Bonus pouvant aller jusqu'à 100 euros pour le personnel ayant travaillé à l'école en mars 2020: un chiffre souvent dérisoire mais symbolique – Championnat d’Europe de Football 2020

60

Impression

Bonus pouvant aller jusqu'à 100 euros pour le personnel ayant travaillé à l'école en mars 2020: un chiffre souvent dérisoire mais symbolique - Championnat d'Europe de Football 2020

Bonus jusqu'à 100 euros, un bonus prévu par l'art. 63 du décret législatif du 17 mars 2020 n. 18, en faveur du personnel scolaire qui a travaillé sur place en mars 2020. Mais tout le monde ne recevra pas 100 euros supplémentaires de salaire unique, car le chiffre doit être recalculé en fonction du nombre de jours effectivement effectués sur le lieu de travail.

Le prix – précise le ministère – est dû à ceux qui ont servi en présence pendant la période d'alerte maximale pour l'urgence épidémiologique SRAS-COVID2 (voir mars 2020). Par conséquent, rien ne sera dû à ceux qui en mars ont effectué leur travail en télétravail ou smart working, ou ont été absents pour d'autres raisons (vacances, maladie, congés payés ou non payés, congés, etc.).

Le bonus doit être remodelé en fonction des jours effectivement travaillés en mars dans l'école pour:

  • enseignants qui ont travaillé jusqu'au 4 mars
  • Les chefs d'établissement qui sont allés à l'école pendant la suspension des activités d'enseignement (même si ce n'est qu'une partie du mois de mars)
  • Le personnel de l'ATA qui est allé à l'école pour effectuer les activités identifiées comme des activités qui ne peuvent pas être reportées par les directeurs d'école (également pendant une partie du mois de mars).
  • DSGA qui a travaillé sur place

Combien est-il dû?

Si l'on considère le mois de mars avec 22 jours ouvrables, et que le bonus pour ceux qui ont travaillé tout le mois de mars est de 100 euros, ils vont valoir 4,50 euros pour chaque jour effectivement travaillé au sein de l'école.

Il s'agit donc, dans certains cas, d'une figure symbolique et non d'une réelle incitation.

Le calcul

nous vous demandons d'utiliser le rapport entre les jours de présence au bureau (quel que soit le nombre d'heures travaillées) effectivement travaillés en mars 2020 et ceux qui peuvent être travaillés, qui sont:

a) 22 si la semaine de travail est divisée en 5 jours (du lundi au vendredi);
b) 26 si la semaine de travail est divisée en 6 jours (lun-sam).

En conséquence, la prime payable au travailleur est donnée par le montant de 100 euros multiplié par le ratio susmentionné, avec une approximation de la deuxième décimale: 100 * (jours travaillés en présence en mars 2020 / jours ouvrables en mars 2020).

REMARQUE (PDF)

Salaires, bonus 100 euros: voici les indications opérationnelles pour le personnel scolaire

Impression