CFT, perte de 2,3 millions d'euros au premier semestre – Foot 2020

13
Découvrez la méthode incroyable des Gains aux paris sportifs qui peut atteindre jusqu'à 1.800€ en 18 jours en jouant toujours la même mise sur chaque match ! Pas de martingale ! Pas d'artifice ! Que du simple et vrai ! Accédez à la méthode

Le conseil d'administration de CFT, réuni ce jour, a approuvé le rapport financier semestriel consolidé au 30 juin 2020, établi conformément aux normes comptables internationales IAS / IFRS.

* Analyse de la gestion économique et patrimoniale au 30 juin 2020 – Groupe CFT
* Vous trouverez ci-dessous une brève description des principaux indicateurs économiques, capitaux propres et financiers IFRS ou de leurs dérivés.

Il est à noter que dans l'analyse par division, les données d'exploitation avec les revenus ITA-GAAP sont utilisées, donc la provision delta n'est pas incluse dans le calcul des revenus comme c'est le cas dans les états financiers IFRS.

Au 30 juin 2020, le groupe CFT a réalisé un chiffre d'affaires de 101,7 millions d'euros (-15,8%) contre 120,8 millions d'euros au 30 juin 2019.

La division Tri (qui représente environ 10% du chiffre d'affaires total) a réalisé un chiffre d'affaires de 9,8 millions d'euros au 30 juin 2020 contre 12,6 millions d'euros au 30 juin 2019 (-22%), du fait de la réduction des volumes principalement liés au ralentissement de la consommation dans le secteur de la quatrième gamme, imputable à la propagation de la pandémie.

La division Traitement (qui représente environ 45% du chiffre d'affaires total) a réalisé un chiffre d'affaires de 45,5 millions d'euros contre 49,6 millions d'euros à fin juin 2019 (-8,3%). La baisse du chiffre d'affaires dans le secteur des fruits et légumes a été partiellement compensée par la croissance de l'agenda, grâce à l'application transversale des technologies du Groupe.

La division Emballage (qui représente environ 43% du chiffre d'affaires total) a réalisé un chiffre d'affaires de 44,7 millions d'euros contre 58,5 millions d'euros à fin juin 2019 (-23,4%). Ce résultat est principalement attribuable à l'effet de la pandémie qui a frappé certains secteurs non alimentaires, tels que les huiles lubrifiantes et les aliments et boissons, notamment en relation avec le canal Ho.re.ca., déterminant un suspension des investissements; cette dynamique de marché a par conséquent également eu un impact négatif sur l'activité des applications traditionnelles de fin de ligne (dont les activités sont concentrées sur le PKS espagnol), en tant que partie intégrante des lignes d'emballage complètes.

La fabrication en interne "au service" des principales divisions a enregistré une croissance de l'ordre de 24% au premier semestre 2020, passant de 8,6 millions d'euros à 10,7 millions d'euros (dont 2,3 millions d'euros à des tiers), grâce à l'internalisation et au processus de rationalisation des activités, enregistrant un EBITDA d'environ 1,0 million d'euros, en ligne avec le résultat de l'année précédente.

L'EBITDA ajusté est égal à 6,0 millions d'euros (-22,7%) par rapport au 30 juin 2019 où il était égal à 7,8 millions d'euros, avec une marge sur chiffre d'affaires égale à 6%.
Ce résultat est principalement attribuable à:

  • la baisse des ventes enregistrée au sein du pôle Tri qui porte la marge d'EBITDA à 13,1% contre 18,4%;

  • la réduction de la contribution de l'activité Transformation, résultant à la fois de l'effet volume et de l'effet mix produits et technologies qui porte la marge à 4,8% contre 6,2% sur la même période de l'année précédente;

  • l'impact négatif de la filiale Packaging del Sur S.L. ("PKS"), toujours en phase de démarrage, qui a enregistré un EBITDA négatif de 1 million d'euros sur le semestre, impactant la marge d'EBITDA de la division emballage du Groupe qui, grâce à l'apport de la robotique, aurait augmenté à 6,1% contre 3,9% à la même période de l’année précédente. Cet impact est déterminé par le ralentissement des investissements généraux dans le secteur de l'Emballage, dont les applications traditionnelles de fin de ligne font partie intégrante de l'offre de lignes complètes.

* Résultat net * négatif pour 2,6 millions d'euros contre un bénéfice de 1,7 million d'euros au 30 juin 2019. La valeur du bénéfice attribuable aux minorités est négative pour 0,3 million d'euros, contre un bénéfice de euros 0,4 million au 30 juin 2019.

La * situation financière nette * est négative pour 56,8 millions d'euros (y compris l'effet IFRS16 négatif pour environ 17 millions d'euros) par rapport au 31 décembre 2019 où elle était négative pour 43,3 millions d'euros (avec un effet IFRS16 égal à -17 euros des millions). Cette évolution est principalement imputable: – à une génération positive de trésorerie opérationnelle pour environ 2 millions d'euros;

  • l'effet négatif de la gestion du fonds de roulement pour 9 millions d'euros;

  • investissements en immobilisations corporelles et incorporelles pour un montant total de 5 millions d'euros, liés notamment à l'achèvement du nouveau siège social de Raytec Vision S.p.A. (pour 1,5 million d'euros) et PKS et investissements en R&D et informatique;

  • l'acquisition de la participation minoritaire dans Levati, le paiement de dividendes et l'achat d'actions propres pour environ 0,7 million d'euros.

Afin de maintenir une situation financière prudente, compte tenu de la période conditionnelle, la société a jugé opportun d'utiliser pleinement des lignes de crédit pour 100 millions d'euros avec une trésorerie disponible conséquente de 60 millions d'euros pour soutenir l'activité au 30 juin 2020.

