** BCE: dans la zone euro vers une dégradation significative du marché du travail, chômage à 9,5% en 2021 ** – Euro 2020

10
Découvrez la méthode incroyable des Gains aux paris sportifs qui peut atteindre jusqu'à 1.800€ en 18 jours en jouant toujours la même mise sur chaque match ! Pas de martingale ! Pas d'artifice ! Que du simple et vrai ! Accédez à la méthode

Rome, 10 sept. (Adnkronos) – "Bien que le chômage ait augmenté ces derniers mois moins que prévu dans les projections de juin 2020, la situation sur le marché du travail devrait se détériorer considérablement". C'est ce que note la BCE dans les projections publiées aujourd'hui à l'occasion du Conseil des gouverneurs. «L'augmentation du taux de chômage au deuxième trimestre – souligne-t-on – a été nettement inférieure aux prévisions, tandis que la baisse de l'emploi nominal n'a été que légèrement inférieure aux prévisions».

La BCE expliquant le phénomène souligne que «certains travailleurs qui ont perdu leur emploi ont été classés comme« inactifs »compte tenu des opportunités de recherche d'emploi réduites pendant le lock-out. En outre, une réduction des opportunités d'embauche peut avoir conduit au découragement, de nombreuses personnes quittant le marché du travail ». On estime que cet effet sur la main-d'œuvre «s'inversera progressivement au cours des trimestres suivants».

La BCE estime que le taux de chômage passera de 7,3% au premier trimestre 2020 à 9,5% en 2021 avant de retomber à 8,8% en 2022, avec la reprise de l'économie.