Chiffre d'affaires du 1er trimestre 2021 en ligne avec les prévisions, hypothèse de marge UOP du 1er semestre revalorisée Paris Stock Exchange: SW – Euro 2020

15
Livre photo de nu artistique de la collection Nu & Beauté. Avec de jolies jeunes filles dans un bain noir aux reflets colorés.
Comment Maîtriser Votre Excitation, Contrôler Votre Ejaculation et Augmenter Votre Endurance au Lit et Donner Plusieurs Orgasmes à Votre Partenaire Dès Ce Soir, en Utilisant une Méthode 100% Efficace
  • Croissance organique du chiffre d'affaires à -22,7% et -21,5% hors effet de base de la Coupe du monde de rugby
  • Amélioration de la tendance au premier trimestre de l'exercice 2021 par rapport au quatrième trimestre de l'exercice 2020 dans tous les segments et activités
  • Bonne performance sur les négociations contractuelles et la maîtrise des coûts
  • H1 Fiscal 2021 Hypothèse de marge opérationnelle sous-jacente revue à au moins 2,5%

Issy-les-Moulineaux, le 8 janvier 2021 – Sodexo (NYSE Euronext Paris FR 0000121220-OTC: SDXAY).

Chiffre d'affaires du premier trimestre de l'exercice 2021

CHIFFRE D'AFFAIRES PAR SEGMENT
(En millions d'euros)
T1 FY21 T1 FY20 BIOLOGIQUE
CROISSANCE
EXTERNE
CROISSANCE
DEVISE
EFFET
TOTAL
CROISSANCE
Entreprises et administrations 2 185 3 195 -27,7% + 0,4% -4,3% -31,6%
Santé et personnes âgées 1 161 1 274 -3,5% -0,1% -5,3% -8,9%
Éducation 918 1 403 -31,2% -0,1% -3,3% -34,6%
Services sur site 4 264 5 872 -23,3% + 0,2% -4,3% -27,4%
Services d'avantages et de récompenses 169 205 -5,6% + 0,6% -12,8% -17,8%
Élimination -1 -1
GROUPE TOTAL 4 432 6 076 -22,7% + 0,2% -4,5% -27,1%

Commentant ces chiffres, Denis Machuel, PDG de Sodexo, a déclaré:

«La tendance des revenus s'est encore améliorée ce trimestre, malgré le début de la deuxième vague en novembre dans la plupart de nos zones géographiques. Toutes les régions ont été meilleures, même si les activités nord-américaines restent très touchées par la pandémie de Covid-19, en particulier dans l'éducation, les services aux entreprises et les sports et loisirs.

Les équipes ont très activement adapté les structures de coûts et les conditions contractuelles pour s'assurer que la montée en puissance des contrats soit rentable. Le programme de restructuration avance.

En conséquence, bien que les revenus soient en ligne avec les prévisions, ce premier trimestre a été meilleur que prévu en termes de performance opérationnelle, et donc malgré l'incertitude entourant l'évolution de la pandémie de Covid-19, notre marge opérationnelle sous-jacente du premier semestre Fiscal 2021 l'objectif est désormais d'au moins 2,5%. »

