Agfa-Gevaert au T1 2020: des résultats solides malgré des conditions économiques difficiles – Information réglementée – 12 mai 2020 – Euro 2020

11

Vente d'une partie des activités informatiques d'Agfa HealthCare

·La vente au groupe Dedalus a été conclue avec succès en mai 2020 pour une valeur d'entreprise de 975 millions d'euros

·Les activités de pointe en logiciels d'imagerie informatique d'Agfa HealthCare ne sont pas incluses dans la vente et seront une source clé de création de valeur future pour le groupe Agfa-Gevaert

Faits saillants financiers

·Résultats solides grâce aux améliorations de la marge brute et aux mesures d'économie

·Solutions de radiologie et résilience informatique de HealthCare

·Des segments spécifiques de l'industrie de l'impression ont commencé à être affectés par COVID-19

·Forte génération de trésorerie, tirée par une diminution substantielle du fonds de roulement – la dette financière nette a diminué à 69 millions d'euros (hors impact IFRS 16)

Mortsel (Belgique), le 12 mai 2020 – Agfa-Gevaert a commenté aujourd'hui ses résultats du premier trimestre 2020.

VENTE D'UNE PARTIE DES ACTIVITÉS INFORMATIQUES D'AGFA HEALTHCARE
En mai, le groupe Agfa-Gevaert a conclu avec succès la vente d’une partie des activités informatiques d’Agfa HealthCare au groupe Dedalus pour une valeur d’entreprise de 975 millions d’euros. La partie cédée comprend les activités Healthcare Information Solutions (dossier de santé électronique, plateforme ORBIS) et les activités Integrated Care en Allemagne, Autriche, Suisse, France et Brésil ainsi que les activités Imaging IT dans la mesure où ces activités sont étroitement intégrés dans les activités de solutions d'information sur les soins de santé dans ces régions. En Amérique du Nord et sur tous les autres marchés internationaux, Agfa HealthCare poursuit son activité de logiciel informatique d'imagerie, qui n'est pas incluse dans la vente.

FAITS SAILLANTS FINANCIERS
Grâce à son programme de réduction du besoin en fonds de roulement, le groupe Agfa-Gevaert a réussi à générer de solides flux de trésorerie au premier trimestre 2020. Hors impact d'IFRS 16, l'endettement financier net a diminué à 69 millions d'euros.

D'une part, les divisions Radiology Solutions et HealthCare IT ont fait preuve de résilience dans les conditions économiques mondiales incertaines. En revanche, certaines activités de l'imprimerie commençaient à être affectées par la pandémie de COVID-19. Ce nouveau défi s'ajoute aux conditions déjà difficiles de cette industrie.
Grâce aux améliorations de la marge brute et aux mesures d'économies, le Groupe a pu afficher de bons résultats. Hors impact de la décoloration de l'alliance Siegwerk dans la division Digital Print and Chemicals, l'EBITDA ajusté du Groupe aurait été conforme au premier trimestre 2019.

«Nous nous sentons profondément engagés envers nos clients et les communautés qu'ils servent. Étant donné que nombre de nos clients opèrent dans des secteurs critiques, nous prenons toutes les mesures nécessaires pour garantir que nous pouvons continuer à les fournir et à les soutenir pendant la pandémie de COVID-19. Cependant, comme toujours, notre priorité absolue est de protéger la santé et la sécurité de nos employés. De plus, nous contrôlons encore plus rigoureusement nos fonds de roulement, nos dépenses en capital et nos coûts afin d'atténuer autant que possible l'impact de la pandémie sur nos liquidités et nos résultats nets. L'imprimerie, déjà sous pression, étant impactée par la pandémie, nous adaptons notre capacité de production aux conditions de marché dégradées, en recourant le cas échéant au chômage temporaire.
Malgré un certain impact de COVID-19 sur nos activités dans l'industrie de l'imprimerie, nous avons produit un ensemble solide de résultats et nous avons généré de solides flux de trésorerie. Notre programme de réduction du fonds de roulement continue de porter ses fruits. Cela nous a permis de réduire davantage notre dette financière nette à un niveau très sain », a déclaré Pascal Juéry, président-directeur général du groupe Agfa-Gevaert.

Déclaration sur les chiffres de profits et pertes retraités
Depuis 2019, le groupe Agfa-Gevaert a adopté les règles comptables IFRS 16. Les tableaux ci-dessous présentent les chiffres des profits et pertes, y compris l'impact d'IFRS 16.
En août 2019, le Groupe a mis fin à ses activités de revendeur de supports jet d'encre aux États-Unis. Pour permettre une comparaison correcte, les chiffres du T1 2019 ont été retraités.

Groupe Agfa-Gevaert – T1 2020

en millions d'euros T1 2020 T1 2019
Retraité
% changement
(excl.
Effets FX)
Revenu 501 524 -4,4% (-5,0%)
Bénéfice brut (*) 170 172 -1,0%
% des revenus 33,9% 32,7%
EBITDA ajusté (*) 39 43 -9,7%
% des revenus 7,8% 8,2%
EBIT ajusté (*) 18 20 -11,1%
% des revenus 3,6% 3,9%

(*) Avant restructuration et éléments non récurrents

Le chiffre d’affaires du groupe Agfa-Gevaert a diminué de 4,4% en raison des problèmes de l’industrie de l’impression offset, du recentrage sur des activités à marge plus élevée dans plusieurs secteurs d’activité et des premiers effets de la pandémie COVID-19.

La marge bénéficiaire brute du Groupe est passée de 32,7% du chiffre d’affaires au premier trimestre 2019 à 33,9% du chiffre d’affaires en raison du recentrage susmentionné sur le chiffre d’affaires de qualité et de l’amélioration des performances de service et de fabrication.

Les frais de vente et d'administration générale ont diminué de manière significative, passant de 22,6% du chiffre d'affaires au premier trimestre 2019 à 21,5%.

Les dépenses de R&D sont restées quasiment stables à 36 millions d'euros.

En raison de l'impact des effets de décoloration de l'alliance Siegwerk, l'EBITDA ajusté est passé de 43 millions d'euros (8,2% du chiffre d'affaires) au premier trimestre 2019 à 39 millions d'euros (7,8% du chiffre d'affaires). Hors impact de 4,5 millions d'euros sur Siegwerk, l'EBITDA ajusté aurait été conforme à celui de l'an dernier. L'EBIT ajusté atteint 18 millions d'euros (3,6% du chiffre d'affaires), contre 20 millions d'euros (3,9% du chiffre d'affaires) au premier trimestre 2019.

Les éléments de restructuration et non récurrents ont entraîné une charge de 2 millions d'euros, contre une charge de 4 millions d'euros au premier trimestre 2019.

Les charges financières nettes s'élèvent à 8 millions d'euros.

La charge d'impôt s'élève à 8 millions d'euros, contre 6 millions d'euros au premier trimestre 2019.

Au vu des éléments mentionnés ci-dessus, le Groupe Agfa-Gevaert a dégagé un bénéfice net de 1 million d'euros.

Situation financière et flux de trésorerie

  • A fin mars 2020, le total des actifs s'élevait à 2 386 millions d'euros (dont les actifs de droit d'usage conformes à la nouvelle norme comptable sur les baux: 107 millions d'euros à fin mars 2020), contre 2 294 millions d'euros à fin 2019.
  • Le fonds de roulement commercial est en forte baisse, passant de 579 millions d'euros (26% du chiffre d'affaires) à fin 2019 à 515 millions d'euros (23% du chiffre d'affaires) à fin mars 2020.
  • Hors impact d'IFRS 16, l'endettement financier net est passé de 106 millions d'euros fin 2019 à 69 millions d'euros.
  • La trésorerie nette provenant des activités d'exploitation s'est élevée à 66 millions d'euros.

