Contributions aux éleveurs de veaux, porcs, moutons, chèvres et lapins: les questions sont en cours – Lavocedialba.it – Championnat d’Europe de Football 2020

11
Découvrez la méthode incroyable des Gains aux paris sportifs qui peut atteindre jusqu'à 1.800€ en 18 jours en jouant toujours la même mise sur chaque match ! Pas de martingale ! Pas d'artifice ! Que du simple et vrai ! Accédez à la méthode

L'urgence sanitaire qui a eu un impact au niveau national, mais aussi mondial, nécessite des efforts pour surmonter ses conséquences difficiles, notamment sur le plan économique. Le secteur agricole, en particulier, ne pouvait pas s'arrêter, il a donc été jugé nécessaire de lui apporter un soutien par des mesures de renforcement spécifiques.

En particulier, 65 millions d'euros ont été alloués comme suit:

– 30 millions d'euros pour le secteur porcin;

– 4 millions d'euros pour le secteur cunicola;

– 20 millions d'euros pour la filière viande de veau;

– 0,5 million d'euros pour la filière caprine;

– 8,5 millions d'euros pour la filière ovine et caprine

– 2 millions d'euros pour la filière lait de bufflonne au titre d'augmentation des ressources visée à l'article 3 alinéa 3 lettre d] de l'arrêté du ministre des Politiques Agricoles, Alimentaires et Forestières du 3 avril 2020 portant «Création du Fonds pour la compétitivité des filières».

L'intention est de favoriser la compétitivité du secteur agricole et agroalimentaire, d'encourager le développement et les investissements des chaînes d'approvisionnement, de renforcer les contrats de chaîne d'approvisionnement dans le secteur de l'élevage, d'améliorer la capacité d'auto-approvisionnement, afin de garantir des stocks permettant de faire face aux situations de crise .

Compte tenu de tout ce qui précède, avec le mode d'emploi no. 89 du 30 septembre 2020, Agea a fourni des indications sur la manière de présenter des demandes de subvention liées au secteur de l'élevage.

Les bénéficiaires de ces contributions sont les élevages de moutons et de chèvres, de veaux, de porcs et de lapins, nés, élevés et abattus en Italie.

Les contributions attendues peuvent être résumées comme suit:

CHAÎNE DE VIANDE DE VEAU

Une aide est accordée aux exploitations agricoles élevant des veaux de boucherie jusqu'à 110 euros pour chaque tête de moins de 8 mois abattue au cours de la période du 1er mars au 30 juin 2020.

CHAÎNE DE PORC

Une aide est accordée aux exploitations agricoles élevant des porcs jusqu'à 20 euros pour chaque tête de porc abattue au cours de la période du 1er mai au 30 juin 2020 e jusqu'à 18 euros pour chaque truie élevée dans la période du 1er janvier au 30 juin 2020.

CHAÎNE CAPRINI

L'aide est accordée aux élevages caprins jusqu'à 6 euros pour chaque tête d'enfant abattue au cours de la période du 1er janvier au 30 juin 2020.

CHAÎNE OVICAPRINI

Une aide est accordée aux entreprises agricoles élevant des ovins et des caprins jusqu'à 3 euros pour chaque mouton et / ou chèvre élevé dans la période du 1er mai au 30 juin 2020.

CHAÎNE CUNICULAIRE

Une aide est accordée aux exploitations agricoles de lapins jusqu'à 1 euro pour chaque tête abattue au cours de la période du 1er avril au 30 juin 2020.

Les candidatures doivent être déposées entre le 8 octobre 2020 et le 22 octobre 2020, selon les indications.

Vous trouverez de plus amples informations et des aspects détaillés dans le mode d'emploi concerné.

En substance, il s'agit d'une contribution qui peut être valable pour soutenir le secteur de l'élevage qui, en plus des difficultés déjà connues, s'est retrouvé confronté aux conséquences découlant de l'urgence sanitaire, qui a gravement affecté l'économie et dont les effets se manifestent encore.

Etude agro-technique AGRIEURO

par Pasero Agr. ange

www.studioagrieuro.it