Ciampino – Droits dans la ville sur le rapport prévisionnel voté en classe: "Graves défauts d'irrégularité" – Foot 2020

78

Vous trouverez ci-dessous le communiqué de presse de la coalition Rights in Common sur le rapport prévisionnel voté en plénière lors de la réunion du conseil d'administration d'aujourd'hui. 3 août.

<< Un million de dettes hors bilan, un déficit administratif de plus de 15 millions, une capacité de recouvrement limitée par l'Autorité et un compte de résultat qui clôt avec moins 23 millions d'euros. C'est le résultat d'une année d'administration des droits à Ciampino ". C'est ce que nous lisons dans la longue note de la coalition Droits communs.

"L'approbation du rapport de gestion 2019 – explique la nouveau conseiller Alessandro Porchetta – est entachée de graves irrégularités administratives, avec une série d'actes très insuffisants et omissifs, mis à la disposition des conseillers municipaux bien au-delà de 20 jours, délai minimum prévu par la réglementation comptable des collectivités locales. Pour cette raison, deux décisions préjudicielles signées par les opposants ont été présentées, qui seront transmises aux organes de contrôle comptable ".

"La déclaration sur les résultats de la vérification des créances et dettes réciproques avec les sociétés détenues est également absente du document comptable – poursuit le chef du groupe Parent Rights, malgré le fait que le rapport sur les opérations joint à l'état des comptes met en évidence le non-rapprochement des dettes, soit Environnement spa, qu'avec ASPIC, dont les effets sont pertinents pour l'approbation du rapport de l'Organe 2019 "

"De l'avis des commissaires aux comptes – dit Porchetta – il y a un pourcentage assez faible de recouvrement par l'Organisme, à la fois en ce qui concerne les récupérations fiscales, tant pour le produit du code de la route que pour ce qui concerne les loyers actifs et les frais de propriété de l'organisation. Le faible recouvrement des recouvrements fiscaux apparaît quelque peu inquiétant, d'autant plus que la commune de Ciampino, en tant qu '“ auxiliaire de recouvrement' ', aurait versé à la société investie ASP S.p.A. en 2019, un montant de 949 131,79 euros ".

<< Enfin, dans la proposition de résolution relative à l'approbation du déficit administratif, les parts à couvrir sont notées (797 703,29 € pour l'année 2020, 1 412 023,24 € pour l'année 2021 et pour l'année 2022) qui ne sont pas couvertes financièrement, comme en budget prévisionnel 2020/2022, approuvé en mars dernier, les parts déficitaires sont déclarées pour 706 928,92 euros pour l'année 2020, 706 928,92 euros pour l'année 2021 706 928,92 euros pour l'année 2022. Il est évident qu'il n'y a pas de couverture financière pour les années 2021 et 2022, qui rendent l'équilibre très déséquilibré ".

«Les points critiques déjà mis en lumière en mars dernier, avec la présentation de notre décision préliminaire d'approbation du budget 2020-2022, se font désormais jour. Aujourd'hui comme alors – conclut la note – Droits dans la municipalité avec les autres forces de l'opposition entend mener rigoureusement la tâche de vérification et de contrôle de la structure économique de l'institution, un engagement qui, dans l'intérêt des citoyens et de la ville, devrait être courageusement engagé par tous les réalisateurs présents dans la salle Pietro Nenni ".

Version imprimable, PDF et e-mail