Des doutes 100 jours avant l'Eurocup – Championnat d’Europe 2020

210

100 jours avant le début de l'Eurocup, de nombreux doutes planent sur la grande fête du football européen au niveau des équipes nationales. L'UEFA soutient que, malgré à l'offre du Premier ministre du Royaume-Uni, Boris Johnson Si l'ensemble du tournoi est organisé sur le sol britannique, il ne sera pas nécessaire de le croire sur parole et la phase finale pourra se dérouler comme prévu, sur une base itinérante, dans 12 pays. Mais personne n'échappe aux doutes entourant ce plan, tout comme la situation sanitaire due à la pandémie de coronavirus.

L'Euro 2020 a été reporté à 2021 en raison de la pandémie et se tiendra du 11 juin au 11 juillet dans 12 villes de 12 pays. Le stade de Wembley de Londres devrait accueillir les demi-finales et la finale, ainsi que les matches de phase de groupes. Les villes hôtes de l'Euro 2020 sont Bilbao, Londres, Glasgow, Dublin, Amsterdam, Copenhague, Munich, Rome, Saint-Pétersbourg, Bucarest, Budapest et Bakou.

L'UEFA a refusé mardi de commenter directement l'offre de Boris Johnson et a évoqué le 5 avril comme le jour où la situation sera discutée, du siège au siège, pour commenter le protocole sanitaire, mais qu'elle travaille pour mener à bien l'Eurocup comme prévu. Daniel Koch, le conseiller médical du Championnat d'Europe, a déclaré la semaine dernière qu'aucun report ou annulation du tournoi n'était envisagé. L'UEFA étudie, en ce qui concerne le public dans les stades de la phase finale, différents scénarios: 100% des spectateurs, de 50% à 100%, de 20% à 30% ou à huis clos.

Mais, bien que la volonté de l'UEFA soit de maintenir le nouveau format d'un championnat d'Europe dans 12 pays, l'instance qui régit le football européen ne contrôle pas les réglementations sanitaires qui sont imposées à tout moment par les gouvernements des pays hôtes respectifs et qui peuvent rendent impossible les déplacements, davantage avec la multiplication des variantes de Covid-19.

Il y a des opinions pour et contre un championnat d'Europe dans 12 pays. Loïc Ravenel, collaborateur scientifique de l'Observatoire du football CIES de Neuchâtel, a assuré que «si le format était déjà complexe, avec la pandémie, il n'est pas durable». En fait, on a émis l'hypothèse qu'à la fin, ce sera joué dans un seul pays, on parlait de la Russie ou du Royaume-Uni. Pendant ce temps, Zbigniew Boniek, membre du Comité exécutif de l'UEFA et président de la Fédération polonaise de football, a déclaré qu '"il est désormais plus facile pour le Championnat d'Europe de se jouer dans 12 pays que dans un seul".