Décret de relance: secours et fonds pour le monde du tourisme – Championnat d’Europe de Football 2020

19

le secteur du tourisme il était sans aucun doute l'un des plus durement touchés par la pandémie. Même aujourd'hui, toutes les activités sont bloquées et il n'y a aucune certitude sur la date du redémarrage ou sur la façon de le faire en toute sécurité. le Relance du décret-loi, qui entrera en vigueur prochainement, prévoit cependant diverses incitations et fonds pour relancer le secteur du tourisme.

Le nom du package d'intervention Je voyage en italie, indique immédiatement quel est l'objectif du secteur du tourisme, à savoir promouvoir les voyages en Italie, pour aider l'ensemble du secteur à redémarrer grâce au tourisme interne.

En fait, les mesures lancées par le gouvernement vont dans ce sens. Voyons maintenant, point par point, l'ensemble substantiel de mesures de soutien au secteur mises en œuvre par le gouvernement:

1. Congés avec crédit d'impôt

Une contribution pouvant aller jusqu'à 500 € est comptabilisée pour les frais engagés pour les séjours nationaux dans les hôtels, campings, villages de vacances, fermes et chambres d'hôtes, (entreprises code ATECO 55).

Les ménages avec ISEE jusqu'à 40 000 € peuvent obtenir la contribution, le montant est modulé en fonction du nombre de la famille: 500 € par unité composée de 3 sujets ou plus; 300 € à partir de 2 matières; 150 € pour 1 sujet.

La contribution peut être dépensée du 1er juillet au 31 décembre 2020: 80% de réduction sur la redevance due à la structure; les 20% restants en déduction de l'impôt sur le revenu. Les établissements d'hébergement pourront transférer le crédit à leurs fournisseurs, particuliers, établissements de crédit ou intermédiaires financiers.

2. Fonds de promotion du tourisme

Un fonds doté d'une dotation initiale de 20 millions d'euros destiné à la promotion des différents secteurs et différentes destinations touristiques italiennes également à travers Enit – Agence Nationale du Tourisme. Cet organisme aidera les régions, les municipalités et les autorités locales à planifier et à mettre en œuvre des initiatives promotionnelles.

3. Exemption du PARI

Les entreprises dont le chiffre d'affaires peut atteindre 250 millions d'euros et les travailleurs indépendants avec un volume de rémunération correspondant seront exemptés du paiement du solde du PARI 2019 et de l'avance du PARI 2020.

4. Exemption IMU

Le premier versement de l'IMU 2020 est exempté pour:

_ Établissements balnéaires (maritimes, fluviaux et lacustres) et thermes;
_ propriétés des installations hôtelières et non hôtelières à condition que les sociétés propriétaires soient également
gestionnaires d'actifs.

Un fonds est également mis en place pour répondre aux besoins des communes à faibles revenus.

5. Mesures de protection des travailleurs

Le renforcement des indemnités est prévu: les travailleurs saisonniers des secteurs touristiques qui n'ont pas de relation de travail ou qui n'ont pas accès à des formes de complément de salaire recevront également une allocation de 600 € en avril et de 1000 € en mai.

Le fonds de licenciement est prolongé de 9 semaines pour les travailleurs des entreprises touristiques, des foires et des congrès, qui peuvent être utilisés en continu.

6. Fonds du tourisme

Elle est née avec une dotation initiale de 150 millions d'euros (2020-2021) qui sera utilisée – également avec Cassa Depositi e Prestiti – pour les acquisitions, les rénovations et la valorisation de biens destinés aux activités touristiques et d'accueil.

7. Fonds d'urgence pour les agences de voyages et les voyagistes

Un fonds d'urgence de 25 millions d'euros est créé pour soutenir les agences de voyages et les voyagistes qui ont subi des pertes en raison de l'urgence Covid-1

8. Location de crédits d'impôt

Pour les entreprises touristiques avec un chiffre d'affaires pouvant aller jusqu'à 5 millions d'euros et pour les hôtels sans limite de chiffre d'affaires, un crédit d'impôt de 60% des frais de location des propriétés où les activités sont exercées est prévu.

Les entreprises qui ont enregistré une perte de chiffre d'affaires d'au moins 50% pourront bénéficier de ce crédit.

9. Crédit d'impôt et rafraîchissement pour les entreprises d

Crédit d'impôt de 60% (jusqu'à un maximum de 80 000 €) et cotisations (de 15 000 € à 100 000 € par rapport au nombre de salariés) pour les dépenses engagées pour l'adaptation des espaces et l'achat d'appareils et équipements pour contenir la propagation du virus Covid-19.

10. Mesures pour les bars et restaurants: tables d'extérieur et dehors

Pour favoriser la reprise des activités en toute sécurité et privilégier la consommation extérieure, les entreprises publiques (art. 5 de la loi n ° 287/1991: bars, restaurants, pizzerias, brasseries, établissements balnéaires, glaciers) sont exonérées de paiement de la taxe d'occupation des espaces et espaces publics jusqu'au 31 octobre 2020. Jusqu'à la même date, le régime d'autorisation des surintendances est également suspendu.
Un fonds a été créé pour répondre aux besoins des municipalités à faible revenu.

11. Taxe de séjour

Elle est née avec une dotation initiale de 100 millions d'euros pour le rafraîchissement partiel des Communes contre la baisse des revenus provenant de la non-perception de la taxe de séjour.

Simplification des obligations introduites pour les gestionnaires des structures d'hébergement chargées du paiement de la taxe.

12. Contribution des pertes aux entreprises et voyagistes contribuant aux pertes

Les entreprises et voyagistes, avec un chiffre d'affaires allant jusqu'à 5 millions d'euros, recevront une contribution non remboursable pour 2020 d'un montant proportionnel à la réduction du chiffre d'affaires et des tarifs (comparaison avril 2020 / avril 2019).

13. Renforcement du capital des entreprises

Pour les sociétés par actions et les coopératives dont le chiffre d'affaires est compris entre 5 et 50 millions d'euros et dont le chiffre d'affaires a baissé d'au moins 33% et qui approuvent une augmentation de capital, il est envisagé:
_ DEDUCTIONS égales à 20% des cotisations
_ DÉDUCTIONS de 20% des revenus des sociétés

14. Paiements

La suspension des retenues à la source, des paiements de charges sociales et sociales et des primes d'assurance obligatoire pour les agences de voyage et de tourisme, les voyagistes, les bars, les restaurants, les spas, les parcs d'attractions ou les parcs à thème est prolongée jusqu'au 16 septembre. services de transport, location d'équipements sportifs et récréatifs ou de structures et d'équipements pour événements et spectacles, guides et assistants touristiques et pour d'autres entreprises touristiques.

15. Bon

Le délai pour bénéficier des bons reçus pour compenser les voyages et forfaits touristiques annulés est porté de 12 à 18 mois
cause de l'urgence Covid-19.

14. Concessions de baignade

L'extension a été confirmée, déjà établie par la loi 145/2018.

Ce sont les mesures envisagées pour le secteur du tourisme, et des dispositions pour la protection du secteur de la culture et du divertissement ont également été incluses dans la même disposition.

Le détail des dispositions peut être consulté sur Site Web de MiBact