Bonus de 100 € pour les salariés, également valable pour les volontaires – Championnat d’Europe 2020

9

Bonus de 100 euros pour les salariés également pour les volontaires: la cotisation versée à ceux qui continuent à travailler sur place en mars, lors de l'urgence coronavirus, est également due dans le cas des activités menées à la Protection civile. C'est une manière différente de travailler. Pour clarifier cela, c'est l'Agence du revenu dans la réponse à la question numéro 302 du 3 septembre 2020.

Bonus 100 euros destiné aux travailleurs employés aussi pour le bénévoles: la contribution introduite par Décret Cura Italia pour ceux qui ont continué à travailler sur place en mars 2020, lors de l'urgence coronavirus, c'est aussi à tous ceux qui ont exercé des activités à la protection civile.

L'engagement des travailleurs en tant que bénévoles constitue une façon différente de travailler et n'empêche pas l'accès à l'avantage.

L'Agence du revenu clarifie cela dans le réponse à la question n ° 302 du 3 septembre 2020.

Bonus de 100 € pour les salariés, également valable pour les volontaires
 - Championnat d'Europe 2020
Revenue Agency – Réponse à la question n ° 302 du 2 septembre 2020
Accès au prix prévu à l'article 63, alinéa 1, du décret-loi du 17 mars 2020, n. 18, en relation avec les jours de mars 2020 au cours desquels le contribuable a exercé des activités de protection civile en tant que bénévole.

Bonus de 100 € pour les salariés également pour les volontaires engagés dans la protection civile

Le point de départ pour éclairer les règles à suivre pourdéboursement du bonus 100 euros dans le cas du bénévolat, il provientanalyse d'un cas pratique.

Le protagoniste est un employé municipal engagé dans quelques jours de mars 2020 avec la protection civile.

Il contacte l'Agence du revenu pour savoir s'il a droit à contribution introduite par l'article 63 du décret italien sur les soins.

le prix de 100 euros est né pour soutenir tous ces travailleurs qui ont continué à atteindre leur lieu de travail lors d'une urgence sanitaire.

Le contribuable, fait-il remarquer, s'adressant à l'administration financière, était exposé au risque de contagion pandémie "Comme s'il était allé sur son lieu de travail".

De l'Agence du revenu, avec le réponse à la question n ° 303 du 2 septembre 2020, le feu vert pour le décaissement du bonus 100 euros même pour ceux qui ont opéré comme bénévole:

«Le demandeur aura accès à l’incitation économique prévue à l’article 63 du décret Cura Italia pour les jours de mars 2020 au cours desquels les activités de protection civile ont été menées».

Bonus de 100 € pour les salariés: les volontaires sont également engagés dans des activités professionnelles

En la motivant poste libre sur la cotisation des salariés, la direction financière précise une étape importante:

<< Aux fins en question, le travail effectué en tant que bénévole de la protection civile, est configuré comme une manière «différente» de mener à bien l'exécution du travail et, par conséquent, le demandeur ne peut être considéré comme absent (un obstacle à la reconnaissance de l'incitation économique), mais nécessaire à une autre manière d’exécuter les travaux ".

Cette lecture du cas décrit par le contribuable ouvre la porte à bonus 100 euros pouquoi il n'entre pas en conflit avec son objectif, ou offrir un rafraîchissement aux employés qui ont continué à travailler pendant le mois de mars 2020 sans pouvoir bénéficier d'un travail intelligent.

La contribution économique, en fait, est également due à ceux qui ont travaillé déplacements chez les clients ou en mission ou dans les bureaux secondaires de l'entreprise.

Dans le cas analysé, l'employé municipal a effectué activités de protection civile avec la Croix-Rouge et, sur ce point, il faut considérer ce qui a été établi pararticle 39 du Code de la protection civile:

<< Aux volontaires adhérant à des sujets inscrits sur la Liste nationale des volontaires de la protection civile (dont la Croix-Rouge italienne est membre), employés dans des activités de sauvetage et d'assistance en vue ou à l'occasion d'événements d'urgence, l'employeur, le public ou privé, est tenu de leur garantir le maintien de l'emploi, salaire et traitement de la sécurité sociale, ainsi que la couverture d'assurance ".

Il s'ensuit donc que le travailleur engagé comme bénévole ne peut être considéré comme absent et peut obtenir le bonus 100 euros prévu par le décret italien sur les soins.

Conformément aux dispositions de la loi, l'employeur le fournira et demandera le remboursement correspondant à l'Agence du revenu.