Décret de relance: du salaire de l'État à la remise sur les loyers et les factures, toutes les mesures – Foot 2020

133
Décret de relance: du salaire de l'État à la remise sur les loyers et les factures, toutes les mesures

De l'impôt au travail, de la santé aux affaires, de la famille au tourisme. Le gouvernement s'apprête à lancer le décret de relance de l'économie affectée par l'urgence du coronavirus: il y a 258 articles pour environ 770 pages. Voici quelques-unes des principales mesures.

Impôt, taxes et contributions reportés au 16 septembre

Pour rencontrer les entreprises dans un moment de grande incertitude, tous les paiements dus pour les retenues à la source, pour la TVA, pour les cotisations de sécurité sociale et pour Inail, les actes de cotisation, les dossiers fiscaux, les avis de bonne humeur et les versements de déchirage et le solde et l'extrait, déjà suspendu de l'urgence sanitaire pour les mois de mars, avril et mai 2020. Le décret prévoit que les paiements (c'est une somme de plus de 20 milliards) être réalisé en une seule solution, à partir de la mi-septembre ou divisible en quatre tranches égales.

Sanit, feu vert pour l'embauche de 10 000 infirmières

Un milliard et demi d'euros pour embaucher près de 10 000 infirmières, avec des contrats du 15 mai au 31 décembre (jusqu'à 8 pour 50 000 habitants) également pour la création d'infirmières familiales ou communautaires. Et 1,5 million pour la réorganisation du réseau hospitalier d'urgence avec la création de 3500 places structurelles de soins intensifs sur le territoire national et pour le réaménagement de 4225 lits de soins semi-intensifs, qui peuvent être convertis en cas de nouvelle urgence. Le décret de relance prévoit également le recrutement de 170 médecins et infirmiers militaires (de la marine, de l'armée de l'air et de l'armée des carabiniers).

Aide publique aux salaires, mais arrêtez les licenciements

Aides d'État sous forme de subventions pour le paiement des salaires (y compris les cotisations et les cotisations de sécurité sociale, par les entreprises) également pour les travailleurs indépendants, et pour éviter les licenciements dus à la pandémie de Covid-19. une subvention est prévue pour une période maximale de douze mois à compter de la demande d'aide, pour les salariés qui auraient autrement été licenciés à condition que le personnel qui en bénéficie continue à exercer son travail de manière continue. L'allocation mensuelle ne doit pas dépasser 80% du salaire mensuel brut (y compris les charges sociales payées par l'employeur) du personnel bénéficiaire.

Remise sur factures de 3 mois pour les PME

Des factures d'électricité allégées pendant trois mois à partir d'avril pour les PME. L'intervention oblige l'Autorité à rétablir les tarifs de distribution et de mesure de l'électricité pour réinitialiser les quotas fixes actuels indépendamment de la puissance liée aux tarifs du réseau et aux frais généraux pour tous les clients non domestiques alimentés en basse tension. De plus, pour les clients non domestiques alimentés en basse tension avec une puissance disponible supérieure à 3,3 kilowatts, les tarifs seront redéterminés pour réduire encore les dépenses en appliquant une puissance virtuelle conventionnellement fixe (3 kW), sans limitation aux retraits des clients.

Transport aérien, jusqu'à 3 milliards pour la nouvelle Alitalia

Pour le transport aérien, la création d'une nouvelle société (newco) entièrement contrôlée par le Trésor public ou par une société à forte participation publique, y compris indirecte, à laquelle le ministère de l'Économie peut participer avec un total de 3 milliards pour 2020 est envisagée. texte de la relance sur laquelle les vérifications sont en cours. Newco pourra acheter et louer des entreprises auprès de sociétés titulaires de licences de transport aérien, même sous une administration extraordinaire. Aucune référence explicite à Alitalia n'est faite dans le texte, mais l'équipement est le même indiqué par le ministre Patuanelli pour l'entreprise.

Amortisseurs, procédures simplifiées pour la clope

Le fonds de licenciement (cig) et le chèque du fonds d'intégration salariale, qui ont jusqu'à présent été demandés pour environ 7,5 millions de travailleurs, peuvent être obtenus pour 9 semaines supplémentaires, utilisables jusqu'au 31 octobre 2020. Le décret contiendra également un simplification des procédures de licenciements qui, notamment pour les très petites entreprises (fonds d'exonération, également prévu pour les entreprises de 1 à 5 salariés), voyagent très tard. Il sera également possible pour ceux qui font une demande de mise à pied par dérogation de recevoir l'avance de la subvention de l'employeur, qui la récupère ensuite dans l'ajustement INPS.

