Coronavirus, donc cinq députés et un animateur de télévision ont empoché la prime INPS de 600 euros pour les indépendants – Championnat d’Europe de Football 2020

14

Malgré des salaires mensuels de plusieurs milliers d'euros, outre les remboursements du séjour à Rome et ceux des transports, cinq députés ont sollicité l'INPS pour obtenir le chèque de 600 euros, puis porté à mille, alloué par gouvernement parmi les anti-Covid. Et ils l'ont compris. Ainsi qu'un animateur de télévision.

Pour signaler l'incident, tel que rapporté La république, la Direction Centrale Anti-Fraude, Anti-Corruption et Transparence deINPS, un organisme créé par Pasquale Tridico pour identifier les escroqueries. En réalité, il n'y a rien d'illégal dans le comportement des six. En mars et avril, toute personne disposant d'un numéro de TVA, était un professionnel ou appartenant à l'une des catégories d'indépendants prévues par les décrets Care Italie est Offre pourrait s'appliquer. En mai, alors, la limite à la baisse du chiffre d'affaires a été introduite.

En effet comment peut être lu sur le site de l'INPS: "Ces allocations sont accessibles, pour les mois de mars et avril, aux indépendants disposant d'un numéro de TVA actif au 23 février 2020, inscrits au compte séparé et non inscrits dans d'autres formulaires obligatoires de sécurité sociale, qui ne sont pas titulaires d'une pension directe, à l'exception de l'allocation d'invalidité ordinaire ».

Alors que pour mai, mois au cours duquel le chèque est passé à mille euros, «en plus du numéro de TVA, actif le 19 mai 2020, il faut prouver que vous avez subi une perte de revenu de 33% au deuxième deux mois de 2020 par rapport au deuxième deux mois 2019 ». Donc pas d'escroquerie, mais ce qui est sûr, c'est que les six bénéficiaires n'avaient pas besoin de cette allocation allouée pour aider les Italiens en difficulté économique en raison du verrouillage mis en place pour contenir l'infection à Coronavirus.

Lisez aussi: