De la renaturation de la filière Rabbies à l'embauche de 27 travailleurs. 4,6 millions d'euros de Pat pour des interventions 2020-2022 – Championnat d’Europe 2020

12

TRENTO. Un programme d'interventions d'environ 4,6 millions d'euros de 2020 à 2022. Il s'agit du montant qui la province de Trente a décidé d'allouer à la Parc national du Stelvio, la partie Trentin, sur proposition du conseiller à l'environnement Mario Tonina.

Nous parlons d'un patrimoine naturel unique et l'investissement permettra la poursuite de l'activité de recherche scientifique, de mettre en œuvre, grâce à l'embauche de 27 saisonniers, les travaux de conservation et de mise en valeur du territoire (réseau de sentiers, signalisation et aires de repos), l'attribution d'oeuvres telles que la rénovation de la maison d'hôtes Rabbi et le réaménagement des Sources de Rabbi; commencer la collaboration avec l'Apt des Valli di Sole, Pejo et Rabbi pour les campagnes et activités de communication en faveur du développement du tourisme durable, une activité reconnue internationalement par la Charte européenne du tourisme durable.

Le programme d'intervention est de trois ans et les ressources sont réparties comme suit: 1,98 million d'euros pour 2020; 1,80 million en 2021; est 1 million d'euros pour l'année 2022.

Les interventions

Conformément aux orientations stratégiques, le financement vise également à quatre domaines qui sont la recherche scientifique et le suivi; communication, éducation et formation; développement local durable; conservation, entretien et mise en valeur du territoire.

Dans le secteur de la recherche, le programme triennal alloue des ressources aux projets de recherche renaturalisation du ruisseau Rabbies et de la pinède de Peio Fonti (28 milliers d'euros en 2020), comme ça au projet Cervo (65 milliers d'euros en trois ans), étudiant les effets de la prédation du loup (30 milliers d'euros) et surveillance de la forêt de Frattasecca.

En communication et vulgarisation culturelle, la partie Trentino du parc investira plus de 300 milliers d'euros en 2020. Le financement sera consacré à l'éducation environnementale, au personnel des centres d'accueil, aux guides et accompagnateurs, à la gestion de la réserve faunique, en plus de l'impression de brochures et du concepteur d'affiches, auxquels s'ajoute le plan de communication.

Une grande partie des investissements en 2020, un peu moins de 2 millions d'euros, est réservé à la conservation, l'entretien et la mise en valeur du territoire. Les équipes des 27 saisonniers s'occuperont du vaste réseau de sentiers, de l'entretien des objets anciens (Scieries vénitiennes, sources thermales, abris) ou la construction d'itinéraires spécifiques (Le bois de la gélinotte du refuge Talè di Peio) et l'entretien des chemins forestiers. Deux interventions majeures prévues pour cette année sont sous-traitées à des sociétés extérieures: la construction de passerelles sur le ruisseau Rabbies (220 milliers d'euros) et la rénovation de la maison d'hôtes Rabbi Fonti. En plus de cela, la construction comprendra un auvent-entrepôt pour la scierie de Cogolo et une nouvelle salle éducative dans la zone faunique de Peio, déjà financée fin 2019.