Perspective
Il est impossible de prédire comment la pandémie de COVID-19 évoluera et le calendrier des décisions du gouvernement pour assouplir les restrictions est encore très incertain. En outre, il est actuellement difficile de savoir dans quelle mesure les différents marchés du groupe Agfa-Gevaert seront affectés. Cependant, au cours des prochains trimestres, un impact COVID-19 significatif sur l'industrie de l'imprimerie est à prévoir. La situation actuelle ne permet pas au Groupe d'évaluer un impact quantifié de la pandémie sur ses performances financières 2020 et de fournir une perspective annuelle 2020. La direction entend donner plus de précisions lorsqu'elle rendra compte des résultats du deuxième trimestre en août 2020.

HealthCare IT – T1 2020

en millions d'euros T1 2020 T1 2019

% changement
(excl.
Effets FX)
Revenu 122 122 -0,4% (-1,0%)
EBITDA ajusté (*) 19,7 15,6 26,1%
% des revenus 16,1% 12,8%
EBIT ajusté (*) 12,7 8.8 45,6%
% des revenus 10,5% 7,2%

(*) Avant restructuration et éléments non récurrents

Le chiffre d'affaires de la division IT HealthCare est resté stable par rapport au premier trimestre 2019. La marge bénéficiaire brute est passée de 45,4% du chiffre d'affaires du premier trimestre 2019 à 48,2%. Des améliorations significatives de l'efficacité des services et la décision de recentrer l'activité Imaging IT Solutions ont eu un effet positif sur la rentabilité. L'EBITDA ajusté est passé de 15,6 millions d'euros (12,8% du chiffre d'affaires) au premier trimestre 2019 à 19,7 millions d'euros (16,1% du chiffre d'affaires). L'EBIT ajusté a atteint 12,7 millions d'euros (10,5% du chiffre d'affaires), contre 8,8 millions d'euros (7,2% du chiffre d'affaires) l'année précédente.

Pour l’activité Imaging IT Solutions qui n’est pas incluse dans la vente au groupe Dedalus, la division continue de mener à bien son plan d’amélioration de la rentabilité en se concentrant sur la génération d’un «chiffre d’affaires de qualité» dans des zones géographiques et des segments sélectionnés. En conséquence, cette activité a enregistré une augmentation significative de ses marges par rapport à l'année précédente. Cependant, comme certains hôpitaux reportent maintenant leurs investissements dans des solutions logicielles complètes, il existe un risque qu'un impact COVID-19 devienne visible au cours des prochains trimestres.

La division IT de HealthCare est profondément engagée à soutenir les prestataires de soins et les communautés qu'ils desservent, pour relever les défis actuels de COVID-19. Sous le hashtag #StrongerTogether, la division partage la façon dont ses clients utilisent son logiciel pour trier, signaler et collaborer efficacement sur les cas COVID-19.
De plus, des configurations spécifiques sont en cours de conception avec les prestataires de soins. Ceux-ci sont ensuite publiés sur le site Web de la division, afin que d’autres puissent également en bénéficier.

Solutions de radiologie – T1 2020

en millions d'euros T1 2020 T1 2019

% changement
(excl.
Effets FX)
Revenu 118 117 1,3% (0,4%)
EBITDA ajusté (*) 16,4 17,1 -4,3%
% des revenus 13,9% 14,7%
EBIT ajusté (*) 10.1 11,5 -12,0%
% des revenus 8,5% 9,8%