Capitaux propres du Groupe de 49,3 millions d'euros, en baisse par rapport à 51,9 millions d'euros au 31 décembre 2019. Pour plus de détails, se reporter à la présentation «Résultats S1 2020» qui sera mise à disposition du public sur le site Internet du Groupe www. cft-group.com, rubrique «Relations Investisseurs / Données financières / Etats financiers, rapports et présentations».

* Principaux événements au 30 juin 2020
* A l'occasion de l'approbation du rapport semestriel au 30 juin 2020, il est jugé opportun de résumer brièvement les principaux événements concernant la Société survenus au cours de l'année:

  • le 5 février 2020 CFT S.p.A. a finalisé l'acquisition d'une participation de 20% dans le capital de la filiale Levati Food Tech S.r.l. portant ainsi le contrôle de 80% à 100%. Le prix d'achat de l'investissement est égal à 500 milliers d'euros payés en partie en numéraire et en partie en actions ordinaires CFT.

  • le 11 mars 2020, la société Levati Food Tech S.r.l a réalisé une scission partielle de la branche commerciale dénommée "Autoclaves Branch" (relative à la production de systèmes pour l'emballage, le stockage et le conditionnement de produits alimentaires) avec l'attribution de la même à CFT S.p.a. Le transfert effectif d'entreprise a eu lieu le 1er janvier 2020 avec le transfert relatif de personnel;

  • le 27 mai 2020, la société Levati Food Tech S.r.l a déposé un projet de scission partielle concernant la branche commerciale dénommée "Ramo Tools" (filiale opérant dans le secteur de la transformation mécanique) avec l'attribution de la même à la société CFT Elettrica S.r.l. qui sera achevé au mois de juillet suivant. Également le 27 mai 2020, Levati Food Tech S.r.l change le nom de l'entreprise en "CFT Robotics S.r.l." avec cœur de métier dans le secteur de la robotique.

  • le 28 mai 2020 CFT S.p.a. a finalisé l'acquisition d'une participation de 40% dans le capital social de Milk Project S.r.l., devenant ainsi propriétaire de la totalité du capital.

* Gestion des urgences Covid-19
* Au cours de la seconde moitié de février 2020, certaines sociétés du groupe CFT, dont la société mère elle-même, se sont retrouvées confrontées à la pandémie de Covid-19. Pour faire face à cette urgence inattendue et soudaine, l'entreprise a mis en place un comité chargé de suivre en permanence la situation et de prendre les décisions nécessaires pour gérer l'urgence. En particulier, afin d'assurer le plein fonctionnement de l'ensemble de l'organisation de l'entreprise et de minimiser les impacts de cette situation, d'une part les activités de travail intelligent ont été étendues à l'ensemble du personnel de bureau, et d'autre part des mesures restrictives ont été prises. tant du point de vue hygiénique-sanitaire que des accès aux usines pour sauvegarder la santé de tout le personnel en vigueur dans les départements de production.

Pour faire face à cette situation, le Groupe CFT a eu recours au Fonds de licenciement, quoique dans une moindre mesure et limitée aux besoins; tandis que dans le cas spécifique de la filiale CFT Packaging USA, le gouvernement a accordé des subventions financières dont les modalités de remboursement sont en cours de définition. D'un point de vue financier, le Groupe a mis en place une politique de maîtrise des coûts afin de suivre les flux. Il est à noter que le 20 avril 2020, la société mère a adressé une demande de tolérance au pool de banques prêteuses, comme l'exige l'article 9.4 de la convention de prêt avec une référence spécifique aux paramètres financiers découlant du rapport financier au 30 juin 2020, en obtenant le 24 juin 2020 réponse favorable.

La pandémie Covid-19 et la détérioration consécutive de la conjoncture économique mondiale ont constitué des indicateurs de dépréciation puisqu'elles ont eu un impact significatif sur la performance du Groupe au cours du premier semestre 2020. Par conséquent, la direction a jugé opportun de préparer le test de dépréciation également à l'occasion de la préparation du Comptes semestriels résumés au 30 juin 2020. Il ressort des résultats du test de dépréciation réalisé que la valeur recouvrable estimée excède la valeur comptable relative à la date de référence. Des analyses de sensibilité ont également été menées pour vérifier les effets sur les résultats du test de dépréciation de la modification de certains paramètres jugés significatifs sans mettre en évidence d'effets particulièrement significatifs au regard des scénarios les plus probabilistes.

La Société et le Groupe qu'elle contrôle se réservent le droit de mettre en œuvre des actions correctives à ce qui est esquissé sur la base de l'évolution des infections au cours des prochains mois, également afin de garantir la santé et la sécurité de leurs salariés.

* Événements significatifs après la fin de la période *

** – le 1er juillet 2020, l'opération spin-off de la branche Tools de CFT Robotics S.r.l. a été achevée. (anciennement Levati Food Tech S.r.l.) à Itech S.r.l. (anciennement CFT Elettrica S.r.l);

  • le 23 juillet 2020 CFT S.p.A. a finalisé l'acquisition d'une participation de 25% dans le capital-actions d'ADR S.r.l., devenant ainsi propriétaire de la totalité du capital.

  • Évolution prévisible de la gestion
    * Le Groupe CFT se concentre sur une croissance constante grâce au renforcement de sa présence commerciale mondiale et à l'expansion de sa gamme de produits. Il faut garder à l'esprit que, comme déjà illustré, le Groupe CFT a été impacté d'un point de vue économique et financier par les problèmes liés à la pandémie de Covid-19. En fonction de la durée de la situation d'incertitude susmentionnée, les administrateurs prendront des mesures pour contenir d'autres répercussions négatives.

(GD – www.ftaonline.com)