combien cela nous a-t-il coûté en termes de dette publique? – Euro 2020

13

En 2020, la pandémie de Covid-19 a coûté 5420 euros à chaque Italien, dont 2 371 euros de PIB par habitant inférieur et les 3 049 euros restants de dette augmentent.
Les données ressortent de l'étude "La dette publique italienne et Covid-19" réalisée par le Conseil et la Fondation nationale des comptables, qui compare l'impact de la pandémie sur notre économie par rapport à celui des autres pays du G20.

L'effondrement du PIB réel de l'Italie en 2020 a été le pire (-9,2%) après l'Argentine (-10,4%) et le Royaume-Uni (-10%). En raison d'un rebond trop court en 2021, l'Italie connaîtrait la plus forte baisse de son PIB sur la période de deux ans 2020-2021 (-6,5%).

L'année dernière, la dette publique italienne, exprimée par habitant, a augmenté de 3 049 euros. En 2021, il augmente encore de 2 372 euros chacun et pendant la période de deux ans, il augmente d'un total de 5 421 euros. Du fait de la pandémie, la dette publique de notre pays passe, au niveau par habitant, de 39864 € en 2019 à 42913 € en 2020.

Cliquez ici pour accéder à l'étude.