(*) Avant restructuration et éléments non récurrents

Dans la division Radiology Solutions, la gamme Radiographie Directe affiche une forte croissance de son chiffre d'affaires. En raison de l'épidémie de COVID-19, de nombreux hôpitaux accélèrent leurs investissements dans les solutions mobiles de radiographie directe. Ces appareils peuvent être utilisés pour effectuer des examens radiologiques de chevet de haute qualité, même dans les unités de soins intensifs.
La ligne supérieure de la gamme de radiographie assistée a continué de baisser. Ceci est en partie dicté par le marché et en partie en raison des effets liés au COVID-19, car les pratiques privées en Inde, en Amérique latine et dans d'autres régions géographiques retardent leurs investissements dans les équipements CR.
La gamme de produits sur papier a enregistré une baisse limitée de son chiffre d'affaires, entièrement due à l'impact de COVID-19 sur les activités en Chine et en Inde. En raison de l'épidémie, les visites à l'hôpital non liées au COVID-19 ont été reportées, entraînant une baisse de la demande de films sur papier.

En partie grâce à l'amélioration de l'efficacité des services, la marge bénéficiaire brute de la division est passée de 36,5% du chiffre d'affaires au premier trimestre 2019 à 38,2%. En raison principalement d'effets de change défavorables, l'EBITDA ajusté est passé de 17,1 millions d'euros (14,7% du chiffre d'affaires) au premier trimestre 2019 à 16,4 millions d'euros (13,9% du chiffre d'affaires). L'EBIT ajusté a atteint 10,1 millions d'euros (8,5% du chiffre d'affaires), contre 11,5 millions d'euros (9,8% du chiffre d'affaires) l'année précédente.

Étant donné que Radiology Solutions fournit des produits et des solutions essentiels aux hôpitaux dans leur lutte contre COVID-19, l'objectif principal de la division est d'assurer la continuité des activités et de faire en sorte que les clients puissent continuer à compter sur le savoir-faire des équipes de service. En outre, la division soutient les hôpitaux du monde entier avec des services supplémentaires, tels que des outils logiciels gratuits qui les aident à obtenir des images radiologiques plus rapides et plus précises. Vous trouverez des exemples sur la manière dont Agfa et ses employés soutiennent les prestataires de soins dans leur lutte contre COVID-19 dans la section #CountOnUs dédiée du site Web de la division.

Impression numérique et produits chimiques – T1 2020

en millions d'euros T1 2020 T1 2019
Retraité

% changement
(excl.
Effets FX)
Revenu 74,3 86,6 -14,2% (-14,5%)
EBITDA ajusté (*) 3,5 11,4 -69,1%
% des revenus 4,7% 13,1%
EBIT ajusté (*) 0,9 8.5 -89,6%
% des revenus 1,2% 9,9%

(*) Avant restructuration et éléments non récurrents

En août 2019, le Groupe a mis fin à ses activités de revendeur de supports jet d'encre aux États-Unis. Pour permettre une comparaison correcte, les chiffres du T1 2019 ont été retraités. D’autres changements de périmètre, tels que l’effacement des effets de l’alliance stratégique pour les encres d’emballage numérique UV avec Siegwerk Druckfarben, ont également influencé le chiffre d’affaires de la division.

En jet d'encre, les gammes de produits d'encre ont bien fonctionné. En revanche, de nombreuses entreprises reportent leurs investissements dans les équipements d'impression grand format haut de gamme en raison de la pandémie COVID-19. Comme ce marché s'est presque immobilisé en mars, un fort impact COVID-19 sera également visible au cours des prochains trimestres.
Malgré ces conditions défavorables, Agfa considère toujours le jet d'encre comme un moteur de croissance important. La société continue d'explorer des opportunités commerciales prometteuses dans de nouveaux segments de marché. Au premier trimestre, Agfa a conclu un partenariat stratégique avec TFL pour le développement d'Alussa, une solution d'impression jet d'encre dédiée pour décorer des cuirs authentiques de haute qualité utilisés par les secteurs de la mode, du rembourrage, de l'automobile, de l'aviation et du nautisme. De plus, Agfa a présenté l'Oberon RTR3300, une machine roll-to-roll haut de gamme dédiée de 3,3 m qui combine une productivité et une qualité extrêmes avec une large gamme de supports et une facilité d'utilisation unique.

