en particulier. Ces avis sont disponibles, ainsi que sur les sites internet des mêmes gérants, sur des portails spécialisés. Aussi SOStariffe.it a créé, sur son site, un espace avec les avis des utilisateurs. Une sorte de «bouche à oreille» qui nous fait découvrir la réputation numérique de notre futur fournisseur.

->

Ligurie. 2021 démarre avec des factures d'électricité et de gaz plus lourdes. Sur la base de la mise à jour trimestrielle des prix établie par Arera, l'Autorité sectorielle, les ménages sous régime de protection renforcée entre janvier et mars 2021 dépenseront davantage en électricité (+ 4,5%), mais aussi en gaz (+ 5,3%). La transition vers le marché libre est donc une réelle opportunité de réduire les coûts des services publics. Cependant, le passage au marché libre permettra des économies (quoique légèrement) inférieures à celles de 2020. La dernière étude SOStariffe.it a calculé combien il sera possible de mettre de côté, en distinguant trois profils – type de consommation: un célibataire, un couple et une famille de quatre personnes.



Vie individuelle: économie moyenne de 132 euros en un an, en baisse par rapport à 2020 (-6,54%)

Les données ont été obtenues auprès de SOStariffe.it en utilisant son propre comparateur d'offres d'électricité et de gaz. Les coûts et les montants ont été simulés sur la base de la promotion la moins chère du marché libre en janvier 2021, par rapport à la meilleure offre d'octobre 2020, pour chaque profil de consommation. Le premier profil considéré est celui d'un seul résident à Milan, avec un besoin en électricité de 1400 kWh et en gaz de 500 Smc.

Profitant des meilleurs tarifs du moment sur le marché libre, les célibataires recevront en moyenne cette année une facture d'électricité de 268 € et une facture de gaz de 322 €. L'ajout des deux utilitaires viendra débourser 590 euros. C'est une somme beaucoup plus élevée si on la compare aux mêmes dépenses d'électricité et de gaz en octobre 2020, égale à 567 euros (environ 4% de plus). Par conséquent, les augmentations au premier trimestre de 2021 semblent également avoir un impact pour les clients qui ne sont plus sous le régime de protection renforcée. Malgré tout, la transition vers le marché libre est toujours pratique même si un peu moins que l'an dernier. L'enquête a en effet montré que le même célibataire en 2020 a pu économiser 141 euros sur les deux factures alors qu'en 2021 il ne pourra en épargner que 132 (environ 6,54% de moins).

Couples: économies attendues de 141 euros en 2021, entre électricité et gaz. Inférieur à 2020 (-28,78%)

Le deuxième profil de consommation examiné par l'Observatoire SOStariffe.it est celui d'un couple vivant à Milan avec un besoin annuel moyen de 2400 kWh de lumière et 800 Smc de gaz. Les factures de 2021 sont également plus lourdes pour les couples. Tout en profitant de l'offre la moins chère actuellement disponible sur le marché libre, les couples devraient supporter un coût annuel moyen de 411 € pour l'électricité et 510 € pour le gaz. Compte tenu des deux services publics, nous arrivons donc à dépenser en moyenne 921 euros en 2021 contre seulement 848 dépensés en 2020 (soit 8,64% de plus).

Les montants peuvent varier selon que vous choisissez une offre d'une heure ou de deux heures. Les offres monoraires à prix variables sont moins affectées par les augmentations. Dans ce cas également, la transition vers le marché libre est toujours avantageuse, mais la commodité a malheureusement diminué par rapport à l'année dernière. Les couples en 2020 ont pu économiser jusqu'à 199 euros sur les deux services publics. En 2021, l'épargne s'arrête à 141 euros (environ 28,78% de moins).

Familles: jusqu'à 217 euros d'économies en 2021. Un peu moins (-5,82%) qu'en 2020

Comme l'année dernière, les ménages ont confirmé leur profil de consommation capable de réaliser les économies les plus importantes avec le passage au marché libre. L'Observatoire SOStariffe.it fait référence à une famille typique de 4 personnes, avec une maison à Milan et un besoin annuel de 3400 kWh d'électricité et de 1400 Smc de gaz. Le rapport montre que, tout en profitant des offres les moins chères du marché libre en janvier 2021, les familles devront supporter des coûts plus élevés au cours de l'année qui vient de commencer. Avec un coût d'environ 566 euros pour l'électricité et environ 842 euros pour le gaz.

L'engagement économique global pour les deux utilisateurs est donc égal à 1408 euros par an, alors que l'an dernier, en octobre, il s'élevait à 1370 euros (environ 2,76% de plus). Le passage au marché libre permet donc à la famille type d'épargner plus que tous les autres consommateurs considérés: 217 euros en 2021. Malheureusement, même dans ce cas, il y a une légère baisse (-5,82%) par rapport à économies en 2020, qui étaient d'environ 230 euros par an.

Quelques conseils d'économies: utilisez le comparateur et vérifiez les données sur la facture

Comment identifier la bonne offre sur le marché libre? La première règle, et aussi la plus importante, est d'utiliser un comparateur, comme l'outil simple et intuitif mis à disposition par SOStariffe.it, grâce auquel les données de cette enquête ont été collectées: https: //www.sostariffe .it / électricité-gaz-énergie /. L'outil, également accessible en déplacement grâce à l'application SOStariffe.it pour appareils mobiles https://www.sostariffe.it/app/, vous permet de visualiser toutes les promotions et offres les plus pratiques du moment sur un écran synoptique. Le comparateur nous donne également des informations précises sur les économies réalisables par rapport au marché protégé.

Une autre règle d'or pour économiser est de vérifier tous les coûts dans la facture, afin de ne pas avoir de surprises après la signature d'un nouveau contrat. Qu'est-ce que ça veut dire? La facture d'électricité et la facture de gaz sont composées de différents éléments. Certains sont identiques pour tous les fournisseurs, comme établi par l'Autorité sectorielle. Le coût auquel il faut prêter plus d'attention est, pour la lumière, le coût de l'énergie et, pour le gaz, le coût des matières premières pour le gaz. En fait, sur le marché protégé, Arera corrige et met à jour ce coût tous les trois mois. Alors que sur le marché libre, c'est le fournisseur qui le choisit et le modifie sur la base de ce qui est indiqué dans les conditions contractuelles. Pour éviter les hausses de prix à court terme, il est conseillé d'activer les tarifs avec un prix qui reste bloqué le plus longtemps possible.

Comment changer de fournisseur de manière intelligente

À ce stade, identifions les promotions réservées à ceux qui recherchent un nouveau manager. En fournissant les données présentes dans les factures au nouvel opérateur, nous pourrions procéder au changement d'approvisionnement dans un délai d'un mois. Un autre moyen utile pour économiser est de choisir des offres bi-énergie, ou des promotions qui incluent une double alimentation en énergie (électricité et gaz). La commodité de ces solutions consiste à recevoir une facture unique pour les deux fournitures et en présence de remises supplémentaires pour l'activation conjointe en plus de l'avantage de contacter un seul interlocuteur. Enfin, c'est toujours une bonne idée de lire les opinions des autres clients concernant un fournisseur en particulier. Ces avis sont disponibles, ainsi que sur les sites internet des mêmes gérants, sur des portails spécialisés. Aussi SOStariffe.it a créé, sur son site, un espace avec les avis des utilisateurs. Une sorte de «bouche à oreille» qui nous fait découvrir la réputation numérique de notre futur fournisseur.