Bars et restaurants: toutes les aides et bonus pour décembre 2020 et actualités pour janvier 2021 – Foot 2020

41
Livre photo de nu artistique de la collection Nu & Beauté. Avec de jolies jeunes filles dans un bain noir aux reflets colorés.
Comment Maîtriser Votre Excitation, Contrôler Votre Ejaculation et Augmenter Votre Endurance au Lit et Donner Plusieurs Orgasmes à Votre Partenaire Dès Ce Soir, en Utilisant une Méthode 100% Efficace

Bars et restaurants: toutes les aides et bonus pour décembre 2020 et actualités pour janvier 2021
 - Foot 2020le macro-secteur des bars et restaurants a été et est actuellement affectée dans une large mesure par les effets économiques de l'urgence épidémiologique COVID-19.

Le gouvernement est intervenu avec de nombreux décrets à l'appui d'activités qui ont subi une baisse considérable de leurs revenus ou sont situées dans des régions d'Italie soumises à des mesures visant à limiter la circulation des personnes ou visant à éviter les rassemblements.

En particulier le mesures de soutien sont contenues dans les décrets "Relance" (Dl n. 34/2020), "Rafraîchissements" (Dl n. 137/2020), "Ristori-bis" (Dl n. 149/2020), "Ristori-quater" (Dl n. . 157/2020). Les interventions vont de l'octroi de subventions au fonds de licenciement. Analysons-les en détail.

Bars et restaurants: les mesures du décret de relance

Le D.l. "Relaunch" a prévu un subvention non remboursable pour les bars et restaurants qui, en 2019, ont réalisé un chiffre d'affaires ou une rémunération ne dépassant pas cinq millions d'euros avec, également, deux tiers de chiffre d'affaires ou de tarifs inférieurs en avril 2020 par rapport à la même période de 2019.

Le montant de la subvention allait d'un minimum de 10% à un maximum de 20% (sur la base du chiffre d'affaires), à appliquer sur la différence entre le chiffre d'affaires d'avril 2020 et celui du même mois de l'année précédente.

Les instances pour obtenir la subvention ils devaient être soumis avant le 13 août dernier à l'Agence du revenu.

Bars et restaurants: les dispositions du décret Rafraîchissements et rafraîchissements-bis

Jusqu'au 15 janvier Les prochains bars et restaurants peuvent soumettre des demandes d'accès aux contributions non remboursables prévues par les décrets sur le site de l'Agence du revenu:

  • "Rafraîchissements" pour activités concernées par les mesures de l'arrêté du Premier ministre du 24 octobre 2020;
  • «Rafraîchissements-bis» pour les activités impliquées dans les restrictions visées dans la DPCM du 9 novembre 2020 situées dans les zones rouges.

Décret sur les rafraîchissements: quels changements et mesures confirmés

Bars et restaurants: les mesures de Décret de Noël

Le décret-loi n. 172 du 18 décembre 2020 (le décret dit «de Noël») alloue des subventions non remboursables de 455 millions d'euros pour 2020 et 190 millions d'euros pour 2021 au profit des catégories de production concernées par les nouvelles restrictions, visant à contenir la propagation du virus COVID-19 pendant les vacances de Noël.

Les destinataires de la mesure sont les activités (y compris les bars et restaurants) énumérées à l'annexe 1 du décret et identifiées par le code ATECO 56:

  • Avec numéro de TVA actif au 19 décembre 2020;
  • Exclut ceux qui ont commencé l'activité à partir du 1er décembre 2020;
  • Déjà bénéficiaires des mesures du décret "Relance" (décret législatif n ° 34/2020) qui n'ont pas restitué la subvention attendue.

Le montant de la subvention sera égal au montant déjà payé en vertu du décret numéro 34 avec un maximum de 150 mille euros. Le paiement sera effectué automatiquement par l'Agence du revenu.

Bars et restaurants: subvention pour les centres historiques

Élargi du 18 novembre au 14 janvier 2021 la date limite de demande à l'Agence du revenu pour la subvention non remboursable introduite par le décret "août" en faveur des entreprises vendant des biens ou des services au public, exercées dans les zones A ou équivalent de:

  • Capitales provinciales qui ont enregistré une présence de touristes étrangers trois fois plus élevée que les résidents;
  • Villes métropolitaines avec une présence de touristes étrangers au moins égale à celle des résidents.

Les exigences suivantes sont également requises:

  • Numéro de TVA actif au 30 juin 2020 et non résilié au moment de l'introduction de la demande d'assistance;
  • Montant du chiffre d'affaires ou des honoraires pour le mois de juin 2020 dans les établissements situés en zone A ou équivalent, deux tiers inférieur à celui de la même période de 2019;
  • En alternative à l'exigence visée au point précédent, début d'activité dans les zones A ou équivalent à partir du 1er juillet 2019.

La subvention est calculée en appliquant un pourcentage à la différence entre le chiffre d'affaires ou les honoraires du mois de juin 2020 et celui constaté en juin 2019:

  • Egal à 15% si les revenus et honoraires 2019 étaient inférieurs à 400 milliers d'euros;
  • Egal à 10% en présence d'un chiffre d'affaires 2019 et d'une rémunération comprise entre 400 mille et 1.000.000 euros;
  • Égale à 5% pour les revenus et honoraires 2019 supérieurs à 1000000 €.