Le segment des films et films industriels a commencé à ressentir un impact COVID-19 limité en raison du ralentissement des activités industrielles, tandis que les activités du segment de l'impression électronique ont bien résisté au premier trimestre.

La marge bénéficiaire brute de la division s’est légèrement améliorée, passant de 29,4% du chiffre d’affaires au premier trimestre 2019 à 29,5%. Outre les éléments liés à COVID-19, la disparition des effets de l'alliance stratégique pour les encres d'emballage numérique UV avec Siegwerk Druckfarben a eu un impact de 4,5 millions d'euros sur les résultats de la division. L'EBITDA ajusté de la division atteint 3,5 millions d'euros (4,7% du chiffre d'affaires), contre 11,4 millions d'euros (13,1% du chiffre d'affaires) au premier trimestre 2019. L'EBIT ajusté s'élève à 0,9 million d'euros (1,2% du chiffre d'affaires), contre 8,5 millions d'euros (9,9% du chiffre d'affaires).

Solutions de compensation – T1 2020

en millions d'euros T1 2020 T1 2019

% changement
(excl.
Effets FX)
Revenu 187 199 -5,8% (-6,4%)
EBITDA ajusté (*) 3.7 3.9 -5,2%
% des revenus 2,0% 2,0%
EBIT ajusté (*) (1.4) (3.6)
% des revenus (0,7%) (1,8%)

(*) Avant restructuration et éléments non récurrents

Le chiffre d’affaires de la division Offset Solutions a baissé de 5,8% à 187 millions d’euros. Les ventes issues de l'alliance avec Lucky HuaGuang Graphics n'ont pas pu compenser le déclin structurel des marchés de compensation et les effets de la pandémie COVID-19, qui au premier trimestre ont eu un impact sur l'activité en Chine. La pandémie entraîne une diminution des activités publicitaires et commerciales, qui au cours des prochains trimestres entraînera une baisse des volumes d'impression et une baisse de la demande de plaques d'impression.

La marge bénéficiaire brute de la division Offset Solutions a légèrement diminué, passant de 24,1% du chiffre d'affaires au premier trimestre 2019 à 23,6%. En raison de l'amélioration de l'efficacité de la fabrication et des économies sur les dépenses d'exploitation, l'EBIT ajusté s'est amélioré à moins 1,4 million d'euros (moins 0,7% du chiffre d'affaires), contre moins 3,6 millions d'euros (moins 1,8% du chiffre d'affaires) au premier trimestre 2019. L'EBITDA ajusté est resté presque stable à 3,7 millions d'euros (2,0% du chiffre d'affaires).

La division Offset Solutions a mis en place des plans de maîtrise des coûts, des mesures de fonds de roulement et d'autres actions pour améliorer la rentabilité et adapter ses activités à la dégradation de la situation du marché. Au premier trimestre, la division a temporairement arrêté la production de plaques d'impression dans ses usines de Leeds (Royaume-Uni) et de Pont-à-Marcq (France) pour faire face à l'impact de la pandémie de COVID-19. Les activités de production de l'usine de Wiesbaden (Allemagne) ont également été temporairement réduites.

Services intégrés – T1 2020

en millions d'euros T1 2020 T1 2019

EBITDA ajusté (*) (4.3) (4.8)
EBIT ajusté (*) (4.3) (4.9)

(*) Avant restructuration et éléments non récurrents

Fin du message
Attestation de la direction des états financiers et rapport trimestriel
Cette déclaration est faite afin de se conformer à la nouvelle réglementation européenne en matière de transparence mise en œuvre par l'arrêté royal belge du 14 novembre 2007 et en vigueur depuis 2008.
"Le conseil d'administration et le comité exécutif d'Agfa-Gevaert NV, représentés par M. Klaus Röhrig, président du conseil d'administration, M. Pascal Juéry, président et chef de la direction, et M. Dirk De Man, directeur financier, certifient conjointement que , au meilleur de leur connaissance, les états financiers consolidés inclus dans le rapport et basés sur les normes comptables applicables, présentent fidèlement à tous égards importants la situation financière et les résultats d'Agfa-Gevaert NV, y compris ses filiales consolidées. , le rapport contient toutes les informations qui doivent être incluses dans ce document et n'omet pas d'indiquer tous les faits importants nécessaires. »

