Autorité des champions – Stade sportif – Euro 2020

18
Découvrez la méthode incroyable des Gains aux paris sportifs qui peut atteindre jusqu'à 1.800€ en 18 jours en jouant toujours la même mise sur chaque match ! Pas de martingale ! Pas d'artifice ! Que du simple et vrai ! Accédez à la méthode

Madrid, 5 sept. (EFE) .- La Ligue des Nations a mis en action le champion du monde, la France, et l'actuel vainqueur de cette compétition et aussi de l'Eurocup, le Portugal, qui ont résolu leurs engagements contre la Suède et la Croatie avec solvabilité, respectivement.

En réalité, il n'y a eu aucune surprise dans l'irruption dans le tournoi de l'un des favoris. Outre les Gaulois et les Portugais, la Belgique s'est également résolue avec autorité au Danemark (0-2) tandis que l'Angleterre sortait à l'agonie et dès les onze mètres de leur visite à Reykjavik.

Le Portugal était l'équipe supérieure. L'équipe de Fernando Santos n'a pas manqué Cristiano Ronaldo pour passer au-dessus de la Croatie (4-1). Ce n'est pas la première fois que l'équipe portugaise fait un pas en avant sans sa star. Le Portugal est une équipe au talent à revendre, dont les succès en Championnat d'Europe et en Ligue des Nations leur ont donné la confiance nécessaire.

A Do Dragao, il n'avait pas de rival. Joao Cancelo, Diogo Jota et aussi Joao Félix, incontestables, ont rougi l'équipe des Balkans, vice-championne mondiale mais loin de leur niveau. Bruno Petkovic a masqué la défaite de l'équipe visiteuse, qui a concédé le quatrième suivant par l'intermédiaire de Bruno Silva.

Le gardien Dominik Livakovic a évité de nouveaux dégâts à l'équipe portugaise, qui occupe la tête du groupe 3 avec plus de buts que la France, qui a battu la Suède (0-1) au stade Friends Arena de Stockholm.

Une action individuelle de Kylian Mbappe au bord de l'entracte a déséquilibré le jeu et contrarié l'esprit compétitif de l'équipe de Janne Andersson (0-1). La star du Paris Saint Germain profite de cette opportunité qui aide le mieux. Un opportunisme qui n'a pas compté sur Antoine Griezmann, qui a raté un penalty dans le temps additionnel pour élargir l'avantage de l'équipe de Deschamps.

La Belgique a libéré Thibaut Courtois et Roberto Martínez a également reposé Eden Hazard, remplaçant à Copenhague. Pas de minutes. C'est Dries Mertens qui a pris la direction de l'équipe. Il a aidé le défenseur lyonnais Jason Denayer à ouvrir le score au début de l'affrontement et a signé le deuxième, dans le dernier quart d'heure de l'affrontement.

Ils ont eu plus de problèmes et plus de doutes ont été générés par l'Angleterre, qui a été sauvée par un manque de but dans le temps supplémentaire par Birkir Bjarnason, qui dans la dernière action du match a réussi à égaliser à onze mètres pour l'Islande.

Une minute plus tôt, Raheem Sterling avait profité d'un tir de pénalité qui avait mis en avant l'équipe de Gareth Southgate, qui avait joué vingt minutes avec une de moins pour l'expulsion de Kyle Walker.

Dans la troisième catégorie de la compétition, l'attaquant monégasque Stevan Jovetic a conduit le Monténégro à la première place du groupe 1 de la troisième division. Il a signé les deux buts lors de la victoire à Chypre (0-2). L'attaquant du Dynamo Kiev Gerson Rodriguez a mené le Luxembourg à la victoire en Azerbaïdjan, qui a profité de la mi-temps et s'est retrouvé battu par l'équipe de Luc Holtz (1-2).

La Macédoine s'est acquittée de la visite de l'Arménie (2-1). Le succès du défenseur de Leeds Ezgjan Alioski, sur penalty, et de l'attaquant de l'Udinese Ilija Nesterovski, également de onze mètres, a laissé l'engagement de Skopje résolu.

Nika Katcharava a donné les trois premiers points à la Géorgie, qui s'est imposée en Estonie (0-1). En Ligue D, le but de Graeme Torilla, au bord de l'entracte, a offert à Gibraltar la troisième victoire officielle de son histoire aux dépens de Saint-Marin (1-0).