Bilbao voit son rôle comme l'un des lieux de l'Euro 2020 en danger – Foot 2020

194

Par Richard Martin

10 mars (Reuters) – La candidature de Bilbao pour accueillir des matches de l'Eurocup reportés semble de plus en plus douteuse en raison de la stratégie du gouvernement régional sur les restrictions du COVID-19 et de sa réticence à s'engager à permettre aux spectateurs d'assister aux matches.

Le stade San Mamés de l'Athletic Bilbao devrait accueillir trois matches de phase de groupes et un huitième de finale, mais doit soumettre un plan à l'UEFA avant le 7 avril, informant les organisateurs d'une stratégie pour recevoir les supporters.

L'UEFA prendra ensuite une décision sur l'adéquation des sites et la capacité attendue.

L'entrée des spectateurs n'est pas une condition préalable pour accueillir des matches, et l'UEFA a déclaré qu'elle restait déterminée à utiliser les 12 mêmes sites prévus avant le report du tournoi en raison de la pandémie. Cependant, le président Aleksander Ceferin a souligné l'importance de la présence des fans.

"Les supporters sont une partie très importante de ce qui rend le football spécial, et cela est vrai aussi bien à l'Eurocup que dans tout autre sport. Nous devons laisser autant d'espace que possible pour permettre leur retour dans les stades", a-t-il déclaré le mois dernier.

La présence des supporters est également la clé du succès financier du tournoi: l'UEFA a rapporté 400 millions d'euros (475,72 millions de dollars) de la vente de billets et de l'hospitalité pour l'Euro 2016, soit un peu plus d'un cinquième. milliards d'euros.

Le conseiller en santé du tournoi a déclaré à Reuters que les stades du tournoi de cette année pourraient avoir une capacité supérieure à 30%.

La position de l'UEFA semble être en contradiction avec le gouvernement régional basque, qui prévoit de maintenir ses restrictions strictes sur le nouveau coronavirus jusqu'en juin.

La stratégie du gouvernement régional autorise un maximum de 1 200 spectateurs sur les sites extérieurs dans le meilleur des cas, lorsque les infections régionales sont inférieures à 60 pour 100 000 habitants. Les infections dans la région s'élevaient à 201 pour 100 000 mercredi.

Le gouvernement basque a déclaré qu'il s'attendait à ce que les matches se déroulent à Bilbao, tout en soulignant que "tout dépend de l'évolution de la pandémie".

"Personne ne s'opposera à la présence de supporters si la situation sanitaire le permet", a indiqué son communiqué.

"À trois mois de la fin, nous devons être prudents, mais nous continuerons à travailler avec l'UEFA et d'autres villes hôtes pour voir si, combien et dans quelles conditions les matches de l'Euro 2020 peuvent être organisés avec des supporters.

L'UEFA a refusé de dire si Bilbao pouvait perdre ses droits d'hôte.

L'Angleterre s'est engagée à permettre à jusqu'à 10000 fans de retourner dans les stades en mai, suscitant l'espoir qu'il y aura plus de fans lorsque Wembley accueillera les matches de l'Euro 2020, y compris les demi-finales et la finale.

Le ministère espagnol des Sports annoncera si les supporters sont autorisés à entrer dans les stades à partir du mois d'avril, mais seul le gouvernement basque peut décider d'autoriser ou non la présence de supporters aux matches de l'Eurocup à Bilbao.

Glasgow et Dublin sont dans une situation similaire à Bilbao, car les gouvernements écossais et irlandais n'ont également donné aucune garantie sur la participation des fans.

(Information de Richard Martin; édité par Christian Radnedge; traduit par Tomás Cobos)