Caméras vidéo à Vintimille, pour l'instant il n'y a même pas un seul euro – Euro 2020

10
Caméras vidéo à Vintimille, pour l'instant il n'y a même pas un seul euro
 - Euro 2020
Davide Pambianchi – FReAKLaNCE

La demande de prêt a été acceptée, mais les fonds ne suffisent pas à tout le monde. Zone à haut risque, mais dans la province ressources destinées à cinq autres municipalités

Vintimille – La demande de financement pour l'achat de 140 caméras pour la sécurité de Vintimille, dans son double rôle également de ville frontalière et donc de transit et de flux migratoires, il a été accepté par la commission ministérielle appelée à l'examiner. Au moins pour le moment, cependant, pas un seul euro n'atteindra la ville. Vintimille occupait en effet la 494 place du classement final de 2020 sur 2265 communes ayant déposé une candidature.

Les prêts prévus, d'un montant total de 17 millions d'euros, ne financeront que partiellement les candidatures des 260 premières communes classées et parmi lesquelles se distingue notre province Perinaldo, à 102, qui a obtenu 12 mille euros, Ospedaletti (107) cette bénéficiera d'un cofinancement de 30 mille euros, Isolabona (139) qui obtient 2400 euros, Olivetta San Michele (154) qui aura 2000 euros, le tout suivi du technicien Massimo Salsi, jusqu'à Diano Marina (181), qui récupère un prêt de 30 mille euros pour les caméras.
Et les autres municipalités? À ce jour, toutes les principales municipalités de la province d'Imperia ont été acceptées et incluses dans le classement mais exclues du financement. À commencer par Vintimille qui, bien qu'indiquée avec un risque très élevé, le maximum possible, et une demande de fonds de 1 383 000 euros, dont 276 000 euros cofinancés, glisse au-delà de la quatrième place du classement.

L'espoir est que la ville frontalière, qui visait à remplacer une partie des caméras existantes, en s'appuyant, en accord avec les forces de l'ordre, surtout sur une meilleure visibilité et performance technique des systèmes de vidéosurveillance, soit que le financement puisse s'inscrire dans les crédits pour 2021, pas encore exécuté.
D'après les calculs, déjà réalisé par le bureau du personnel du maire Gaetano Scullino pour couvrir les coûts et fournir les financements déjà prévus dans le classement final, il faudra cependant au moins 23 millions d'euros, contre 17 l'an dernier, pour que Vintimille puisse obtenir les fonds souhaités. Sinon, un prêt sur fonds propres sera également envisagé.

«L'espoir est qu'il y aura également une intervention de nos politiciens pour solliciter des fonds pour la sécurité de la ville. Et je fais référence aux parlementaires majoritaires et minoritaires. Nous examinerons le classement – explique le maire Gaetano Scullino – et les critères retenus pour le choix effectué par la commission mais il reste incontestable que Vintimille ne peut pas rester en dehors des crédits en matière de sécurité ». Ces derniers temps, 9 autres caméras ont été installées, dont 4 sur le front de mer et 5 à des endroits stratégiques de la ville, aux points d'entrée et de sortie et sur la piste cyclable. –