Bonus Covid de 600 euros, la Team K va de l'avant et acquitte Köllensperger: “ Il reste conseiller provincial et président du mouvement '' – Euro 2020

29

BOLZANO. L'erreur grave est reconnue (Ici article), mais le conseil d'administration de Équipe K a décidé à la majorité que Paul Köllensperger doit rester Conseil provincial. Non seulement cela, il y a aussi le choix de confirmer à l'unanimité l'ancien pentastellato comme président du mouvement. Rien ne change après le scandale bonus de 600 euros.

Les aperçus complets sont cependant reportés à une autre occasion. Les discussions de ces derniers jours ont également mis en évidence la nécessité de clarifier les questions ouvertes, qui concernent le présent et l'avenir du mouvement: Paul Köllensperger apportera son rôle au Conseil provincial à une assemblée générale qui sera bientôt convoquée., afin que tous les membres de l'équipe K puissent parler démocratiquement. Au cours de ces discussions, le parti subira même de profonds changements de contenu et d'organisation.

En attendant, cependant, il y a une première fracture dans le mouvement: Josef Unterholzner a décidé de quitter le groupe du conseil. Pour déterminer ce choix aussi le mauvais sentiment avec les collègues du parti (Ici article). La position de lasVP: Arnold Schuler perd la vice-présidence provinciale e Helmuth Tauber au lieu de cela la présidence de la commission III. Rien de fait pour Gerd Lanz (Ici article).

Ceci est la note officielle de l'équipe K:

Paul Köllensperger fait une grave erreur, il a admis cela sans aucune tentative de réduction des effectifs ou de justification. Il l'a ensuite corrigé immédiatement, a rendu ce qui avait été perçu et s'est excusé publiquement.

Dans les derniers jours les dirigeants du mouvement confrontés avec la situation en l'analysant et en pesant tous ses aspects, pour finalement tirer les conclusions qui lui sont dues.

Dans le même temps, des membres de l'équipe, des conseillers provinciaux, des collaborateurs, des sympathisants et des sympathisants ont également été entendus. Avec Paul Köllensperger toutes les options pour remédier de manière adéquate à la situation ont été discutées. Nous avons été stupéfaits par la diffamation personnelle contre lui sur les réseaux sociaux et nous ne pouvons que condamner profondément ces attitudes. Nous exprimons notre solidarité avec lui.

Même à l'occasion d'une erreur – admise sans excuses – nous voulons réitérer comment Paul Köllensperger et Team K ils représentent une politique engagée à donner une voix à ceux qui ne l'ont pas et à promouvoir les valeurs social-libérales. C'est le mandat que les électeurs ont donné à toute l'équipe K, nous nous y reconnaissons.

En démocratie, ce sont les électriciens et les électeurs qui doivent exprimer leur jugement sur la qualité du travail d'un politicien. Pour cette raison, la direction de notre mouvement est arrivée à la majorité à la conviction que Paul Köllensperger doit rester au Conseil provincial. Le conseil a également décidé de toutl'unanimité pour confirmer Paul comme président du mouvement.

Les discussions de ces derniers jours ont également mis en évidence la nécessité de clarifier les questions en suspens, qui concernent notre présent et notre avenir. Paul Köllensperger mènera à la fois son rôle au Conseil provincial et dans le mouvement à la discussion d'une prochaine Assemblée générale, afin que tous les membres de l'équipe puissent s'exprimer démocratiquement. Au cours de ces discussions, le parti subira même de profonds changements de contenu et d'organisation. Ainsi l'équipe K sortira plus forte de cette crise.