Bonus fiscal 2021: c'est aussi à Naspi, maternité, licenciements. Instructions – Euro 2020

33

Bonus fiscal 2021: c'est aussi à Naspi, maternité, licenciements. Instructions - Euro 2020Comme on le sait, à partir du 1er juillet 2020, le gouvernement a revisité le soi-disant "Bonus 80", Également appelé"bonus fiscal 2021". À partir de cette date, en effet, les citoyens italiens ont reçu un montant mensuel plus élevé, c'est-à-dire 100 euros. De plus, les plafonds de revenus à respecter pour obtenir le crédit d'impôt personnel, en plus de l'introduction d'un nouvelle déduction fiscale.

Toutes ces innovations ont été confirmées par la loi de finances (loi n ° 178/2020) également pour 2021, la mesure étant devenue structurelle. Cela signifie qu'au lieu de ne recevoir que 960 € par an, les bénéficiaires recevront bien 1200 euros par an. Mais pas seulement: le législateur a étendu le bonus fiscal 2021 également à de nouvelles catégories de sujets. Nous parlons, en particulier, de qui il est Gagnant NASpI, c'est-à-dire des allocations de chômage, plutôt que DIS-COLL, ou tout autre avantage économique à l'appui du revenu.

L'INPS, par conséquent, à partir du 23 février 2021 il paiera 100 euros par mois également pour les chômeurs. Ce montant, il faut le noter, il ne contribuera pas à la formation de revenus, par conséquent, il n’aura aucune incidence fiscale. De plus, le chômeur n'aura pas à présenter de demande pour recevoir la prime mensuelle, car l'Institut de sécurité sociale fournira tout automatiquement.

La nouveauté susmentionnée a été incluse dans la récente manœuvre financière, étendant ainsi la prime également aux chômeurs et à tous ceux qui perçoivent des prestations de soutien du revenu.

Lire aussi "Irpef 2021: tranches, taux, calcul, déductions"

Bonus fiscal 2021: comment ça marche

Le législateur a introduit deux mesures différentes tendant à réduire le coin fiscal sur les salariés, à savoir:

  • le traitement complémentaire, mesure qui concerne les revenus inférieurs à 28000,00 € (à condition que la déduction pour travail salarié soit inférieure à l'impôt brut généré par lesdits revenus), et est égale à 200,00 euros par an. Cette mesure est attendue à partir du 1er juillet 2020, elle restera donc également valable pour 2021;
  • une'déduction fiscale supplémentaire, d'autre part, concernant des revenus compris entre 28 000,00 € et 40 000,00 € dont le montant est différent selon la tranche de revenu à laquelle il appartient.

Donc:

  • pour le revenus jusqu'à 28000,00 €, le traitement complémentaire est égal à 100 euros par mois;
  • pour le revenus entre 28000,00 € et 35000 €, le traitement complémentaire est égal à 80 euros par mois;
  • pour le revenus entre 35000,00 € et 40000 €, le traitement complémentaire passe de 80 euros par mois à 0 euros.

Bonus fiscal 2021: comment la déduction fiscale supplémentaire est calculée

L 'déduction fiscale supplémentaire est pour un montant égal à:

  • 480 euros, majorés du produit entre 120 euros et le montant correspondant au ratio entre 35 000 euros, diminué du revenu total, et 7 000 euros, si le montant total des revenus dépasse 28 000 euros mais pas 35 000 euros. La formule à utiliser pour le calcul est la suivante: «480+ (120 * (35 000 – revenu total) / 7 000)»;
  • 480 euros, si le revenu total dépasse 35 000 euros mais pas 40 000 euros; la déduction est due pour la partie correspondant au rapport entre le montant de 40 000 euros, diminué du revenu total, et le montant de 5 000 euros. La formule de calcul est la suivante: «480 * (40 000 – revenu total) / 5 000».

En gros, pour obtenir la déduction fiscale pour les revenus supérieurs à 28 000,00 €, il faut faire un calcul qui fera diminuer le montant reçu au fur et à mesure que l'on se rapproche du seuil maximum de 35 000 ou 40 000 euros.

Bonus fiscal 2021: parties prenantes

Afin de bénéficier du traitement complémentaire, il est nécessaire de vérifier que le revenu produit par le bénéficiaire potentiel est revenu d'emploi mentionné dansart. 49, co. 1 du TUIR, ou certaines formes de revenus similaires à celles d'un employé.

Il s'ensuit que les travailleurs peuvent accéder au traitement:

  • avec un revenu d'emploi;
  • avec les revenus suivants, similaires à ceux de l'emploi:
  • rémunération perçue par les travailleurs membres des coopératives (article 50, paragraphe 1, lettre a), TUIR;
  • l'indemnité et la rémunération perçues par des tiers par les salariés pour les tâches accomplies en rapport avec cette qualité (article 50, paragraphe 1, lettre b), TUIR;
  • les sommes versées par quiconque à titre de bourse, de récompense ou de subvention à des fins d'études ou de formation professionnelle (article 50, paragraphe 1, lettre c), TUIR;
  • revenus provenant de relations de collaboration coordonnée et continue (Article 50, paragraphe 1, lettre c-bis), TUIR;
  • rémunération de prêtres (Article 50, paragraphe 1, lettre d), TUIR;
  • prestations de pension dans tous les cas payées (art. 50, par. 1, lettre h-bis), TUIR;
  • compensation pour travail socialement utile conformément aux dispositions réglementaires spécifiques (article 50, paragraphe 1, lettre l), TUIR.

Vaccination des salariés et vie privée: les limites indiquées par le garant

Bonus fiscal 2021: le calcul des revenus

Cependant, il ne suffit pas d'être un salarié ou d'avoir des revenus similaires pour obtenir automatiquement un traitement complémentaire, car il est également nécessaire d'avoir un impôt brut déterminé sur ces revenus qui est montant supérieur aux retenues pour travail dues.

Cela signifie que l'impôt brut sur l'emploi et les revenus similaires doit être supérieur aux déductions calculées sur un revenu total formé par le même revenu qui a déterminé l'impôt brut lui-même.

Bonus fiscal 2021: également pour ceux qui sont en NASpI

À partir du 23 février 2021, l'INPS versera la prime d'impôt sur le revenu des personnes physiques de 100 euros pour tous les chômeurs qui perçoivent des allocations de chômage. Ainsi à partir de ce mois-ci, ceux qui reçoivent le Naspi verront le montant mensuel augmenté de 100 euros pour la durée de l'indemnité. La prime sera versée directement par l'INPS sur le compte courant du chômeur.

Il n'est pas nécessaire de se poser de questions, car la prime de 100 € est versée directement par l'INPS sur le compte courant du chômeur. Dans le cas où le bonus n'est pas dû, il sera récupéré sur présentation du modèle 730.

Modèle 730/2021: voici le modèle définitif. Actualités, compilation, délais

© REPRODUCTION RESERVEE