Décret de relance, le texte: toutes les mesures officielles – Euro 2020

29

la texte officiel du Décret de relance approuvé par le CdM ce soir apporte avec lui la confirmation de nombreux les mesures est nouvelles dédié aux entreprises, aux travailleurs et aux familles. La publication au Journal officiel est prévue pour jeudi.

Mercredi soir, le fonctionnaire du texte du décret de relance. Le dernier projet disponible, confirmé par le Conseil des ministres il y a quelques heures, est composé de 256 articles et contient les détails des innovations introduites par le gouvernement Conte telles que la revenu d'urgence, l'arrêt àPARI, l'extension du licenciements nonobstant, le bonus 1.000 pour les numéros de TVA est prêts non remboursables, mais aussi un accord sur régularisation des travailleurs étrangers, qui ces derniers jours avait divisé la majorité en deux.

Sous le pdf du texte du décret de relance analysé par le CdM, accompagné du texte décrivant certaines des mesures les plus attendues dédié aux familles, aux travailleurs et aux entreprises et l'explication des innovations introduites.

Décret de relance, le texte: toutes les mesures officielles
 - Euro 2020
Texte du décret de secours
La version discutée en Conseil des ministres

Travail et soutien du revenu

Bonus d'enregistrement TVA de 600 à 1000 euros

Parmi les nouveautés les plus attendues du décret de relance, le bonus pour les numéros de TVA ressort, qui passe de 600 à 800 euros, 1000 s'il s'avère avoir enregistré des pertes de plus de 33% par rapport au chiffre d'affaires de la même période en 2019 .

Texte – Art.89

Nouvelles allocations pour les travailleurs endommagés par l'urgence épidémiologique de COVID-19

Extension des licenciements

Prolongation du fonds de licenciement nonobstant pour neuf semaines supplémentaires. La mise en place de procédures simplifiées est également envisagée dans le texte du décret.

Texte – article 72

Amendements à l'article 20 concernant le traitement ordinaire d'intégration salariale pour les entreprises déjà mises à pied

Extension de Naspi

En faveur de ceux qui perçoivent des allocations de chômage, la mesure dédiée au Naspi dans le cadre du décret de relance prévoit la prolongation de l'allocation de deux mois pour ceux qui ont l'allocation expirée.

Texte – Art.98

Dispositions relatives à NASPI et DISCOLL

Arrêtez les licenciements

Nouvelles dédiées aux employeurs, il leur est interdit de licencier leurs salariés pendant encore trois mois au moins.

Texte – Art.83

Amendements à l'article 46 sur le licenciement pour motif objectif justifié

Femme de ménage et soignants en prime à 600 euros

Afin de soutenir les travailleurs domestiques et les soignants qui ont vu leur travail diminuer considérablement en raison de mesures de verrouillage et de distanciation sociale, le nouveau décret prévoirait l'extension de la prime jusqu'à 600 €.

Texte – Art.90

Allocation aux travailleurs domestiques

Revenu d'urgence

Les revenus d'urgence très attendus, dont les détails sont révélés dans le décret de relance, apportent un soutien financier aux familles qui n'en reçoivent pas déjà et peuvent démontrer qu'elles ont un ISEE inférieur au plafond de 15.000 euros. La durée du revenu d'urgence est de deux mois et le montant de l'aide varie d'un minimum de 400 euros à un maximum de 800 euros.

Texte – Art.87

Revenu d'urgence

Augmentation des permis 104



1. À l'article 24 du décret-loi du 17 mars 2020, no. 18 converti avec modifications par la loi du 24 avril 2020, n. 27, les modifications suivantes sont apportées:

a) au paragraphe 1, les mots suivants sont ajoutés: "et douze autres jours au total disponibles au cours des mois de mai et juin 2020."

Texte – Art.76

Amendements à l'article 24 concernant les congés payés en application de l'article 33, loi du 5 février 1992, no. 104

Des familles

Babysitting bonus à 1200

Le décret de relance fait place à la prime de garde d'enfants, qui double de 600 € à 1 200 € pour les enfants de moins de 12 ans, une limite qui est annulée dans le cas des enfants handicapés. Le même bonus peut également être utilisé pour payer des camps d'été ou similaires.

