Abattage des frais de nidification, de la Région 752 mille euros aux communes de Plaisance – Championnat d’Europe 2020

9

Bologne – Plus de 18 millions d'euros aux communes d'Émilie-Romagne réduire les frais de scolarité des écoles maternelles et autres services éducatifs dédiés aux enfants.

Pour la deuxième année consécutive, le Conseil régional confirme le projet «Nesting with the Region» en approuvant l'allocation de fonds entre 220, entre les communes et les unions de communes, abritant des services d'éducation de la petite enfance. Avec l'obligation de les utiliser exclusivement pour l'objectif identifié: réduire les jetons de présence des garderies et des services complémentaires, tant publics que privés affiliés.

"Après le feu vert hier du gouvernement et des régions lors d'une conférence unifiée à lignes directrices nationales pour la réouverture des services de 0 à 6 ans, à ce stade possible depuis le début du mois de septembre, auquel nous avons contribué et que, en tant qu’Émilie-Romagne, nous demandons depuis un certain temps – souligne le Président de la Région, Stefano Bonaccini, et le vice-président chargé du bien-être social, Elly Schlein – tout de suite, nous ne manquons pas de soutien concret pour les parents qui retournent au travail après le verrouillage. Sans un soutien tel que celui offert surtout par les 0-3 ans, il y a un risque que dans les familles le poids le plus important découlant de cette situation retombe sur les femmes, avec un recul, en termes de conciliation et d'émancipation, ce qui ne peut être toléré ".

«Mais même les enfants doivent pouvoir compter sur la possibilité de se socialiser et sur la possibilité d'entreprendre leur propre parcours éducatif – ils continuent – en profitant d'un système, comme celui de notre région, que beaucoup nous envient pour la qualité et l'innovation. Pour la deuxième année consécutive, nous investissons dans cette direction, pour permettre à un nombre croissant d'enfants d'accéder à tous les services de la petite enfance offerts par le système d'Émilie-Romagne, sans que les frais de scolarité conduisent à la renonciation des familles, dont beaucoup sont en difficulté économique après l'urgence sanitaire "

Frais d'abattage, allocation des fonds (TELECHARGEZ LE DEPART DANS LES MUNICIPALITES DE PIACENZA) – En ce qui concerne les contributions aux communes où des services sont fournis, le budget est alloué sur la base du nombre d'enfants inscrits au cours de l'année 2018-2019, donc le dernier possible. Les municipalités qui demanderont un financement à la Région avant le 14 septembre 2020 pourront utiliser les ressources, accompagnées d'un engagement formel d'utiliser les ressources exclusivement pour la réduction des frais de scolarité. La réduction des frais concernera les familles avec un ISEE maximum de 26 mille euros, dont les économies annuelles pour chaque enfant inscrit seront plus importantes dans le cas d'un enfant handicapé ou résidant dans une commune de montagne. Il appartient aux Communes ou aux Syndicats de déterminer comment articuler concrètement l'abattement ou la remise à zéro des redevances.

Sur la base des enfants inscrits l'année dernière, au niveau provincial, les ressources allouées aux communes sont réparties comme suit: à celles de la zone métropolitaine de Bologne 5,2 millions d'euros; 2,9 millions à ceux de la province de Modène; 2,5 millions à ceux de la province de Reggio Emilia; 1,9 million à ceux de la province de Parme; 1,6 million à ceux de la province de Ravenne; 1,4 million à ceux de la province de Forlì-Cesena; à ceux de la province de Ferrare un peu plus d'un million d'euros; à ceux de la province de Rimini 876 milliers d'euros et à ceux de province de Plaisance 752 milliers d'euros./Ti.Ga.