Bonus de location de magasin

Le décret «Rafraîchissements» a prolongé pour les mois d'octobre, novembre et décembre 2020 le crédit d'impôt pour les loyers des immeubles non résidentiels ainsi que dans le cas des baux d'entreprise.

La mesure de subvention est égale à 60% du loyer, alors qu'elle tombe à 30% pour les contrats de services complexes ou les baux commerciaux.

Bonus de restaurant 2020

La date limite d'envoi des demandes visant à obtenir des contributions non remboursables au titre du Bonus Restaurant 2020 a été prolongée du 28 novembre au 15 décembre dernier. La mesure, financée par le Fonds de la Restauration, est réservé aux achats (effectués après le 14 août 2020) de produits des chaînes agricoles et alimentaires italiennes (y compris les produits viticoles) par les restaurants, cantines, agritourismes, restauration et hôtels.

Bars et restaurants: suspension des paiements

novembre

C'est le décret «Ristori-bis» qui prévoit:

  • Suspension des paiements d'impôts dus en novembre 2020 pour les activités concernées par les restrictions de l'arrêté du Premier ministre du 3 novembre 2020 (y compris les services de restauration);
  • Suspension du paiement des contributions INPS dues en novembre 2020 (hors primes dues à l'INAIL) pour les activités (y compris les bars et restaurants) visées à l'annexe 1 du «Rafraîchissements-bis».

Les paiements suspendus peuvent être effectués dans une seule solution d'ici le 16 mars 2021 ou en quatre versements mensuels maximum, toujours à partir du 16 mars 2021.

décembre

Le décret «Rafraîchissements-quater» prévoit la suspension des paiements dus en décembre 2020:

  • Retenues à la source, ainsi que les suppléments régionaux et municipaux;
  • T.V.A;
  • Cotisations sociales et sociales.

La mesure s'applique en faveur des entreprises et des professionnels qui ont leur domicile fiscal, leur siège social ou leur siège opérationnel sur le territoire italien, avec des revenus ou des honoraires n'excédant pas 50 millions d'euros au cours de la période fiscale 2019, qui a enregistré une baisse du chiffre d'affaires ou des honoraires d'au moins 33% en novembre de l'année 2020 par rapport à la même période de l'année précédente.

Indépendamment des exigences susmentionnées, la suspension fonctionne en faveur de:

  • Activités économiques suspendues suite à la DPCM du 3 novembre 2020;
  • Entreprise de restauration avec siège social, domicile fiscal ou siège opérationnel dans les zones rouge ou orange identifiées au 26 novembre 2020.

Les paiements suspendus peuvent être effectués:

  • Dans une solution d'ici le 16 mars 2021;
  • En quatre versements maximum, toujours à partir du 16 mars 2021.

Lire aussi "Contributions suspendues en décembre: instructions"

Bars et restaurants: deuxième tranche IMU

Le décret «Rafraîchissements» a l'annulation de la deuxième tranche IMU est prévue pour les secteurs concernés par les restrictions décidées avec la DPCM du 24 octobre 2020, y compris les bars et restaurants.

La mesure s'applique aux bâtiments (et annexes connexes) dans lesquels les activités concernées par les restrictions gouvernementales sont exercées par les mêmes sujets qui sont également propriétaires.

Bars et restaurants: dépôts IRPEF, IRES et IRAP

le Décret "Rafraîchissements-quart" il l'a arrangé report du deuxième ou unique acompte d'impôt sur le revenu et l'IRAP à compter du 10 décembre 2020 pour les personnes exerçant des activités commerciales, artistiques ou professionnelles, avec domicile fiscal, siège social ou opérationnel sur le territoire italien.

Le délai des paiements en question est en revanche prolongé jusqu'au 30 avril 2021 en faveur des opérateurs économiques, artistiques ou professionnels dont le chiffre d'affaires ou les redevances ne dépassent pas 50 millions d'euros en 2019 et qui ont subi une réduction de chiffre d'affaires de pas moins de 33 % au premier semestre 2020 par rapport à la même période en 2019.

La prolongation jusqu'au 30 avril 2021 concerne, quelles que soient les exigences mentionnées ci-dessus, pour:

  • Les opérateurs commerciaux, artistiques ou professionnels visés aux annexes 1 et 2 du "Refreshments-bis" (y compris les bars et restaurants) basés dans les zones rouges;
  • Opérateurs de restauration dans les zones orange.

Bars et restaurants: Fonds de licenciement

Le D.l. "Rafraîchissements" accordés six autres semaines de licenciements pour la raison «COVID-19» du 16 novembre au 31 janvier 2021, en plus des dix-huit prévus par le décret «août».

Pas seulement. Le décret «Rafraîchissements-quater» a étendu l'application des filets de sécurité sociale pour COVID-19 introduits par le décret «août» égal à dix-huit semaines du 13 juillet au 31 décembre 2020 aux travailleurs en vigueur à partir du 9 novembre 2020. Auparavant, le '' l'accès au Fonds était réservé aux salariés embauchés le 13 juillet 2020.

© REPRODUCTION RESERVEE