Bourse: rien d'autre pour l'Europe, à Milan Unicredit (-3%) paie la maxi perte – Championnat d’Europe 2020

54

L'écart tombe à 92 points. Ftse Mib clôture à + 0,18%

(Il Sole 24 Ore Radiocor Plus) – Milan, – Une autre session
interlocutoire pour les bourses européennes qui ferment en revanche
avec Milan en revanche en légère hausse (+ 0,18%) alors que le spread
il redescend, à 92 points de base, en attendant le gouvernement Draghi
et après les enchères BTP d'aujourd'hui avec des rendements records à
remise.

Peu d'idées également de Wall Street, où les indices
flotter autour de la parité après des données décevantes
sur l'inflation et les allocations de chômage d'hier
aujourd'hui. Sur un plan général, l'attente demeure pour le nouveau plan
de l'aide de Joe Biden et pour l'avancement de la campagne
vaccination: deux facteurs qui ont poussé à plusieurs séances, un
Février, les bourses mondiales.

Sur la Piazza Affari, un jour positif au niveau européen
pour le secteur tech (+ 2% le stoxx du secteur) brille St (+ 3,6%),
en complément de Nexi (+ 1,5% au jour des comptes et de la fusion avec
Sia) et Interpump (+ 2,4%). Session négative à la place pour le
banques (-0,5% le stoxx européen) avec plusieurs banques en ligne
sur la liste Piazza Affari, parmi lesquels Unicredit se démarque (-3,1%)
après la perte maxi comptable de 2,8 milliards d'euros en
2020, pire que prévu par les analystes.

Sur le marché des changes, après le retour de l'euro à 1,212 sur un
dollar (de 1.2133 à la clôture hier). L'euro s'échange
également à 127,05 yens (contre 127,03), tandis que le dollar / yen est à
104,75 (à partir de 104,68). Après neuf séances d'augmentation, le pétrole brut
il a perdu 0,2% à 58,5 dollars le baril.

Cette

(RADIOCOR) 11-02-21 17:41:31 (0556) NOUVELLES, ENE, PA, ASS 3 NNNN