Appel Snow 2020: de la Région plus de 750 mille euros pour la montagne – Euro 2020

99

ABETONE – Plus de 750 mille euros de la région Toscane pour la province de Pistoia à partir de l'appel de neige 2020.

Les ascenseurs de la Selletta
Les ascenseurs de la Selletta

La nouvelle a été donnée par la conseillère régionale du Pd, Federica Fratoni.

«La publication par la Région Toscane du classement pour l'attribution des fonds de l '« Appel Snow 2020 »aux entreprises qui gèrent les stations de ski apporte un montant important pour notre territoire», explique Fratoni.

Contre un budget du conseil municipal d'un million d'euros, les projets présentés par les installateurs de la province de Pistoia ont été financés pour plus de 750 milliers d'euros, soit 769 663,46 euros.

Les candidatures présentées concernent les opérateurs qui gravitent autour de la zone d'Abetone Cutigliano tels que Doganaccia 2000, Saf Spa et Val di Luce Spa qui recevront chacun une dotation de 173 786,13 euros; Moniteurs de ski Abetone (86 033,17 euros); S.P.I.R. Srl (69 585,97 euros) et La Contessa Srl (92 685,93 euros).

Les sommes déboursées doivent être utilisées pour couvrir les dépenses d'exploitation des installations, soutenir la capacité touristique des territoires concernés et l'aide s'entend comme étant octroyée sous la forme d'une contribution non remboursable à des fins d'exploitation jusqu'à un maximum de 80% des frais encourus du 1er février 2020 à fin novembre 2021.

«La Région est là et par des actes concrets elle démontre sa proximité avec un secteur en grande urgence comme celui des installations de ski qui est d'une importance vitale pour nos montagnes – a souligné la conseillère régionale du Parti démocrate, Federica Fratoni – dans un instant de ce type, voir arriver plus de 750 mille euros est un signal remarquable et qui servira certainement à résoudre certaines des critiques dues à la deuxième saison hivernale consécutive avec les usines fermées, compte tenu de l'urgence sanitaire prolongée. Comme j'ai également eu l'occasion de le dire lors de la réunion tenue à Abetone avec les représentants du secteur la semaine dernière, c'est l'un des deux domaines sur lesquels travailler et qui a immédiatement donné des réponses concrètes; l'autre doit être d'équiper notre montagne d'infrastructures polyvalentes afin de pouvoir penser, dans un avenir loin d'être lointain, également à des formes de tourisme plus répandues que l'actuelle ".