Déclaration de risque
Cette déclaration est faite afin de se conformer à la nouvelle réglementation européenne en matière de transparence mise en œuvre par l'arrêté royal belge du 14 novembre 2007 et en vigueur depuis 2008.
"Comme pour toute entreprise, Agfa est constamment confrontée – mais pas exclusivement – à un certain nombre de risques de marché et de concurrence ou à des risques plus spécifiques liés au coût des matières premières, à la responsabilité du fait des produits, aux questions environnementales, aux technologies propriétaires ou aux litiges.
Des données clés sur la gestion des risques sont fournies dans le rapport annuel disponible sur www.agfa.com.

Contact:
Viviane Dictus
Directeur Communication d'entreprise
Septestraat 27
2640 Mortsel – Belgique
T +32 (0) 3 444 71 24
E viviane.dictus@agfa.com

Johan Jacobs
Responsable Relations Presse Corporate
T +32 (0) 3/444 80 15
E johan.jacobs@agfa.com

Le communiqué de presse complet et les informations financières sont également disponibles sur le site Internet de la société: www.agfa.com

Compte de résultat consolidé (en millions d'euros)

Chiffres consolidés selon les méthodes comptables IFRS.

T1 2020

T1 2019
Retraité
Opérations continues
Revenu 501 524
Coût des ventes (332) (352)
Bénéfice brut 170 172
Frais de vente (70) (76)
Dépenses administratives (41) (44)
Dépenses de R&D (36) (37)
Perte de valeur nette sur créances clients et autres débiteurs, y compris les actifs contractuels (2) (1)
Autres produits d'exploitation 6 14
Autres charges d'exploitation (11) (12)
Résultats des activités d'exploitation 16 16
Produits (charges) d'intérêts – nets (2) (2)
Le revenu d'intérêts
Charges d'intérêts (2) (3)
Autres produits (charges) financiers – nets (7) (8)
Autres revenus financiers 3 2
Autres charges financières (9) (11)
Coûts financiers nets (8) (11)
Quote-part du résultat des entreprises associées, nette d'impôt
Bénéfice (perte) avant impôt sur le revenu 7 5
Charges d'impôts (6) (8)
Bénéfice des activités poursuivies 1 (3)
Bénéfice (perte) de l'activité abandonnée, net d'impôt (1)
Bénéfice (perte) pour la période 1 (3)
Bénéfice (perte) attribuable à:
Propriétaires de la société 2 (4)
Intérêts non-majoritaires
Résultats des activités d'exploitation 16 16
Restructuration et éléments non récurrents (2) (4)
EBIT ajusté 18 20
Résultat par action (Euro) 0,01 (0,02)

États consolidés du résultat global pour le trimestre se terminant en mars 2019 / mars 2020 (en millions d'euros)
Chiffres consolidés selon les méthodes comptables IFRS

T1 2020

T1 2019
Bénéfice / (perte) pour la période 1 (3)
Autres éléments du résultat global, nets d'impôt
Éléments qui sont ou peuvent être reclassés ultérieurement en résultat:
Différences d'échange: (17) dix
Différences de change sur la conversion des opérations à l'étranger (17) dix
Couvertures de flux de trésorerie: (3) 5
Portion effective des variations de juste valeur des couvertures de flux de trésorerie (6) 1
Variations de la juste valeur des couvertures de flux de trésorerie reclassées en résultat 1
Ajustements pour les montants transférés à la valeur comptable initiale des éléments couverts 2 2
Impôts sur le revenu
Éléments qui ne seront pas reclassés ultérieurement en résultat: (3) 1
Placements en actions à la juste valeur par le biais des autres éléments du résultat global – variation de la juste valeur (2) 1
Réévaluations du passif net au titre des prestations définies (1)
Impôt sur les réévaluations du passif net au titre des prestations définies
Total des autres éléments du résultat global pour la période, net d'impôt (23) 15
Résultat global total pour la période attribuable à: (21) 12
Propriétaires de la société (21) dix
Intérêts non-majoritaires 2