Faits marquants de la période

  • La baisse organique du chiffre d'affaires du premier trimestre de l'exercice 2021 a été de -22,7% et de -21,5% en excluant la Coupe du monde de rugby (RWC) au premier trimestre de l'exercice 2020. Ainsi, la tendance s'est améliorée depuis le trimestre précédent qui était en baisse de -24,9%.
  • Services sur site La baisse organique du chiffre d'affaires de -23,3%, et -22,1% hors effet RWC, reflète une amélioration dans tous les segments par rapport au trimestre précédent qui était en baisse de -25,4%. Les principales améliorations des tendances trimestrielles ont été:
    • Une amélioration de + 2,1 points des Business & Administrations au premier trimestre par rapport au quatrième trimestre Fiscal 2020, soit +4,2 points hors RWC, est due à une nette amélioration de la tendance des Corporate Services en Europe en septembre et octobre, quelque peu compensée par un mois de novembre plus faible impacté par la deuxième vague, et par la vigueur continue des administrations et agences et de l'énergie et des ressources (ensemble + 5,5%), avec une activité particulièrement forte dans le secteur minier. Le sport et les loisirs sont globalement restés très faibles, même si la tendance, hors effet RWC, s'est améliorée de +6 points au T1 par rapport au T4 de l'année dernière. L'Amérique du Nord est restée très touchée par la pandémie.
    • L'amélioration de + 5,6 points dans le secteur de la santé et des seniors est due à une vente croisée de services supplémentaires et à la montée en puissance de l'important contrat de centres de tests rapides au Royaume-Uni. Les ventes au détail sont restées faibles en raison de la pandémie.
    • Une amélioration de + 4,5 points de l'éducation reflétant la réouverture des écoles en Europe, alors que l'activité reste très faible dans les écoles et universités d'Amérique du Nord.
    • Géographiquement, l'activité en Amérique du Nord est en baisse de -33,1%, tandis qu'en dehors de l'Amérique du Nord, les tendances s'améliorent avec l'Europe en baisse de -19,8%, ou -16,6% hors RWC, et la région Asie-Pacifique, Latam, Moyen-Orient et Afrique se stabilisant à – 1,4%, la Chine et l'Amérique latine compensant les marchés plus difficiles d'Asie, d'Afrique et du Moyen-Orient.
  • Services d'avantages et de récompenses La baisse organique du chiffre d'affaires est de -5,6%, avec une amélioration continue de la tendance en Europe à -3,2%, tandis que la baisse en Amérique latine se maintient à -9,4%, en raison de la baisse des taux d'intérêt et d'un environnement concurrentiel au Brésil.
  • Les Jeux Olympiques de Tokyo contrat est toujours en cours de renégociation. Le résultat de ces négociations dictera le niveau et la rapidité du remboursement et / ou de la confirmation des forfaits d'accueil.
  • Sodexo a rejoint Liste A du CDP des leaders mondiaux du changement climatique avec des progrès clés dans sa stratégie carbone et a reçu une note de platine par EcoVadis, nous plaçant dans le top 1% des entreprises les plus vertueuses. Nous poursuivons nos efforts pour réduire de moitié le gaspillage alimentaire dans nos opérations d'ici 2025, principalement grâce à notre Programme WasteWatch. Sodexo a lancé sa première Rapport Sodexo Food Waste Consumer Insights pour mieux comprendre les comportements de gaspillage alimentaire des étudiants et des adultes qui travaillent et sensibiliser à travers sa campagne annuelle WasteLESS Week.

Perspective

Au cours du prochain trimestre, compte tenu du niveau élevé d'incertitude que nous traversons actuellement, les effets de la pandémie, et en particulier la possibilité de nouveaux verrouillages, continueront d'être importants pour le Groupe.

Les segments Gouvernement et agences et Énergie et ressources continueront d'être résilients. Les soins de santé et les seniors reviennent progressivement au niveau pré-Covid. Les services généraux et l'éducation verront l'activité s'améliorer progressivement à mesure que les verrouillages deviendront moins sévères et que la vaccination deviendra plus répandue. Il est peu probable que le sport et les loisirs s'améliorent de manière significative avant la fin de la pandémie.

Dans les Services Avantages et Récompenses, les volumes d'émission des avantages sociaux ont renoué avec la croissance alors que la numérisation et la pénétration du marché continuent de progresser, renforcées par les tendances à la maison. Les modèles de remboursement sont toujours affectés par les fermetures de restaurants, mais ils rattraperont les volumes de problèmes au fur et à mesure que les restaurants rouvriront. Les revenus continuent d'être impactés par des taux d'intérêt extrêmement bas, notamment au Brésil, qui se sont désormais stabilisés.

