500 MILLIERS D'EUROS DE FACILITÉS DE TARE AUX ACTIVITÉS, IL Y A SATISFACTION – Championnat d’Europe 2020

89

par Marco Antonini

Fabriano – 516 831,46 euros d'avantages Tari. Le personnage a fait connaître le maire, Gabriele Santarelli, sur les réseaux sociaux. «Ce sont les ressources – explique le premier citoyen – que l'administration communale a décidé de mettre à disposition pour appliquer les installations de Tari aux activités commerciales à l'horizon 2020. Une intervention massive qui apporte une réponse forte et concrète aux difficultés de tout un secteur qui a souffert et continuera de souffrir des conséquences de l'urgence sanitaire. Les concessions seront divisées en différentes tranches en fonction du nombre de jours de fermeture imposés par les différentes Dpcm qui se sont succédées de mars à mai et varieront d'un minimum de 40% à un maximum de 60%. Ce sont des concessions que nous n'avons pas voulu rendre proportionnelles aux jours de clôture car les pertes de chiffre d'affaires ne sont pas uniquement liées à ce facteur. Dans les concessions – dit Santarelli – nous voulions également inclure les activités qui, selon la Dpcm, auraient pu rester ouvertes parce qu'eux aussi avaient subi une perte de chiffre d'affaires importante. Pour ces catégories, nous avons établi une remise égale à 20% du tarif. Toutes les concessions seront appliquées à la fois à la partie variable et à la partie fixe avec une décote qui sera donc réelle sur la valeur totale du tarif lui-même. Je me souviens – réitère le maire – que nous avons également établi que la première tranche expirera en novembre 2020 tandis que le solde, sur lequel la concession sera appliquée, expirera en janvier 2021. La genèse de cette intervention a vu plusieurs réunions tenues avec des associations catégorie et syndicats que je remercie pour la comparaison toujours franche et productive. En ce moment – conclut-il – nous voulons trouver tous les moyens d'être concrètement proches du tissu économique de la ville et dans les semaines à venir nous étudierons d'autres interventions en faveur des familles ".

Bartolozzi, Confcommercio: "Réponse importante"

Mauro Bartolozzi, président du Confcommercio di Fabriano, exprime sa satisfaction pour la mesure décidée par la municipalité concernant Tari. «Nous nous sommes assis plusieurs fois autour de la même table avec l'administration municipale et d'autres associations professionnelles – dit Bartolozzi. – Deux plans d'intervention sur lesquels nous avons débattu. Nous sommes arrivés à une grosse remise sur le Tari avec une intervention de 516 milliers d'euros, un chiffre important qui donne de l'oxygène aux activités commerciales et artisanales, sans prendre en compte le code Ateco. Une action syndicale commune – explique Bartolozzi – qui a donné ses résultats dans une période où le commerce souffre suite à l'urgence Covid. Le conseil a franchi une étape importante. Cette décision – conclut Bartolozzi – nous permet de vivre la période des soldes d'été, qui a commencé il y a quelques jours, avec plus d'élan. En vente, il y a principalement des produits neufs et de qualité après des mois de blocage et d'incertitudes pour les activités commerciales ». L'objectif de Confcommercio Fabriano est de pouvoir, entre autres, démarrer les ventes le même jour dans toute l'Italie.

Romagnoli, Cna: "Satisfait du travail accompli ensemble"

Le travail réalisé ensemble apporte des résultats concrets. Le président de Cna Fabriano, Maurizio Romagnoli, se dit satisfait du résultat important obtenu par le dialogue fructueux et le travail de consultation avec l'administration municipale qui a conduit à l'attribution de plus de 500 mille euros de subventions pour les activités commerciales de la ville. «L'administration communale a pu accepter nos demandes et suggestions en faveur du tissu de production fabrianais – souligne, dans une note, le président Romagnoli -. La confrontation a été serrée et franche, à partir du début du lock-out lorsque nous avons senti à l'avance que des mois difficiles auraient été prévus et où, avec responsabilité, nous avons été contraints de redéfinir les nouvelles priorités des entreprises, à partir du soutien direct au liquidité des actifs. " Les concessions, qui font partie d'un fonds de plus de 516831 euros mis à disposition par la Municipalité, seront réparties en différentes tranches en fonction du nombre de jours de fermeture imposé par les différentes Dpcm et s'échelonneront d'un minimum de 40% à un maximum de 60 %.