730/2021 nouvelles déductions fiscales: plafond de revenu également sur les dépenses universitaires – Euro 2020

54

Impression

730/2021 nouvelles déductions fiscales: plafond de revenu également sur les dépenses universitaires - Euro 2020

Pour la première fois, certaines déductions pour dépenses engagées dans l'année d'imposition précédant celle de la déclaration de revenus sont utilisables sur la base du revenu total du contribuable.

Pour les contribuables italiens et en ce qui concerne les déclarations de revenus 2021. Nous parlons du plafond de revenu au-delà duquel vous n'avez pas droit à des déductions et de l'obligation de suivre les paiements des dépenses déductibles.

Parmi les nouveautés du modèle 730/2021, il y a ces deux innovations importantes. En ce qui concerne le plafond des revenus, en revanche, le mécanisme envisagé est revalorisé et passe à zéro pour les contribuables dont les revenus sont supérieurs au seuil maximal. En pratique, sur certaines dépenses engagées au cours de l'année d'imposition de référence, la déduction n'est pas utilisable en totalité ou n'est pas due à ceux qui ont des revenus élevés.

Le sujet doit être approfondi car la nouveauté ne concerne pas les charges déductibles dans leur généralité mais seulement certaines d'entre elles.

Déductions fiscales et tranches de revenu

En 730/2021 pour lequel l'Agence du revenu a déjà rendu public le projet de modèle avec ses instructions y afférentes, les déductions avec réduction progressive en fonction des revenus du contribuable entrent en jeu. Nous parlons des charges dites déductibles, c'est-à-dire des dépenses que les contribuables ont engagées dans l'année d'imposition à laquelle se réfère la déclaration de revenus et qui pour 730/2021 seront l'année 2020.

Les frais déductibles pour les déclarations de revenus donnent droit à une déduction de 19% sur l'impôt sur le revenu qui est libéré de la déclaration de revenus. Il s'agit de dépenses qui vous donnent droit à une réduction sur l'impôt à payer ou déjà retenu sur le bulletin de paie mois par mois au cours de l'année 2020.

Avec le nouveau mécanisme, la déduction de 100%, c'est-à-dire la totalité des 19%, est due aux contribuables dont les revenus peuvent atteindre 120 000 euros. En pratique, le fait de disposer de 1 000 euros de frais de santé à acquitter sur le revenu, pour ceux dont les revenus peuvent atteindre 120 000 euros, donne droit à une déduction de 380 euros.

L'article 1, paragraphe 629, de la loi de finances 2020 (loi 160/2019) a introduit des modifications concernant le système de déductions de l'impôt sur le revenu des personnes physiques prévu à l'article 15 de la loi consolidée de l'impôt sur le revenu. Il s'agit de la réduction progressive de la possibilité d'exploiter pleinement la déduction basée sur le revenu du contribuable. La date d'entrée en vigueur du changement introduit étant fixée au 1er janvier 2020, ce sera avec la nouvelle déclaration de revenus que les contribuables devront faire face à cette réforme.

La déduction est remise à zéro pour les revenus supérieurs à 240000 euros

Nonobstant le fait que jusqu'à 120 000 euros de contribuables sur le revenu ne subiront aucun changement, pour ceux dont les revenus sont plus élevés, le pourcentage de déduction diminue. En effet, au-delà de 120 000 euros et jusqu'à 240 000 euros, le pourcentage est réduit jusqu'à ce qu'il soit totalement remis à zéro, ce qui signifie une déduction qui ne peut être utilisée au-delà du seuil de revenu maximum prévu, les 240 000 euros précités.

Cependant, toutes les charges déductibles ne relèvent pas de ce nouveau mécanisme de mise à l'échelle. En fait, il y a des dépenses qui continueront d'être déductibles de manière classique, c'est-à-dire pour donner droit à une déduction totale de 19%.

Le mécanisme de mise à l'échelle ne concerne pas:

  • Les frais de santé;
  • Intérêts sur les prêts hypothécaires pour l'achat ou la construction de la résidence principale;
  • Intérêts sur les prêts agricoles;
  • Frais de rénovation de la propriété.

En même temps, la déduction est en fonction pour les charges déductibles suivantes:

  • Les frais d'études;
  • Les dépenses engagées pour les services d'interprétation;
  • Les dépenses universitaires;
  • Les dons libéraux en faveur des écoles;
  • Frais funéraires;
  • Dons au fonds d'amortissement des obligations d'État;
  • Dépenses d'assistance personnelle;
  • Primes d'assurance vie et accident;
  • Frais d'activités sportives pour enfants;
  • Primes d'assurance pour la protection des personnes gravement handicapées;
  • Frais de courtage immobilier;
  • Les frais de location des étudiants universitaires hors site;
  • Les frais d’achat d’abonnements pour les services de transports publics locaux, régionaux et interrégionaux;
  • Les dons libéraux aux clubs et associations de sports amateurs;
  • Primes d'assurance contre les risques de catastrophes;
  • Des dons libéraux pour des activités culturelles, artistiques et à but non lucratif;
  • Les dons libéraux aux organisations de divertissement;
  • Frais vétérinaires;
  • Frais de location.

Impression