A ce stade, après la performance du premier trimestre, nous maintenons notre objectif d'une baisse organique comprise entre -20% et -25% pour le premier semestre de l'exercice 2021, en amélioration par rapport au second semestre de l'exercice 2020.

En attendant que l'activité revienne à des niveaux plus normaux, le Groupe continue d'utiliser tous les programmes de congé disponibles. De fortes mesures de restructuration ont été et continuent d'être prises pour protéger les marges à l'avenir, à mesure que le soutien gouvernemental diminue. Des travaux détaillés sont menés à tous les niveaux dans tous les segments et activités pour réduire les frais généraux et administratifs.

La performance du premier trimestre de l'exercice 2021 a été meilleure que prévu en termes de maîtrise des coûts et de négociations contractuelles, et donc, malgré l'incertitude entourant l'évolution de la pandémie, notre premier semestre de l'exercice 2021 Fonctionnement sous-jacent l'objectif de marge est maintenant d'au moins 2,5%, mieux que notre hypothèse initiale comprise entre 2 et 2,5%.

À plus long terme, sachant que la pandémie sera terminée d'ici la fin de l'année civile 2021, le Groupe vise à renouer avec une croissance soutenue et à relever rapidement la marge opérationnelle sous-jacente par rapport au niveau d'avant Covid.

Conférence téléphonique

Sodexo tiendra une conférence téléphonique (en anglais) aujourd'hui à 9h00 (heure de Paris), 8h00 (heure de Londres) commenter son chiffre d'affaires du premier trimestre de l'exercice 2021. Ceux qui souhaitent se connecter

  • depuis le Royaume-Uni, vous pouvez composer le +44 2071928338, ou
  • depuis la France + 33 1 70 70 07 81, ou
  • des États-Unis + 1646-741-3167,
  • suivi du mot de passe 7287643.

le communiqué de presse, présentation et webcast seront disponibles sur le site Internet du Groupe www.sodexo.com dans la section «Dernières nouvelles» et dans la section «Finances – Résultats financiers».

Calendrier financier

Assemblée générale annuelle des actionnaires Fiscal 2020 12 janvier 2021
Résultats du premier semestre de l'exercice 2021 1 avril 2021
Chiffre d'affaires sur neuf mois de l'exercice 2021 1 juillet 2021
Résultats annuels de l'exercice 2021 28 octobre 2021
Assemblée générale annuelle des actionnaires de l'exercice 2021 14 décembre 2021

Ces dates sont purement indicatives et sont sujettes à modification sans préavis. Des mises à jour régulières sont disponibles dans le calendrier sur notre site Web www.sodexo.com

À propos de Sodexo

Fondé à Marseille en 1966 par Pierre Bellon, Sodexo est le leader mondial des services qui améliorent la Qualité de Vie, facteur essentiel de la performance individuelle et organisationnelle. Présent dans 64 pays, Sodexo sert 100 millions de consommateurs chaque jour grâce à sa combinaison unique de services sur site, de services avantages et récompenses et de services personnels et à domicile. Sodexo propose à ses clients une offre intégrée développée depuis plus de 50 ans d'expérience: de la restauration, de la réception, de la maintenance et du nettoyage, à la gestion des installations et des équipements; des services et programmes favorisant l’engagement des collaborateurs aux solutions qui simplifient et optimisent la gestion de leur mobilité et de leurs dépenses, en passant par l’assistance à domicile, les garderies et les services de conciergerie. Le succès et la performance de Sodexo sont fondés sur son indépendance, son modèle d’entreprise durable et sa capacité à développer et engager en permanence ses 420 000 collaborateurs dans le monde.

Sodexo fait partie des indices CAC Next 20, ESG 80, FTSE 4 Good et DJSI.

