Borsa Italiana, le commentaire de la séance d'aujourd'hui (6 octobre 2020) – Championnat d’Europe 2020

14
Découvrez la méthode incroyable des Gains aux paris sportifs qui peut atteindre jusqu'à 1.800€ en 18 jours en jouant toujours la même mise sur chaque match ! Pas de martingale ! Pas d'artifice ! Que du simple et vrai ! Accédez à la méthode

BPER Banca a rebondi après la lourde correction subie lors de la séance précédente. L'appel spéculatif sur NEXI s'est éteint, après l'accord signé avec SIA

<! – ->

tendance du marchéLes principaux indices de la Bourse italienne et des principaux marchés financiers européens confirmé en territoire positif, après une matinée caractérisée par quelques changements de direction. Selon Vincent Chaigneau – Directeur de la Recherche chez Generali Investments – il est difficile de soutenir que toutes les valorisations des actions sont élevées dans un environnement de rendements extrêmement faibles. En particulier, l'expert souligne à quel point la prime sur actions est encore assez généreuse en Europe. «Nous gardons un surpondération marginale en actions, même plus bas qu'au printemps », a souligné Vincent Chaigneau.

À 14h15 le FTSEMib il enregistre une progression de 0,97% à 19 452 points, après avoir oscillé entre un minimum de 19 195 points et un maximum de 19 456 points. En même temps, le FTSE Italia All Share était en hausse de 0,95%. Signe plus pour le Casquette FTSE Italia Mid (+ 1,09%) et pour Étoile FTSE Italia (+ 0,12%).

L 'EUR frappé 1,18 $. le Propagation BTP-Bund se situe juste au-dessus de 130 points.

Les valeurs bancaires restent à l'honneur.

Rebond de Banque BPER après la lourde correction subie lors de la séance précédente, le jour du lancement de l'augmentation de capital; le stock de l'institution a enregistré une augmentation de 3,37% à 1 228 euros. Au contraire, je droits relatifs à la transaction enregistre une baisse de 2,84% à 0,3935 euros.

le Monte dei Paschi di Siena gagne 0,36% à 1,377 euros. Il Sole24Ore a écrit que, dans le cadre de la scission signée avec AMCO, l'institut siennois pourrait émettre une obligation subordonnée d'un montant de 500 millions d'euros.

ENI enregistre une hausse de 3,47% à 6,922 euros. Le géant pétrolier a annoncé qu'il placerait aujourd'hui deux émissions obligataires perpétuelles hybrides subordonnées pour les investisseurs institutionnels libellées en euros et à taux fixe. Selon les informations de certaines agences de presse, les deux titres seraient émis pour un montant unitaire de 1,5 milliard d'euros et auraient obtenu des commandes de plus de 13 milliards d'euros.

Le saut de Léonard (+ 4,47% à 5,12 euros). La société ed ENAV ont signé une lettre d'intention qui initie une collaboration visant à offrir aux opérateurs d'hélicoptères des produits et services dans le domaine de la navigation instrumentale avancée, contribuant également au renouvellement des infrastructures connectées.

L'appel spéculatif sur NEXI, après l'accord signé avec SIA: le titre enregistre une baisse de 3,13% à 16,87 €.

Brillante assise pour Sabaf (+ 4,18%). La société a dévoilé les résultats préliminaires du troisième trimestre 2020 et révisé les estimations pour l'ensemble de l'année. En particulier, Sabaf estime pouvoir clôturer 2020 avec un chiffre d'affaires compris entre 170 et 175 millions d'euros (contre 155,9 millions d'euros en 2019) et une amélioration des marges par rapport au premier semestre, où elle était de 17% de Ventes. Les prévisions précédentes indiquaient des ventes comprises entre 162 et 167 millions d'euros.

<! – ->