Bonus famille pour 2020 (par Luca De Franciscis) – Foot 2020

130

Bonus famille pour 2020 (par Luca De Franciscis)
 - Foot 2020la Loi de finances 27 décembre 2019, n. 160, pour l'exercice 2020, a été publié au Journal officiel du 30/12/2019 et prévoit également des prestations pour la famille, entre autres.

Avec cette page, nous donnons une brève information commençant par le paragraphe 340.

Ce paragraphe apporte une innovation et prévoit que le bébé bonus est payé tout le monde les personnes nées ou adoptées du 1er janvier 2020 au 31 décembre 2020 et jusqu'à la première année, ou la première année d'entrée dans la famille, sans limite de revenu pour les montants suivants:

1.920 euro si la famille du parent demandeur de l'allocation se trouve dans une situation économique correspondant à une valeur de l'indicateur de situation économique équivalente (ISEE), établie en application du règlement visé dans l'arrêté du président du Conseil des ministres du 5 décembre 2013 , n. 159, pas plus de 7 000 euros par an;

1.440 euros si la famille appartenant au parent demandeur de l'allocation se trouve dans une situation économique correspondant à une valeur ISEE supérieure au seuil visé à la lettre a) et pas plus de 40 000 euros;

960 euro si la famille du parent qui demande l'allocation est dans une situation économique correspondant à une valeur ISEE plus de 40000 euros.

La règle prévoit également une augmentation de 20% des montants susmentionnés, dans le cas d'un enfant suivant le premier-né ou adopté au cours de l'année 2020. La même augmentation s'applique pour la naissance de jumeaux (bonus complet plus 20%).

Il faut croire que termes les soumissions de demandes ne changent pas par rapport à l'année dernière. À cette fin, veuillez noter que la demande doit être soumise dans les 90 jours dès la naissance, ou à partir de la date d'entrée du mineur dans la cellule familiale. En cas de demande tardive, le service commence à partir de la date de dépôt de la demande. Circulaire INPS no. 85 du 7-6-2019.

la bonus de lait est contenu dans paragraphe 456 de la loi de finances.

Il prévoit le paiement d'une contribution à l'achat de substituts du lait maternel pour les femmes souffrant de pathologies qui empêchent la pratique naturelle de l'allaitement maternel, jusqu'à un montant annuel maximum de 400 € par enfant et en tout cas jusqu'à sixième mois de la vie du nouveau-né.

Le fonds de soutien à l'achat de substituts du lait maternel est mis en place dans le budget prévisionnel du ministère de la Santé, avec un budget de 2 millions d'euros pour l'année 2020 et 5 millions d'euros par an à partir de l'année 2021.

Bonus d'asile

la paragraphe 343 de la loi de finances rappelle le précédent budget 2017 et augmente de 1 500 euros supplémentaires, et donc à 3 000 euros, le montant du paiement des honoraires, relatif à la fréquence des écoles maternelles publics et privés, ainsi que pour l'introduction de formes de soutien à domicile pour les enfants de moins de trois ans souffrant de maladies chroniques graves. Le bon est payé par l'INPS au parent demandeur, sur présentation d'une documentation appropriée attestant de l'inscription et du paiement de la redevance aux structures publiques ou privées.

L'augmentation à 3 000 euros signifie qu'avec un ISEE pouvant aller jusqu'à 25 000 milliers d'euros, la prime d'asile est portée à 3 000 euros. Avec ISEE jusqu'à 40 000 € augmenté à 2 500 € et avec ISEE plus de 40 000 € à 1 500 €.

Mamans bonus

Ce bonus pour les mamans est opérationnel. La demande doit être présentée après la fin du septième mois de grossesse et doit être accompagnée de la certification sanitaire délivrée par le médecin spécialiste du Service National de Santé, certifiant la date prévue d'accouchement.

Le bonus de 800 euros est accordé en une seule solution, par événement et par événement (grossesse ou accouchement, adoption ou placement familial), quels que soient les enfants nés ou adoptés / confiés simultanément, comme requis par Circulaire INPS no. 39 du 27-02-2017.

Pour plus d'informations, les circulaires INPS, mentionnées ci-dessus, et les Loi de finances 27 décembre 2019, n. 160.

Luca De Franciscis

comptable agréé