Je travaille moins d'heures mais je paie le même pour ceux qui font des heures de formation

La norme proposée par la ministre du Travail, Nunzia Catalfo, qui prévoit la possibilité de réduire les heures de travail pour un salaire égal devrait également passer: une partie du temps serait en fait utilisée pour des cours de formation et la rémunération correspondante serait versée par le Qui pourrait utiliser le programme Sure lancé par la Commission européenne. La mesure, comme les autres du chapitre travail, vise à maintenir les travailleurs dans l'entreprise malgré la crise. Mais il ne peut être activé qu'avec l'accord entre l'entreprise et les syndicats. Le modèle auquel nous regardons celui de Kurzarbeit Allemand, aujourd'hui demandé par plus de 10 millions de travailleurs en Allemagne.

Crédit d'impôt jusqu'à 60% du loyer

Un crédit d'impôt pour 3 mois (avril, mai et juin) jusqu'à 60% du loyer pour les entreprises dont le chiffre d'affaires ne dépasse pas 5 millions d'euros, qui ont subi une baisse de chiffre d'affaires en avril 2020 d'au moins 50%. Pour les hôtels, le crédit accordé quel que soit le volume d'affaires enregistré au cours de la période fiscale précédente. La mesure concerne des propriétés destinées à la réalisation d'activités industrielles, commerciales, artisanales, agricoles d'intérêt touristique ou à l'exercice habituel et professionnel d'une activité indépendante. Il appartient également à des entités non commerciales, notamment au tiers secteur et aux entités religieuses.

Le bonus baby-sitter à 1200 euros

Le bon de baby-sitter, initialement fixé à 600 euros, passe à 1200 euros et est également valable pour l'inscription dans les centres d'été sur lesquels le gouvernement travaille pour un redémarrage en juin avec une intégration du Fonds pour la politique familiale de 150 millions d'euros. Le congé parental payé à 50% pour ceux qui ont des enfants jusqu'à 12 ans pour une période continue ou fractionnée ne dépassant pas 30 jours et qui peut être demandé jusqu'au 31 juillet 2020 avec les périodes couvertes par les contributions théoriques a également été confirmé. Un chapitre entier du projet est consacré aux mesures en faveur des familles, ce qui inclut également une pauvreté éducative contrastée.

Le revenu d'urgence arrive

Pour les familles qui ne bénéficient pas d'autres prestations et qui se sont retrouvées dans le besoin suite à la pandémie, le soi-disant Rem, ou revenu d'urgence, arrive. Il sera reconnu en deux tranches entre 400 et 800 euros. Cela aussi, comme les autres bonus, sera géré par l'INPS et la candidature doit être déposée fin juin. une limite Isee de moins de 15 mille euros est envisagée et des actifs à moins de 10 mille euros, un plafond pouvant aller jusqu'à 25 mille euros en fonction du noyau et de la présence de personnes handicapées. Non compatible avec le revenu de la citoyenneté et, pour l'instant, aucune limite de dépenses publiques n'a été définie.

Contribution pour vélos et scooters

Afin d'encourager les formes alternatives de mobilité durable aux transports publics, un bon de mobilité est fourni aux résidents des communes de plus de 50 000 habitants. Le gouvernement alloue 120 millions d'euros pour 2020 et le bonus sera de 70% des dépenses engagées et ne dépassera en aucun cas 500 euros. Il peut être utilisé pour l'achat de vélos, même avec assistance à pédale, mais aussi pour les segways, les hoverboards, les scooters et les monowheels, ou pour l'utilisation de services de mobilité partagée à usage individuel à l'exclusion de ceux utilisant des voitures, à compter de la date d'entrée en vigueur du décret. et jusqu'au 31 décembre 2020.

Ecobonus pour l'efficacité énergétique

Le gouvernement prévoit également d'introduire un superbonus pour les rénovations. L'éco-bonus reste à définir mais pourrait se traduire par un crédit d'impôt sur les mesures d'économie d'énergie et un ajustement antisismique de 110%. L'installation, sous forme de crédit d'impôt, pourrait être transférée à l'entreprise de construction avec une remise sur la facture qui permet de réaliser les travaux sans frais. Ensuite, l'entreprise de construction obtiendra l'avantage, soit en compensant les paiements d'impôts, soit en les actualisant et en les donnant à son tour. Mais les modalités restent à définir.