à partir du 1er octobre 2020, il est possible de soumettre des demandes de remboursement pour le 3ème trimestre 2020 à l'Agence des douanes – Foot 2020

12
Découvrez la méthode incroyable des Gains aux paris sportifs qui peut atteindre jusqu'à 1.800€ en 18 jours en jouant toujours la même mise sur chaque match ! Pas de martingale ! Pas d'artifice ! Que du simple et vrai ! Accédez à la méthode

Avec note 331642 / RU du 25 septembre dernier, l'Agence des douanes a informé que du 1er octobre au 2 novembre 2020, les entreprises de transport routier peuvent demander le recouvrement des droits d'accise sur le carburant diesel consommé au titre du 3ème trimestre 2020 (période du 1er juillet au 30 septembre 2020 ), pour tous les véhicules d'une masse totale égale ou supérieure à 7,5 tonnes, utilisés pour le transport de marchandises et de catégorie écologique Euro III ou supérieure.

Nous vous rappelons qu'à partir du 1er octobre 2020, les véhicules Euro III ne pourront plus récupérer les droits d'accise sur le carburant diesel, comme prévu par le décret-loi n ° 157 du 19 décembre 2019 (dit décret fiscal), cela signifie que le 3ème trimestre 2020 représente le dernier valable pour ce type de moyen pour pouvoir récupérer les droits d'accises.

En ce qui concerne le montant remboursable, nous vous rappelons que 214,18 euros pour 1000 litres de produit sont confirmés et qu'à l'adresse internet suivante https://www.adm.gov.it/portale/benefici-gasolio-autotrazione-2-trimestre-2020 le logiciel est disponible pour la compilation et la soumission électronique de la déclaration par l'intermédiaire du service télématique des douanes – E.D.I, par les utilisateurs autorisés. Alternativement, la déclaration peut également être présentée en format papier mais, dans ce cas, le contenu doit être reproduit sur support informatique (CD-rom, DVD, clé USB) pour être remis au bureau des douanes territorialement compétent en même temps que l'impression.

La récupération des droits d'accise peut, comme toujours, être demandée par remboursement ou par compensation du crédit d'impôt; dans ce cas, le code des impôts à déclarer dans le mod. F24 est toujours le "6740".

Concernant je créances liées à la consommation de diesel au premier trimestre 2020, l'utilisation en compensation est possible par 31 décembre 2021 tandis que, en ce qui concerne les surplus non compensés, un remboursement en espèces doit être demandé par 30 juin 2022.

Comme déjà mentionné dans nos précédentes news, également dans ce trimestre le nouveau seuil minimum de 1 litre de diesel consommé pour chaque kilomètre parcouru est envisagé, pour lequel les douanes ont introduit quelques innovations dans la partie A-1 du modèle, et notamment:

  • Sur le terrain "PLAQUE D'IMMATRICULATION"Les données (plaque d'immatriculation, titre de possession, etc.) se rapportant aux semi-remorques et remorques ne devraient plus être indiquées, sauf pour les véhicules spéciaux décrits ci-dessous;
  • Dans la colonne "KM COUVERT", Les kilomètres réellement parcourus par le véhicule au cours du trimestre de référence doivent être indiqués, et donc la différence entre la valeur numérique enregistrée par l'odomètre à la fin du trimestre faisant l'objet de la demande de recouvrement des droits d'accise, et celle enregistrée à la fin du trimestre précédent. Il n'est plus nécessaire de déclarer le total des kilomètres enregistrés par le compteur kilométrique à la fin du trimestre, étant entendu que l'opérateur doit conserver des registres à présenter à la demande du bureau des douanes. Si le début et / ou la fin de possession ne coïncident pas avec la durée du trimestre, les kilomètres réels parcourus au cours de la période de référence seront déclarés dans la colonne en question;
  • La colonne intitulée "Véhicules spéciaux ", réservées aux semi-remorques ou remorques pour transports spécifiques, équipées d'équipements installés en permanence alimentés par des moteurs autonomes et des réservoirs issus du certificat d'immatriculation ou de la documentation appropriée. Dans ce cas, le propriétaire de la remorque / semi-remorque et titulaire des factures pour l'achat du diesel utilisé pour faire fonctionner ces équipements, est tenu de remplir la partie A -1, rapportant l'une des valeurs suivantes dans la colonne susmentionnée:
    • 1, pour les groupes frigorifiques;
    • 2, pour les systèmes d'échappement pneumatiques.

De plus, pour ces véhicules, le heures de fonctionnement de l'équipement installé en permanence dans le trimestre civil de référence, enregistrées par le compteur horaire pour lequel le système spécial est fourni; également dans ce cas, il sera nécessaire de déclarer la différence entre la fin du trimestre en cours et la fin du précédent ou, en cas de début / fin de possession au cours du trimestre, les heures de fonctionnement dans la période de possession effective.

Pour les véhicules spéciaux sans compteur horaire, le commerçant doit en informer le bureau de douane compétent pour recevoir la demande de remboursement, afin d'adopter un système de détection de la consommation, même indirectement, jusqu'à la date limite convenue par le même bureau.

S'ils ne sont pas déjà présentés, les documents d'immatriculation des véhicules spéciaux doivent être joints à la déclaration, ainsi que tous les certificats (par exemple les certificats ATP) qui en font partie intégrante.

Enfin, l'Agence rappelle que "si l'admission à la prestation se fait sur la base d'informations qui s'avèrent ultérieurement fausses, la disposition de l'art. 75 du D.P.R. n. 445/2000, avec déchéance de tous les avantages conséquents. A l'inverse, si les données intègrent des irrégularités ne constituant pas des mensonges, le commerçant est tenu de régulariser le processus de reconnaissance de crédit conformément à l'article 71, paragraphe 3, du décret présidentiel. n. 445/2000. "