Conseil municipal de Charvensod le 5 août 2020 – Foot 2020

21
Découvrez la méthode incroyable des Gains aux paris sportifs qui peut atteindre jusqu'à 1.800€ en 18 jours en jouant toujours la même mise sur chaque match ! Pas de martingale ! Pas d'artifice ! Que du simple et vrai ! Accédez à la méthode

Le conseil municipal de Charvensod s'est réuni le mercredi 5 août 2020 et, après lecture et approbation i verbal de la session précédente, il a écouté les la communication du maire.

Le maire a résumé les actions menées au sein du conseil, qui ont épuisé considérablement le programme présenté en mai 2015, en ajoutant d'autres projets et initiatives. Il a remercié tous les élus, le secrétaire et les bureaux pour l'engagement avec lequel ils ont travaillé.

Il a informé que la Région Autonome du Val d'Aoste a accordé une contribution de 33 mille euros, sur les 40 mille nécessaires, pour le remplacement des aérothermes du jardin d'enfants du Plan Félinaz. Il s'agit d'une mesure relevant de la protection contre Covid-19.

Suite à la participation à un projet Anci pour récompenser les administrations qui ont porté une attention particulière à la mobilité durable, la Commune de Charvensod a obtenu deux vélos électriques. 140 candidatures ont été soumises et 50 sont les organismes récompensés. Dans la Vallée d'Aoste, également la Commune de Verrès.

Le maire a conclu que le projet avec Gressan, Jovençan et Nus pour le financement du projet relatif au service d'éclairage public est en cours.

Trois ont été répondus requêtes et une interpellation du groupe minoritaire Libres de voter Libera… esprit.

En ce qui concerne l'état et les revenus annuels des usines de production d'énergie alternative situées dans la municipalité, le maire a répondu que les panneaux de l'école avaient été remplacés parce qu'ils étaient défectueux. La Commune émet six factures de vente chaque année et les revenus sont de 1214 euros pour 2018, 1295 euros pour 2019 et 277 jusqu'en juin 2020. Le petit montant est dû au fait que les panneaux n'ont pas fonctionné et il doit demander à l'entreprise une compensation pour le manque de revenus. En ce qui concerne les deux usines de production d'électricité, il a indiqué qu'à l'alpage de Chamolé, quelle quantité de produit est utilisée par l'entreprise. La deuxième usine est gérée avec un accord qui devrait rapporter environ 17 mille euros par an. En 2018 et 2019, les sommes n'ont pas été collectées car l'administration les a converties en travaux de maintenance.

Sur la reconstruction du revêtement routier dans le centre historique de la capitale, il a été précisé qu'il y avait déjà eu une interpellation à laquelle il avait été répondu en illustrant les difficultés techniques des travaux. Les travaux ont été exécutés par la société d'exécution non pas de manière professionnelle et ont été appelés à restaurer les œuvres imparfaites. L'accommodement n'impliquait aucun fardeau pour l'établissement.

S'agissant de la présence d'eau dans le parking du Château Blanc, il a été répondu que le service technique avait procédé à un contrôle et constaté qu'il s'agissait d'eau provenant de sources au moment de la décongélation. La situation devra être surveillée pour comprendre le tracé et comment l'eau peut être évacuée afin de ne pas endommager les ouvrages.

L'interpellation concernait les hébergements situés dans le quartier de Vachordaz. Le logement a été réaménagé à l'intérieur, a répondu le maire, en l'équipant d'un système de chauffage et en repensant le système électrique. Il est en possession d'accessibilité mais il y a eu des infiltrations d'eau de la terrasse au garage en dessous car la gaine est endommagée. Des estimations ont été demandées pour procéder au nouvel isolement. Nous allons également intervenir avec l'imperméabilisation du balcon. Après cela, il sera possible de procéder au bail, suite à un avis au plus offrant.

Les propositions suivantes ont donc été approuvées à l'unanimité:

  • modifications du statut municipal, suite aux modifications apportées aux normes de référence.
  • le Règlement d'application de la taxe communale (Imu), qui unifie Imu et Tasi.
  • les taux de l'IMU 2020, réduisant de 8,30 pour mille (ce qui aurait été le résultat de la somme des deux impôts précédents) à 7,85 pour mille, réduisant la charge fiscale des citoyens. Cela générera un revenu inférieur de 25 mille euros pour l'Administration, qui sera financé par des économies internes.
  • les tarifs Tari 2020 et les mesures de subvention pour les catégories d'utilisateurs non domestiques contraints de suspendre leurs activités ou de les exercer sous une forme réduite en raison de la situation d'urgence provoquée par la pandémie de Covid-19. Au niveau de l'Unité des Communes valdôtaines du Mont-Émilius, il a été convenu de procéder à une remise de 30, 50 et 80%. Le revenu le plus faible sera financé par le revenu supplémentaire Imu pour 42 mille euros et avec 21 mille des 85 mille euros de transfert régional avec le fonds pour les fonctions de base
  • les pourcentages de couverture des taux de services et de taxes municipales relatifs au service intégré d'eau, pour mettre en œuvre un changement réglementaire ministériel obligatoire, ce qui augmente au minimum les coûts de gestion du cycle de l'eau.

La quatrième modification du budget 2020/2022 et du document unique de programmation connexe, pour l'application de l'excédent disponible, a été approuvée à l'unanimité. La variation est égale à la somme de 511 milliers d'euros. A l'entrée il y a 150 mille euros du l.r. 9/2020, qui se passera au travers de petits contrats (de 30 à 50 mille euros) d'entretien routier ou d'actifs immobiliers, auxquels les entreprises locales sont invitées. 127 milliers d'euros (dont 34 à la charge de la Commune) proviennent du financement du Gal pour le projet de valorisation du réseau de sentiers de la partie haute du territoire. 68 000 euros de surplus administratif seront utilisés pour couvrir la quote-part qui vient d'être mentionnée et pour les investissements généraux dans les installations sportives.

Les travaux se sont terminés par l'approbation unanime de la sauvegarde du bilan.