Bilan de la Juve: baisse des revenus de Covid – Foot 2020

25

La poursuite de la pandémie de Covid-19 a généré un impact négatif sur les revenus de la Juventus, chiffré à environ 50 millions d'euros. Les données émergent de la Rapport financier se rapportant à premier semestre 2020-2021, approuvé aujourd'hui par le conseil d'administration de la société, qui s'est clôturé par un perte de 113,7 millions d'euros, contre une perte de 50,3 millions au premier semestre de l’année précédente.

Les comptes Bianconeri en détail

Le résultat du semestre se traduit par la réduction des capitaux propres du Groupe qui au 31 décembre 2020 s'élèvent à 125,5 millions d'euros contre 239,2 millions du 30 juin 2020. L'augmentation de la perte au premier semestre est essentiellement attribuable, précise la Juventus, à un un chiffre d'affaires en baisse pour 64 millions d'euros, relatif à moins de revenus provenant de la gestion des droits des joueurs (55 millions) et les effets directement attribuables à la pandémie sur les revenus des appels d'offres et des ventes de produits, licences et autres (39 millions au total); ces effets négatifs ont été partiellement compensés par revenus plus élevés pour les droits de radio et de télévision (27 millions, lié au plus grand nombre de matchs de championnat disputés au cours du semestre en question). En termes de revenus, la Juventus rapporte que légère augmentation des revenus provenant des commandites et de la publicité, ainsi que l'augmentation des revenus du e-commerce (+ 60%), qui compense en partie la baisse inévitable des revenus via le canal des magasins physiques. L 'l'endettement financier net s'élève à 357,8 millions d'euros avec une amélioration de 27,4 millions par rapport au 30 juin 2020 grâce aux flux opérationnels positifs (+16,2 millions) et des recettes liées aux Campagnes de Transfert (+46,2 millions net, dont 55,2 millions d'euros provenant de la cession sans recours de créances sur des clubs de football étrangers).

"Nous pourrions vendre certains joueurs"

Dans le communiqué de presse, il est également fait référence à la stratégie future: "Malgré le contexte général difficile, les administrateurs ont estimé qu'il n'y avait pas d'incertitudes significatives concernant l'utilisation de l'hypothèse de continuité d'exploitation". Mais en même temps le club "il pourrait recourir à des transactions pour le transfert de droits aux services sportifs des joueurs".