Chiffres clés

19,3 milliards euro dans le chiffre d'affaires consolidé de l'exercice 2020

420 000 employés au 31 août 2020

#1 Employeur privé basé en France dans le monde

64 des pays

100 millions consommateurs servis quotidiennement

10,3 milliards euro en capitalisation boursière (au 7 janvier 2021)


Contacts

RAPPORT D'ACTIVITÉ DU CHIFFRE D'AFFAIRES DU T1 EXERCICE 2021

Revenus

CHIFFRE D'AFFAIRES PAR SEGMENT
(En millions d'euros)
T1 FY21 T1 FY20 BIOLOGIQUE
CROISSANCE
EXTERNE
CROISSANCE
DEVISE
EFFET
TOTAL
CROISSANCE
Entreprises et administrations 2 185 3 195 -27,7% + 0,4% -4,3% -31,6%
Santé et personnes âgées 1 161 1 274 -3,5% -0,1% -5,3% -8,9%
Éducation 918 1 403 -31,2% -0,1% -3,3% -34,6%
Services sur site 4 264 5 872 -23,3% + 0,2% -4,3% -27,4%
Services d'avantages et de récompenses 169 205 -5,6% + 0,6% -12,8% -17,8%
Élimination -1 -1
GROUPE TOTAL 4 432 6 076 -22,7% + 0,2% -4,5% -27,1%

Le chiffre d'affaires consolidé du premier trimestre de l'exercice 2021 s'établit à 4,4 milliards d'euros, en baisse de -27,1% d'une année sur l'autre résultant d'une baisse organique de -22,7% due à l'impact continu de la pandémie, d'une contribution nette des acquisitions de + 0,2% et d'un taux de change négatif mouvements pour -4,5%, en raison de la faiblesse de toutes les devises par rapport à l'euro et en particulier le real brésilien.

Tous les segments et activités ont amélioré la performance au T1 par rapport à la tendance du T4 avec une reprise notable de l'activité en septembre et octobre, légèrement compensée par un mois de novembre plus faible en raison de l'impact de la deuxième vague de Covid-19, et malgré une comparaison difficile base, qui comprenait les revenus de la Coupe du monde de rugby (RWC) au premier trimestre de l'année dernière.

ACTUELS
Croissance organique du chiffre d'affaires T3 FY2020 Tendance T3 *
FY2020
T4 FY2020 T1 FY2021 T1 FY2021
hors RWC
Entreprises et administrations -28,5% -34% -29,8% -27,7% -25,6%
Dont services corporatifs -27% -32% -25% -24% -24%
Dont Sports & Loisirs -84% -100% -91% -88% -85%
Éducation -53,9% -65% -35,7% -31,2% -31,2%
Dont écoles -48% -58% -23% -21% -21%
Dont universités -59% -71% -48% -39% -39%
Santé et personnes âgées -12,9% -15% -9,1% -3,5% -3,5%
Services sur site -30,1% -36% -25,4% -23,3% -22,1%
Services d'avantages et de récompenses -22,8% -27% -15,1% -5,6% -5,6%
Groupe -29,9% -36% -24,9% -22,7% -21,5%


*
Retraité sur 2 semaines qui étaient pré-lockdown en mars

Services sur site

Services sur site La baisse organique du chiffre d'affaires a été de -23,3% au premier trimestre de l'exercice 2021, soit une amélioration de tendance de + 2,1 points par rapport au quatrième trimestre de l'exercice 2020. L'amélioration de la tendance était visible dans les deux services de restauration à -34,9% (contre -40,1% en T4 Fiscal 2020) et les services FM qui étaient stables.

