BCE, Bénéfice net 2020 en baisse de 31% à 1,6 milliard d'euros – Championnat d’Europe 2020

35
BCE, Bénéfice net 2020 en baisse de 31% à 1,6 milliard d'euros - Championnat d'Europe 2020

(Teleborsa) – La Banque centrale européenne (BCE) fermé 2020 avec un bénéfice net de 1643 millions d'euros, en baisse de 722 millions d'euros (soit -30,5%) contre 2 366 millions en 2019. La baisse est principalement due à la réduction des revenus nets d'intérêts sur les réserves de change et les titres détenus à des fins de politique monétaire, souligne l'Institut de Francfort.

Le bénéfice 2020 de la BCE, bien qu'ayant diminué par rapport au chiffre record atteint en 2019, reste supérieur à tous les autres enregistrés au cours des dix dernières années. Le Conseil des gouverneurs a également décidé d'effectuer un virement de 48 millions d'euros (soustrait du bénéfice) à fonds de provision contre les risques financiers de la BCE.

En 2020, la BCE a enregistré revenu net d'intérêts pour 2017 millions d'euros (2686 millions en 2019). Les revenus nets d'intérêts sur les réserves officielles ont diminué pour atteindre 474 millions d'euros (1052 millions en 2019), en raison de réduction des intérêts sur le portefeuille en dollars américains. Les revenus nets d'intérêts générés par les titres détenus à des fins de politique monétaire sont tombés à 1337 millions d'euros (1447 millions d'euros en 2019), principalement en raison de la baisse des revenus d'intérêts du programme Securities Markets (SMP) due aux remboursements.

Les gains réalisés sur transactions financières s'élèvent à 342 millions d'euros (197 millions en 2019). L'augmentation est en grande partie attribuable à des gains de prix plus élevés à la vente de titres libellés en dollars américains, dont la valeur de marché a profité de la baisse des rendements obligataires en dollars américains en 2020. réductions de valeur, d'un montant de 26 millions d'euros (20 millions d'euros en 2019), s'explique principalement par des pertes de cours latentes sur les titres de portefeuille en dollars américains et des pertes de change latentes sur les réserves de renminbi chinois.

Les bénéfices de la BCE sont distribués aux banques centrales nationales des pays de la zone euro. Le Conseil des gouverneurs a décidé de leur attribuer un montant de 1 260 millions d'euros à titre d'acompte sur dividende, déjà versé le 29 janvier 2021. Lors de sa séance d'hier, le Conseil des gouverneurs a décidé de distribuer le profit résiduel, égal à 383 millions d'euros, le 19 février 2021.

Le total des bilan de la BCE est augmenté de 112 milliards d'euros, à 569 milliards d'euros (457 milliards en 2019). L'augmentation est principalement attribuable aux titres achetés dans le cadre du programme d'achat d'urgence en cas de pandémie (PEPP) et du programme d'achat d'actifs (APP).

À la fin de 2020, le total du bilan consolidé de l'Eurosystème s'élevait à 6 979 milliards d'euros (4 671 milliards d'euros en 2019). L'expansion par rapport à l'année précédente est principalement imputable à l'augmentation des opérations de refinancement de l'Eurosystème, due à la troisième série d'opérations de refinancement ciblées à plus long terme (TLTRO-III) et aux titres achetés dans le cadre du PEPP et du PAA. LE titres détenus par l'Eurosystème à des fins de politique monétaire augmenté de 1063 milliards d'euros, pour atteindre 3695 milliards d'euros (2632 milliards en 2019). Les titres PAA progressent de 330 milliards d'euros à 2 909 milliards d'euros et les achats de PEPP s'élèvent à 754 milliards d'euros.


© REPRODUCTION RESERVEE