Décret de soutien, un milliard de revenus de citoyenneté, prime de baby-sitter et congé parental: voici l'édition 2021 – Championnat d’Europe 2020

68

Avec le zones rouges, le écoles fermées à nouveau et l'enseignement à distance, le congé parental et le droit à travail intelligent. Cela a été annoncé par le ministre de l'égalité des chances et de la famille Elena Bonetti. «Dans le décret Sostegno, je voulais réintroduire le congé parental, un soutien économique pour les travailleuses et les travailleurs indépendants, le droit à un travail intelligent qui permet aux familles de rester à la maison avec leurs enfants en formation à distance», a-t-elle déclaré. Le ministre a également annoncé que les mesures «auront également un effet rétroactif».

Bonus baby-sitter, comment demander à l'INPS et comment ça marche. Le gouvernement prêt à le refinancer

LE DÉCRET

La mesure, qui devrait être lancée dans les prochains jours et qui dispose d'une dotation financière de 32 milliards d'euros, reste "une cour à ciel ouvert" selon les membres faisant autorité de la majorité. Le ministère de l'Économie procède aux calculs. Mais certaines mesures devraient déjà être un élément de base. Parmi ceux-ci également le refinancement pour un milliard d'euros de Revenu de base et les revenus d'urgence, deux mesures qui seront certainement confirmées étant donné que nous sommes toujours en pleine crise économique avec une augmentation des pauvres. Selon les dernières données de l'Istat, 5,6 millions d'individus en 2020 vivaient dans une pauvreté absolue, c'est-à-dire sans possibilité d'acheter régulièrement même les biens et services essentiels nécessaires à une existence digne. Un million de personnes de plus qu'en 2019. Le décret reportera également les délais de paiement de la casse et du solde et de l'extrait, et une amnistie sera probablement introduite pour les factures d'impôts jusqu'à 205 pour un montant jusqu'à 5.000 euros. L'extension du bloc de licenciement est également attendue (à compter du 30 juin) et celle des licenciements par dérogation à Covid (jusqu'à la fin de l'année).

<! –

->

CONGÉS PARENTAUX EXTRAORDINAIRES

Comme dans l'édition précédente, les salariés du secteur public et privé, ceux inscrits dans la direction séparée et les indépendants inscrits à l'INPS, avec des enfants de moins de 14 ans en formation à distance ou en quarantaine pourront l'utiliser. Il est également envisagé de l'étendre aux travailleurs indépendants. Si le même régime 2020 demeure, la période de congé sera payée à 50% (le congé ordinaire est payé à 30%) pour un maximum de 30 jours, "pour la garde de tous les enfants et non pour chaque enfant" a-t-il expliqué à son temps l'IPS. Pour les travailleurs indépendants, il est supposé permettre l'utilisation du congé parental comme crédit d'impôt. Le congé peut être utilisé alternativement par les deux parents, à condition de ne pas être le même jour, même de manière fractionnée d'heures (deux demandes de congé Covid-19 en mode horaire le même jour par les deux parents sont compatibles, à condition que les heures d'utilisation au cours de la même journée ne se chevauchent pas).

BONUS BABY SITTER

Même cette mesure, comme l'a déclaré le ministre Bonetti ces derniers jours, devrait être réintroduite dans le décret Sostegno. Certaines rumeurs indiquent un «one-off» de 500 euros (contre 600 euros en 2020, et 1200 euros pour les professionnels de santé) à payer via le livret de famille. Le bonus baby-sitter, s'il est confirmé, resterait une alternative au congé parental.

TRAVAIL INTELLIGENT

La mesure sera probablement étendue dans la version actuelle. Les salariés parents de moins de 14 ans, en alternative au congé parental ou à une prime de baby-sitter, pourront demander à leur employeur d'activer le smart working si leurs enfants sont en formation à distance ou en quarantaine. Les parents d'enfants âgés de 14 à 16 ans peuvent également profiter du travail intelligent. Si le type de travail ne permet pas un travail intelligent, le parent peut s'abstenir de l'activité sans salaire ni indemnité mais avec le droit de garder l'emploi. Le travail intelligent ou le congé peuvent être activés, alternativement, par un seul des parents vivant avec l'enfant, à moins que l'autre parent ne doive à son tour s'occuper des enfants d'une autre relation.

ENTREPRISES

Pour les entreprises et titulaires de numéro de TVA qui ont perdu plus d'un tiers de leur chiffre d'affaires (le calcul sera annuel et non dans le délai de deux mois, a précisé le Mef hier) il y aura des subventions de mille à 150 mille euros. Jusqu'à présent, il a été question d'une aide aux entreprises dont les revenus d'avant la crise atteignaient 5 millions d'euros, mais cela fait toujours l'objet de discussions.