A partir d'août. De l'arrêt à Imu et Tosap à l'extension de la Cig jusqu'à la fin de l'année: voici les mesures pour le tourisme et la culture – Championnat d’Europe de Football 2020

22
Découvrez la méthode incroyable des Gains aux paris sportifs qui peut atteindre jusqu'à 1.800€ en 18 jours en jouant toujours la même mise sur chaque match ! Pas de martingale ! Pas d'artifice ! Que du simple et vrai ! Accédez à la méthode
Feu vert à l'extension de l'exonération de la taxe d'occupation du domaine public et à celle de la deuxième tranche Imu pour les entreprises touristiques. Cig prolongé à la fin de l'année. Fonds d'urgence étendu aux guides et accompagnateurs. Les spas sont assimilés à d'autres entreprises d'accueil parmi les bénéficiaires de mesures comme le crédit d'impôt locatif. Ici, dans le résumé publié par Mibact, les mesures approuvées hier en faveur du tourisme et de la culture, dans le cadre de A partir d'août. Un paquet de "plus de 3 milliards d'euros" qui est "le soutien nécessaire à deux secteurs qui rendent l'Italie unique et enviée dans le monde entier", a souligné le propriétaire du Mibact, Dario Franceschini. Dans le Paquet Tourisme, pour les entreprises du secteur il y a une déduction à 100% des frais de personnel qui sont embauchés pour une durée indéterminée (6 mois de déduction), sont embauchés sur une base fixe ou saisonnière (3 mois de déduction), remise en service après les mises à pied (4 mois de retenue). La Cig est prolongée de 18 semaines (jusqu'au 31 décembre 2020). Pour les travailleurs du tourisme 1 000 € pour les travailleurs indépendants et saisonniers.

Crédit commercial pour les locations également dans les spas

Avec l'ajout de 100 millions d'euros de dotation, le crédit d'impôt de 60% pour les loyers des propriétés des entreprises touristiques est étendu au secteur du spa et prolongé d'un mois. Le crédit d'impôt est appliqué aux entreprises touristiques dont le chiffre d'affaires peut atteindre 5 millions d'euros et aux hôtels, agritourismes, agences de voyages et voyagistes sans limite de chiffre d'affaires. Les entreprises qui ont enregistré une perte de chiffre d'affaires d'au moins 50% peuvent profiter de ce crédit.

Le fonds d'urgence destiné à soutenir les agences de voyages et les tour-opérateurs qui ont subi des pertes en raison de l'urgence sanitaire est également étendu aux guides touristiques et accompagnateurs et doté de 240 millions d'euros supplémentaires, portant ainsi le total du fonds à 265 millions. Le paiement des versements hypothécaires expirant le 30 septembre 2020 est prolongé jusqu'au 31 mars 2021. L'exonération de la deuxième tranche Imu 2020 est prévue pour les biens des établissements d'hébergement (hôtels, chambres d'hôtes, campings, villages, maisons de vacances, gîtes, auberges, propriétaires, résidences), immobilier, foires et congrès, établissements balnéaires (maritime, fluvial et lac) et spas, discothèques.

Villes d'art: contributions non remboursables pour le commerce

Toujours dans le cadre du Paquet Tourisme, le crédit d'impôt pour le réaménagement et l'amélioration des hébergements touristiques est porté à 65%, refinancé à 180 millions d'euros et étendu aux hébergements de plein air (agritourisme, campings). Pour les villes d'art, une subvention non remboursable est prévue pour les activités commerciales ouvertes au public dans les centres historiques, pour les taxis et les CCN des capitales provinciales ou métropolitaines qui, respectivement, ont enregistré des présences touristiques étrangères en nombre égale à trois fois et une fois supérieure à celle des résidents. Les activités qui, en juin 2020, avaient un chiffre d'affaires et des honoraires inférieurs au tiers de ce qui avait été enregistré en juin 2019 peuvent bénéficier de la contribution.
Le fonds d'allégement aux communes des revenus modestes résultant de la non-perception de la taxe de séjour est augmenté de 300 millions d'euros. Pour les concessions balnéaires, il y a la suppression de la redevance Omi pour les dépendances, l'équation des concessions lac et fluviales avec les concessions maritimes, le règlement facilité des différends. Pour le transport touristique, les incitations à l'investissement pour le renouvellement du parc automobile contenues dans la manœuvre budgétaire de 2019 sont augmentées de 70 millions d'euros et étendues aux bus touristiques.

Afin de favoriser la reprise en toute sécurité des activités et de favoriser la consommation externe, les entreprises de service public sont prolongées jusqu'au 31/12/2020 l'exonération du paiement de la taxe d'occupation des espaces et espaces publics (Tosap / Cosap) pour les entreprises d'exercice public (art. 5 L. 287/91 bars, restaurants, pizzerias, pubs, établissements balnéaires, glaciers). Le régime d'autorisation de surveillance est suspendu jusqu'à la même date.

Culture: décontribution des nouveaux employés

À l'instar du Package Tourisme, le Package Culture prolonge la Cig pendant 18 semaines, jusqu'au 31 décembre 2020, pour les entreprises culturelles. Déduction à 100% des frais de personnel des entreprises culturelles embauchées pour une durée indéterminée (6 mois de décontribution) ou remise en service du fonds de licenciement (4 mois de déduction). Les travailleurs indépendants et intermittents du spectacle reçoivent 1 000 euros. L'exemption de la deuxième tranche Imu 2020 et des tranches 2021 et 2022 est prévue pour les cinémas et les théâtres dont les propriétaires sont également gestionnaires des activités. Le fonds de rafraîchissement pour les municipalités a augmenté en raison de la baisse des revenus. Les ressources du fonds d'urgence pour le divertissement, le cinéma et l'audiovisuel instauré par le «décret Care Italy» et renforcées par le «décret de relance» sont augmentées de 90 millions d'euros. Le fonds s'élève ainsi à 335 millions d'euros.

Les ressources pour soutenir les pertes des musées Mibact causées par l'urgence sanitaire ont augmenté de 65 millions d'euros. Les moyens de soutien au monde de l'édition, des salons, des grands événements, des foires, des congrès, des musées non Mibact ayant subi des dommages du fait de l'annulation ou de la réduction des activités sont augmentés de 60 millions d'euros. Le Fonds d'urgence pour les entreprises et les institutions culturelles s'élève à 235 millions d'euros. Les ressources des fondations culturelles créées ou auxquelles Mibact a participé sont augmentées de 5 millions d'euros pour faire face aux urgences.

Les fonds pour la protection, le réaménagement et la valorisation du patrimoine culturel contenus dans le «Plan stratégique pour les grands projets du patrimoine culturel» et la possibilité de nouvelles acquisitions par Mibact ont été augmentés de 25 millions d'euros. Les moyens d'intervention en faveur des citoyens illustres vivant dans un état de besoin particulier (loi Bacchelli) ont augmenté de 250 mille euros en 2020 et de 750 mille à partir de 2021.