Revenus des services sur site par région

CHIFFRE D'AFFAIRES PAR RÉGION
(En millions d'euros)
T1 FY21 T1 FY20 CROISSANCE ORGANIQUE
Amérique du Nord 1 688 2 699 -33,1%
L'Europe  1 808 2 278 -19,8%
Asie-Pacifique, Latam, Moyen-Orient et Afrique 768 895 -1,4%
TOTAL DES SERVICES SUR SITE 4 264 5 872 -23,3%

En Asie-Pacifique, en Amérique latine, au Moyen-Orient et en Afrique, l'activité ne recule désormais que de -1,4% avec une reprise en Chine et en Amérique latine, compensant la faiblesse persistante de l'Inde, liée à la pandémie. En Europe, avec la réouverture des écoles et une amélioration sensible des Corporate Services en septembre et octobre, la tendance s'est améliorée de +4,6 points, à -19,8% et -16,6% hors RWC. En revanche, l'Amérique du Nord est en baisse de -33,1%, sans réel signe d'amélioration dans aucun segment à l'exception de la Santé et des Seniors.

Brexit:

Le Royaume-Uni a maintenant quitté l'Union européenne. Sodexo est présente au Royaume-Uni depuis 1988 et y compte aujourd'hui environ 31 000 collaborateurs. L’activité du Groupe ne devrait pas être impactée de manière significative par la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne. Sodexo est un acteur local, travaillant avec des fournisseurs et employés locaux, et très souvent pour les autorités gouvernementales et les services gouvernementaux. Au Royaume-Uni, traditionnellement, une grande partie des services a été FM Services, qui ont démontré leur résilience dans la crise actuelle de Covid-19. Des plans d'action ont été mis en place pour limiter l'impact du Brexit sur les prix alimentaires et la disponibilité pour nos clients. Comme d'habitude, la croissance de l'activité restera dépendante des tendances de l'externalisation, de la croissance du PIB et de l'emploi dans le pays.

Entreprises et administrations

Revenus

CHIFFRE D'AFFAIRES PAR RÉGION
(En millions d'euros)
T1 FY21 T1 FY20 CROISSANCE ORGANIQUE
Amérique du Nord 423 853 -47,0%
L'Europe  1 080 1 559 -30,2%
Asie-Pacifique, Latam, Moyen-Orient et Afrique 682 782 -0,2%
AFFAIRES ET ADMINISTRATIONS TOTAL 2 185 3 195 -27,7%

Premier trimestre de l'exercice 2021 Entreprises et administrations revenus totalisés 2,2 milliards d'euros, en baisse organique de -27,7%, soit -25,6% hors effet de base RWC.

En Amérique du Nord, la baisse organique est restée significative à -47,0%. Alors que la tendance s'améliore dans les segments Energie & Ressources et Gouvernement & Agences, les sites Sports & Loisirs sont encore largement fermés et les Services aux Entreprises sont toujours impactés par les fermetures de bureaux et ne montrent donc pas d'amélioration significative de la tendance par rapport au trimestre précédent.

Dans L'Europe , les ventes étaient en baisse -30,2% organiquement, en ligne avec la performance des deux trimestres précédents. Cependant, en excluant l'impact de la RWC, les ventes n'ont baissé que de -26,0%. L'amélioration de la tendance était visible dans tous les segments, les meilleures performances de septembre et d'octobre ayant plus que compensé l'impact des nouvelles mesures de verrouillage en novembre. La gestion des installations et les comptes mondiaux continuent d'être plus résilients dans cet environnement.

Dans Asie-Pacifique, Latam, Moyen-Orient et Afrique l'activité était stable à -0,2% en organique sur le trimestre, reflétant une forte croissance des Energie & Ressources, en particulier dans les mines, tandis que l'activité des Services aux Entreprises, bien que s'améliorant progressivement, n'est pas encore revenue à la croissance. La croissance en Chine et en Amérique latine compense une situation plus difficile en Inde et une reprise très lente dans les autres pays asiatiques.