Texte – Art.75

Amendements aux articles 23 et 25 concernant les congés spécifiques des salariés

Prolongation du congé parental

Le décret budgétaire confirme le congé parental payé à 50% pour les parents d'enfants "âgés de 12 ans et moins", jusqu'au 31 juillet, pour une durée maximale de 30 jours, continue ou fractionnée.

Texte – Art.75

Amendements aux articles 23 et 25 concernant les congés spécifiques des salariés

Un travail intelligent pour les parents

"Jusqu'à la fin de l'état d'urgence épidémiologique de COVID-19, les parents employés dans le secteur privé qui ont au moins un enfant de moins de 14 ans, à condition qu'aucun autre parent de la famille ne bénéficie d'outils d'aide au revenu dans en cas de suspension ou de cessation de l'activité professionnelle ou en l'absence de parent non actif, ils ont le droit d'exécuter le travail de manière agile même en l'absence d'accords individuels ".

Texte – Art.96

Droit au travail agile

1. Jusqu'à la fin de l'état d'urgence épidémiologique de COVID – 19 parents salariés du secteur privé qui ont au moins un enfant de moins de 14 ans, ont le droit de travailler de manière agile même en l'absence d'accords individuels, sans préjudice sans préjudice du respect des obligations de divulgation prévues aux articles 18 à 181

23 de la loi du 22 mai 2017, n. 81 et à condition que cette méthode soit compatible avec les caractéristiques du service.

2. La performance de travail dans un travail agile peut également être réalisée grâce à des outils informatiques mis à la disposition du salarié s'ils ne sont pas fournis par l'employeur.

3. Pour toute la période visée au paragraphe 1, les employeurs du secteur privé communiquent par voie électronique les noms des travailleurs et la date de cessation du travail au ministère du Travail et des Politiques sociales, par voie électronique , en utilisant la documentation mise à disposition sur le site Internet du ministère du Travail et des Politiques sociales.

Entreprises

Subventions

Comme spécifié dans leune analyse approfondie dédiée à l'actualité, dans le dernier projet de décret de relance, il est question d'une aide très importante aux entreprises: cotisations non remboursables, soutien aux particuliers à revenu d'entreprise et indépendant, ainsi qu'aux titulaires de TVA.

Texte – article 28

Contribution non remboursable

Arrêtez-vous au PARI

Le décret de relance précise:

Le paiement du solde de la taxe régionale sur les activités de production relatives à la période fiscale en cours au 31 décembre 2019 n'est pas dû, sans préjudice du paiement de l'acompte dû pour la même période fiscale. Le paiement de la première tranche de l'avance de la taxe régionale sur les activités de production pour la période fiscale suivant celle en cours au 31 décembre 2019 n'est pas non plus dû, dans la mesure prévue à l'article 17, paragraphe 3, du décret présidentiel du République du 7 décembre 2001, no. 435.

Texte – Art.27

Dispositions relatives au paiement du PARI

Factures bonus

Le nouveau décret prévoit une réduction des factures d'électricité des entreprises au cours des mois d'avril, mai et juin 2020.

Texte – article 33

Réduction des frais de facture d'électricité

Location de rafraîchissements avec crédit d'impôt

Un remboursement des dépenses du loyer dédié aux entreprises pour trois mois (avril, mai et juin 2020) est également prévu. Cela peut aller jusqu'à 60% du loyer supporté si l'entreprise a un chiffre d'affaires inférieur à 5 millions d'euros et peut démontrer une baisse de chiffre d'affaires d'au moins 50% au mois d'avril par rapport à l'année précédente. Cette restriction n'est cependant pas envisagée pour les entreprises du secteur tourisme-hôtellerie.