État consolidé de la situation financière (en millions d'euros)

Chiffres consolidés selon les méthodes comptables IFRS.

31/03/2020

31/12/2019

Actifs non courants 1 048 1 060
Bonne volonté 488 492
Immobilisations incorporelles 72 74
Équipements propriété de l'usine 140 142
Actifs liés au droit d'utilisation 107 110
Investissements dans des entreprises associées 3 4
Autres actifs financiers 5 8
Créances clients 18 21
Créances en vertu de contrats de location-financement 68 62
Autres actifs 22 24
Actifs d'impôt différé 125 125
Actifs courants 1 337 1 234
Inventaires 469 436
Créances clients 384 408
Actifs sous contrat 107 100
Actifs d'impôts courants 68 75
Autres créances fiscales 23 25
Créances en location-financement 26 34
Autres créances 24 15
Autres actifs 27 21
Les instruments financiers dérivés 4 1
Trésorerie et équivalents de trésorerie 195 107
Actifs non courants destinés à la vente dix dix
TOTAL DES ACTIFS 2,386 2,294

31/03/2020

31/12/2019

Total des capitaux propres 109 130
Capitaux propres attribuables aux propriétaires de l'entreprise 62 83
Partage le capital 187 187
Prime d'émission 210 210
Des bénéfices non répartis 805 803
Réserves (89) (84)
Réserve de traduction (22) (5)
Avantages postérieurs à l'emploi: réévaluations du passif net au titre des prestations définies (1 029) (1 028)
Intérêts non-majoritaires 47 47
Passifs non courants 1 442 1,402
Passif des régimes d'avantages postérieurs à l'emploi et de cessation d'emploi à long terme 1 129 1 137
Autres avantages sociaux 12 12
Prêts et emprunts 274 225
Des provisions 5 5
Passifs d'impôts différés 17 19
Dettes commerciales 2 2
Passif des contrats 1
Autres passifs non courants 1 1
Passifs courants 835 761
Prêts et emprunts 98 101
Des provisions 37 45
Dettes commerciales 272 232
Passif des contrats 189 151
Passifs d'impôts courants 53 49
Autres passifs fiscaux 25 38
Autres dettes 8 9
Avantages sociaux 145 130
Autres passifs courants 2 1
Les instruments financiers dérivés 7 5
TOTAL CAPITAUX PROPRES ET PASSIFS 2,386 2,294

État consolidé des flux de trésorerie (en millions d'euros) Chiffres consolidés selon les méthodes comptables IFRS.