Santé et personnes âgées

CHIFFRE D'AFFAIRES PAR RÉGION
(En millions d'euros)
T1 FY21 T1 FY20 CROISSANCE ORGANIQUE
Amérique du Nord 653 781 -10,6%
L'Europe  443 411 + 9,9%
Asie-Pacifique, Latam, Moyen-Orient et Afrique 65 82 -4,3%
SOINS DE SANTÉ ET SENIORS TOTAL 1 161 1 274 -3,5%

Chiffre d'affaires Santé & Seniors s'élevait à 1,2 milliard d'euros, en baisse de -3,5% organiquement.

Déclin organique de Amérique du Nord était -10,6% en raison de la faiblesse des ventes au détail dans la majorité des hôpitaux pendant la pandémie de Covid-19, et sans signe d'amélioration depuis le trimestre précédent. En revanche, la vente croisée de services supplémentaires a été positive. La tendance de la performance des seniors a continué à s'améliorer et le développement s'accélère avec de nouvelles victoires encourageantes.

Dans L'Europe , la forte croissance organique de + 9,9% reflète la montée en puissance du contrat des centres de tests rapides Covid-19 au Royaume-Uni et l'apport d'un nouveau contrat important en France. Plus généralement, les hôpitaux de la région souffrent de la baisse des ventes au détail. L'activité des aînés est plus ou moins revenue aux niveaux de l'année précédente.

Dans Asie-Pacifique, Latam, Moyen-Orient et Afrique le déclin organique était meilleur à -4,3%, avec un retour à une forte croissance en Chine.

Éducation

CHIFFRE D'AFFAIRES PAR RÉGION
(En millions d'euros)
T1 FY21 T1 FY20 CROISSANCE ORGANIQUE
Amérique du Nord 612 1 064 -38,5%
L'Europe  285 308 -7,4%
Asie-Pacifique, Latam, Moyen-Orient et Afrique 21 31 -21,5%
ÉDUCATION TOTAL 918 1 403 -31,2%

Revenus en Éducation étaient 0,9 milliard d'euros, en baisse de -31,2% organiquement.

Dans Amérique du Nord, le segment reste fortement impacté par la pandémie avec une baisse organique de -38,5%. Plus de la moitié des écoles sont toujours fermées. Environ 8% des universités sont entièrement virtuelles et seulement 27% entièrement ouvertes.

Dans L'Europe , le déclin organique s'est limité à -7,4%. Alors que la France a complètement rouvert à partir de septembre, les écoles d'autres pays ont rouvert progressivement au cours du trimestre, même si certaines classes sont obligées de fermer de temps en temps en raison de contaminations au Covid-19.

Dans Asie-Pacifique, Latam, Moyen-Orient et Afrique, la baisse organique est restée significative à -21,5% en raison de la faiblesse en Inde, à Singapour, à Hong Kong et dans une moindre mesure en Chine où malgré les bonnes performances des écoles bilingues, les écoles internationales restent très difficiles.

Services d'avantages et de récompenses

Services d'avantages et de récompenses le chiffre d'affaires s'élève à 169 millions d'euros, en baisse organique de -5,6%, reflétant une amélioration significative par rapport aux trimestres précédents qui étaient en baisse à deux chiffres, avec la reprise des commissions marchandes.

CHIFFRE D'AFFAIRES PAR ACTIVITÉ
(En millions d'euros)
T1 FY21 T1 FY20 CROISSANCE ORGANIQUE
Avantages sociaux 130 159 -4,0%
Diversification des services 39 46 -10,7%
SERVICES AVANTAGES ET RÉCOMPENSES 169 205 -5,6%

Avantages sociaux les revenus étaient en baisse -4,0% en organique, par rapport à une croissance organique du volume d'émission (2,9 milliards d'euros) de + 0,8%, démontrant une très nette reprise par rapport à la tendance du quatrième trimestre Fiscal 2020 tant en volume d'émission qu'en chiffre d'affaires. Si les volumes de remboursement sont encore inférieurs aux volumes d'émission en raison de la fermeture de nombreux restaurants dans les différentes régions, ils sont en hausse de + 1,6% sur la période, notamment en raison d'une forte croissance en septembre, après une baisse de -8% au T4.