Texte – article 31

Crédit d'impôt pour les paiements de location pour les propriétés non résidentielles, le loyer d'entreprise et le transfert de crédit

Prolongation des délais fiscaux

Le texte du nouveau décret prévoit le report des délais fiscaux suivants au 16 septembre 2020:

  • T.V.A,
  • la retenue d'impôt,
  • les cotisations de sécurité sociale,
  • Inail contributions,
  • documents d'évaluation,
  • les notes de perception fiscale et les avis de bonne humeur,
  • versements à la casse et le solde et l'extrait.

    Leur paiement peut s'effectuer à la fois en une seule solution et en quatre versements égaux.

Crédit d'impôt pour la sécurité au travail

«Afin de soutenir et d'encourager l'adoption de mesures liées à la nécessité d'adapter les processus de production et les environnements de travail, aux sujets exerçant des activités commerciales, artistiques ou professionnelles dans des lieux ouverts au public (indiqués en annexe) ( associations, fondations et autres entités privées, y compris les entités du tiers secteur) bénéficient d'un crédit d'impôt égal à 60% des dépenses engagées en 2020, pour un maximum de 80 000 euros, par rapport à la les interventions nécessaires pour faire respecter les réglementations sanitaires et les mesures de confinement contre la propagation du virus COVID-19, y compris celles nécessaires pour la rénovation des vestiaires et des cantines, pour la construction des espaces médicaux, des entrées et des espaces communs, pour la l'achat de mobilier de sécurité, ainsi que dans le cadre d'investissements dans des activités innovantes, y compris celles nécessaires à des investissements de nature innovante tels que le développement ou achat d'outils et de technologies nécessaires à l'exécution des travaux et à l'achat d'équipements de contrôle de la température des salariés et des utilisateurs. "

Texte – Art.128-bis

Crédit d'impôt pour l'adaptation des environnements de travail

Aides d'État aux salaires

Des subventions sont accordées aux entreprises dans le but de soutenir le paiement des salaires des entreprises, pour une durée maximale de 12 mois à compter du début de la candidature. L'objectif est également d'interdire les licenciements dans les prochains mois. La condition posée par le décret est que les travailleurs continuent effectivement à travailler en continu; la subvention peut aller jusqu'à un maximum de 80% du salaire brut.

Texte – article 65

Aide sous forme de subventions pour le paiement des salaires des salariés afin d'éviter les licenciements lors de la pandémie COVID-19

Tourisme

Bonus 1.000 euros pour les travailleurs saisonniers

Une prime pouvant aller jusqu'à 1 000 est prévue pour les travailleurs saisonniers, dont les opportunités professionnelles sont extrêmement liées au secteur du tourisme, en cas de crise grave.

Texte – Art.89

Nouvelles allocations pour les travailleurs endommagés par l'urgence épidémiologique de COVID-19

Fonds de tourisme de 50 millions d'euros

"Afin de soutenir le secteur du tourisme à travers les opérations de marché, un fonds doté d'un budget de 50 millions d'euros pour l'année 2020 est créé dans les prévisions du ministère du patrimoine et des activités culturelles et du tourisme".

Texte – Art.185

Fonds du tourisme

Vacances bonus

Toujours dans le secteur du tourisme, nous avons procédé à la création d'un fonds de décaissement sous forme de crédit d'impôt jusqu'à un maximum de 500 euros pour chaque famille avec ISEE inférieure à 40000 euros à dépenser pour leurs vacances en Italie en 2020 .

Bonus vacances 2020, 500 euros dans le décret de relance: l'actualité à l'étude



Texte – Art.183

Congés avec crédit d'impôt

Mobilité

Vélos et scooters électriques en prime

Le décret de relance prévoit un fonds de 120 millions d'euros dédié au financement d'une prime de 500 euros pour ceux qui achètent des vélos, des scooters électriques ou d'autres moyens de mobilité durable, favorisant ainsi une moindre utilisation des transports en commun. Le bon d'achat ne sera disponible que pour les citoyens résistants dans une municipalité de plus de 50 000 habitants.