T1 2020 T1 2019

Bénéfice (perte) pour la période 1 (3)
Impôts sur le revenu 6 8
Part (bénéfice) / perte des entreprises associées, nette d'impôt
Coûts financiers nets 8 11
Résultats opérationnels 16 15
Dépréciation et amortissement (hors D&A sur les droits d'utilisation) 12 14
Dépréciation et amortissement sur les droits d'utilisation 9 9
Pertes de valeur sur actifs avec droit d'utilisation (1) 3
Résultats de change et variations de la juste valeur des dérivés 4
Recyclage de la réserve de couverture 1
Subventions et subventions publiques (3) (3)
(Gains) / pertes sur la vente d'immobilisations incorporelles et d'immobilisations corporelles et réévaluation des baux
Frais pour régimes à prestations définies et indemnités de fin de contrat de longue durée 8 7
Charges à payer pour engagements de personnel 26 26
Réductions / reprises de réductions de valeur sur stocks 4 3
Dépréciations / reprises de dépréciations sur créances 2 1
Ajouts / reprises de provisions (2)
Autres dépenses non monétaires 37 38
Variation des stocks (39) (38)
Variation des créances clients 18 18
Modification des actifs du contrat (9) (4)
Variation des actifs du fonds de roulement commercial (29) (23)
Variation des dettes fournisseurs 44 12
Variation du passif des contrats 39 26
Variations du passif du fonds de roulement commercial 82 38
Évolution du fonds de roulement commercial 53 15
Encaisser les avantages sociaux des employés (27) (41)
Encaissement pour provisions (9) (8)
Changements dans le portefeuille de baux 2
Changements dans les autres fonds de roulement (26) (5)
Dérivés d'exploitation réglés en espèces (3) (4)
Trésorerie générée par les activités d'exploitation 63 37
Impôts sur le revenu payés 3 (3)
Trésorerie nette provenant / (utilisée dans) les activités d'exploitation 66 34
T1 2020 T1 2019

Dépenses en capital (8) (8)
Produit de la vente d'immobilisations incorporelles et d'immobilisations corporelles 1 1
Acquisition de filiales, nette de la trésorerie acquise (7)
Intérêts reçus 1 1
Dividendes reçus
Trésorerie nette provenant / (utilisée dans) les activités d'investissement (7) (14)
Intérêts payés (3) (3)
Produit des emprunts 57 1
Remboursement des emprunts (1) (67)
Paiement des contrats de location-financement (dix) (dix)
Changements dans les emprunts 45 (76)
Produit / (paiement) de produits dérivés (2) 2
Autres revenus / (coûts) de financement engagés (1) (1)
Autres flux financiers 1
Trésorerie nette provenant / utilisée dans les activités de financement 41 (78)
Augmentation / (diminution) nette de la trésorerie et des équivalents de trésorerie 100 (57)
Trésorerie et équivalents de trésorerie en début de période 99 136
Augmentation / (diminution) nette de la trésorerie et des équivalents de trésorerie 100 (57)
Effet des fluctuations des taux de change sur la trésorerie détenue (9) (2)
Trésorerie et équivalents de trésorerie à la fin de la période 190 77

ATTRIBUABLE AUX PROPRIÉTAIRES DE LA SOCIÉTÉ

en millions d'euros

Partage le capital Prime d'émission Des bénéfices non répartis Réserve pour actions propres Réserve de réévaluation Réserve de couverture Réévaluations du passif net au titre des prestations définies Réserve de traduction Total INTÉRÊTS NON-MAJORITAIRES TOTAL EQUITY

Solde au 1er janvier 2019

187 210 854 (82) 1 (12) (897) (9) 252 38 290
Résultat global de la période
Bénéfice (perte) pour la période (4) (4) (3)
Autres éléments du résultat global, nets d'impôt 1 5 9 14 1 15
Résultat global total de la période (4) 1 5 9 dix 2 12
Transactions avec les propriétaires, enregistrées directement en capitaux propres
Les dividendes
Total des transactions avec les propriétaires, enregistrées directement en capitaux propres
Solde au 31 mars 2019 187 210 851 (82) 2 (8) (897) 262 40 303
Solde au 1er janvier 2020 187 210 803 (82) 1 (3) (1 028) (5) 83 47 130
Résultat global de la période
Bénéfice (perte) pour la période 2 2 1
Autres éléments du résultat global, nets d'impôt (2) (3) (1) (17) (23) (23)
Résultat global total de la période 2 (2) (3) (1) (17) (21) (21)
Transactions avec les propriétaires, enregistrées directement en capitaux propres
Les dividendes
Total des transactions avec les propriétaires, enregistrées directement en capitaux propres
Solde au 31 mars 2020 187 210 805 (82) (1) (6) (1 029) (22) 62 47 109