Diversification des services était en panne -10,7% en raison des difficultés persistantes des marchés de la Santé & Bien-être et de la Mobilité dans la plupart des pays, notamment pour l'offre Rydoo. Fuel & Fleet a fourni plus de résilience. Les prestations publiques sont en forte hausse dans toutes les régions.

CHIFFRE D'AFFAIRES PAR NATURE
(En millions d'euros)
T1 FY21 T1 FY20 CROISSANCE ORGANIQUE
Des revenus d'exploitation 159 189 -4,2%
Revenus financiers dix 16 -23,5%
SERVICES AVANTAGES ET RÉCOMPENSES 169 205 -5,6%

La moindre baisse de Des revenus d'exploitation de -4,2% reflétait les bien meilleures tendances en matière d'avantages sociaux et de diversification des services. D'autre part, Revenus financiers étaient en panne -23,5%, toujours impacté par la baisse des taux d'intérêt, notamment au Brésil où les taux se sont néanmoins stabilisés depuis juillet 2020.

CHIFFRE D'AFFAIRES PAR RÉGION
(en millions d'euros)
T1 FY21 T1 FY20 CROISSANCE ORGANIQUE
Europe, USA et Asie 112 120 -3,2%
Amérique latine 57 85 -9,4%
SERVICES AVANTAGES ET RÉCOMPENSES 169 205 -5,6%

Dans Europe, Asie et USA, les revenus ont diminué de -3,2% organiquement. L'amélioration par rapport au trimestre précédent se produit dans la plupart des pays et reflète de solides volumes d'émission et une amélioration des volumes de remboursement, en particulier en septembre et octobre, même si la tendance s'est inversée en novembre en raison de la deuxième série de lock-out. La croissance des volumes d'émission et de remboursement en Inde, en Chine et en Turquie a été forte, soutenue par l'innovation, les nouvelles offres, et en Inde, le développement rapide des offres virtuelles pour pallier le manque de production et de distribution de cartes lors du verrouillage.

Dans Amérique latine, les ventes ont diminué -9,4%. Dans l'ensemble, les volumes d'émission et les volumes de remboursement sont stables dans la région. Cependant, les revenus ont été affectés par l'environnement très concurrentiel et la baisse des taux d'intérêt au Brésil. La dynamique dans le reste de la région est restée solide, sauf au Chili encore fortement touché par la pandémie.

Situation financière

Hormis les variations saisonnières du besoin en fonds de roulement, il n'y a pas eu d'évolution significative de la situation financière du Groupe au 30 novembre 2020, par rapport à celle présentée dans le Document de Référence Universelle Fiscal 2020 déposé auprès de l'AMF le 23 novembre 2020.

Principaux risques et incertitudes

Il n'y a pas eu d'évolution significative des principaux risques et incertitudes identifiés par le Groupe dans la partie Facteurs de Risque du Document de Référence Universelle Fiscal 2020 déposé auprès de l'AMF le 23 novembre 2020.

Effet de change

Les fluctuations des taux de change ne génèrent pas de risques opérationnels, car chaque filiale facture ses revenus et engage ses dépenses dans la même devise. Cependant, compte tenu du poids de l'activité Avantages & Récompenses au Brésil, et du niveau élevé des marges par rapport au Groupe, lorsque le Real Brésilien recule face à l'euro, cela a un effet négatif sur la marge opérationnelle sous-jacente en raison d'un changement dans le mélange des marges. A l'inverse, lorsque le real brésilien s'améliore, les marges du Groupe augmentent.