Le montant de la prime ne peut excéder 70% des dépenses engagées pour l'achat de vélos (classiques ou avec assistance pédale), mais aussi de hoverboards, segways, scooters et monowheels, jusqu'à un maximum de 500 euros. Le bonus sera valable jusqu'au 31 décembre 2020.

Texte – Art.205

Mesures visant à encourager la mobilité durable

Remboursement des titres de transport en commun

Un remboursement est prévu pour les mois au cours desquels il n'a pas été possible de bénéficier de l'abonnement aux transports en commun déjà stipulé avant l'arrivée du blocage.

Texte – Art.209-duodécies

Mesures de protection pour les navetteurs ferroviaires et TPL

rénovations

Ecobonus 110% rénovations

Autre nouveauté très attendue: l'arrivée d'une déduction de 110% pour les travaux de maintenance et de requalification énergétique engagés fin 2021.

La facilitation de la restructuration, par le biais du crédit d'impôt, peut se traduire par une remise sur la facture par l'entreprise qui effectue les travaux par son transfert. En effet, l'entreprise peut bénéficier du crédit d'impôt pour son entreprise.

Texte – Art.128

Incitations à l'efficacité énergétique, bonus de tremblement de terre, photovoltaïque et bornes de recharge pour véhicules électriques

Permis de séjour temporaire pour les travailleurs étrangers

Article 110-bis

Émergence de relations de travail

1) Afin d'assurer des niveaux adéquats de protection de la santé individuelle et collective en raison de l'urgence sanitaire contingente et exceptionnelle liée à la calamité résultant de la propagation de la contagion de Covid 19 et d'encourager l'émergence de relations de travail irrégulières, les employeurs italiens ou les citoyens d'un État membre de l'Union européenne, ou les employeurs étrangers en possession du permis de séjour prévu à l'article 9 du décret législatif du 25 juillet 1998, no. 286, et ses modifications ultérieures, peuvent présenter une demande, de la manière visée aux paragraphes 4, 5 et 6, pour conclure un contrat de travail subordonné avec des étrangers présents sur le territoire national ou pour déclarer l'existence d'une relation de travail irrégulière, toujours en cours, avec des citoyens italiens ou étrangers. À cette fin, les ressortissants étrangers doivent avoir subi des contrôles photodactyloscopiques avant le 8 mars 2020 ou avoir séjourné en Italie précédemment à la date susmentionnée, conformément à la déclaration de présence, faite conformément à la loi du 28 mai 2007, n. 68; dans les deux cas, les ressortissants étrangers ne doivent pas avoir quitté le territoire national depuis le 8 mars 2020.

2) Aux mêmes fins visées au paragraphe 1, les ressortissants étrangers, dont le titre de séjour a expiré le 31 octobre 2019, non renouvelé ou converti en un autre titre de séjour, peuvent demander un permis de la manière visée au paragraphe 13. séjour temporaire, valable uniquement sur le territoire national, d'une durée de six mois à compter de la présentation de la demande. À cette fin, les citoyens susmentionnés doivent être présents sur le territoire national le 8 mars 2020, sans avoir quitté la même date, et doivent avoir effectué des travaux, dans les secteurs visés au paragraphe 3, avant le 31 Octobre 2019, prouvé conformément aux procédures visées au paragraphe 13. Si, dans le cadre du permis de séjour temporaire, le citoyen présente un contrat de travail subordonné ou la rémunération et les documents de sécurité sociale prouvant l'exécution de l'activité de travail conformément aux dispositions de la Dans les secteurs visés au paragraphe 3, le permis est converti en permis de séjour pour des raisons professionnelles.

3) Les dispositions du présent article s'appliquent aux secteurs d'activité suivants:

a) agriculture, élevage et élevage, pêche et aquaculture et activités connexes;

b) l'assistance à la personne pour elle-même ou pour les membres de sa propre famille, même

les cohabitants, souffrant de pathologies ou de handicaps qui limitent leur autosuffisance;

c) travail domestique pour subvenir aux besoins de la famille