1 € = TAUX MOYEN
T1 FISCAL 21
TAUX MOYEN
Q1 FISCAL 20
TAUX MOYEN
T1 FISCAL 21
CONTRE. Q1 FISCAL 20
TAUX DE CLÔTURE
T1 FISCAL 21
AU 30/11/2020
TAUX DE CLÔTURE
FISCAL 20
AU 31/08/20
TAUX DE CLÔTURE
30/11/20
CONTRE. 31/08/20
DOLLARS AMÉRICAIN 1,179 1.102 -6,5% 1,198 1,194 -0,3%
LIVRE STERLING 0,904 0,875 -3,2% 0,898 0,896 -0,3%
RÉEL BRÉSILIEN 6.601 4,532 -31,3% 6,352 6,474 + 1,9%

L’effet de change est déterminé en appliquant les taux de change moyens de l’année précédente aux chiffres de l’année en cours, sauf dans les économies hyper-inflationnistes où tous les chiffres sont convertis au dernier taux de clôture pour les deux périodes où l’impact est significatif.

En conséquence, pour le calcul de la croissance organique des activités de services sur site en Argentine, les chiffres en peso du premier trimestre de l'exercice 2021 et du premier trimestre de l'exercice 2020 ont été convertis au taux de change de 1 € = 96,738 ARS contre 65,789 ARS pour le premier trimestre Fiscal 2020.

Définitions de mesure alternative

Croissance organique

La croissance organique correspond à l'augmentation du chiffre d'affaires pour une période donnée (la «période en cours») par rapport au chiffre d'affaires déclaré pour la même période de l'exercice précédent, calculé en utilisant le taux de change de l'exercice précédent; et excluant l'impact des acquisitions d'entreprises (ou prise de contrôle) et des désinvestissements, comme suit:

  • Pour les entreprises acquises (ou prise de contrôle) au cours de la période en cours, les revenus générés depuis la date d'acquisition sont exclus du calcul de la croissance organique;
  • Pour les entreprises acquises (ou prise de contrôle) au cours de l'exercice précédent, les revenus générés au cours de la période en cours jusqu'à la date du premier anniversaire de l'acquisition sont exclus;
  • Pour les entreprises cédées (ou en perte de contrôle) au cours de l'exercice précédent, les revenus générés au cours de la période comparative de l'exercice précédent jusqu'à la date de désinvestissement sont exclus;
  • Pour les entreprises cédées (ou en perte de contrôle) au cours de l'exercice en cours, les revenus générés au cours de la période commençant 12 mois avant la date de désinvestissement jusqu'à la fin de la période comparative de l'exercice précédent sont exclus.
  • Pour les pays à économie hyperinflationniste, tous les chiffres sont convertis au dernier taux de clôture pour les deux périodes. En conséquence, pour le calcul de la croissance organique des activités de services sur site en Argentine, les chiffres en peso du premier trimestre de l'exercice 2021 et du premier trimestre de l'exercice 2020 ont été convertis au taux de change de 1 € = 96,738 ARS contre 65,789 ARS pour le premier trimestre Fiscal 2020.

Volume d'émission

Le volume d'émission correspond à la valeur nominale totale des chèques-services, des cartes et des services livrés numériquement émis par le Groupe (activité Services Avantages et Récompenses) pour le compte des clients.

Volume de remboursement

Le volume de remboursement correspond à la valeur nominale totale des chèques-services, des cartes et des services livrés numériquement (activité Services Avantages et Récompenses) remboursés aux Marchands.

Marge opérationnelle sous-jacente

La marge opérationnelle courante correspond au résultat opérationnel courant divisé par le chiffre d'affaires.

Marge opérationnelle sous-jacente à taux constants

La marge opérationnelle sous-jacente à taux constants correspond au résultat opérationnel sous-jacent divisé par le chiffre d'affaires, calculé en convertissant les chiffres 2021 aux taux de l'exercice 2020, sauf pour les pays à économie hyperinflationniste.

Chiffre d'affaires du 1er trimestre 2021 en ligne avec les prévisions, hypothèse de marge UOP du 1er semestre revalorisée Paris Stock Exchange: SW
 - Euro 2020