Du DAD au bonus frontière, les mesures de stand-by des DL Relaunch et Cura Italia – Championnat d’Europe de Football 2020

9
Livre photo de nu artistique de la collection Nu & Beauté. Avec de jolies jeunes filles dans un bain noir aux reflets colorés.
Comment Maîtriser Votre Excitation, Contrôler Votre Ejaculation et Augmenter Votre Endurance au Lit et Donner Plusieurs Orgasmes à Votre Partenaire Dès Ce Soir, en Utilisant une Méthode 100% Efficace

De l'accompagnement à la formation à distance (DAD) et en présence de bonus aux frontières transitant par les soins de santé: il existe des outils du DL Relaunch et Cura Italia qui sont toujours en veille. Entre les mesures d'auto-application et les décrets déjà adoptés, plus de 98% des innovations introduites ont vu le jour grâce aux ressources allouées. Mais il reste encore plus de 2 milliards à allouer. Données publiées par le Government Program Office le 29 décembre 2020.

Les deux premières mesures d'urgence, DL Cura Italie de mars et DL May relance, semble maintenant un lointain souvenir. Mais après 9 mois, nToutes les mesures prévues ne sont pas devenues une réalité. Des interventions pour l'enseignement à distance (DAD) et en présence du bonus frontière, en passant par quelques interventions sur le front de la santé: il y a des outils qui n'ont encore pris forme que sur papier.

Il s'agit d'une très petite partie, mais peu importe pas négligeable surtout pour les bénéficiaires potentiels qui attendent depuis des mois.

Les données sur les deux décrets sont fournies par leBureau des programmes du gouvernement avec une étude publiée le 29 décembre 2020.

Du DAD au bonus frontière, les mesures de stand-by des DL Relaunch et Cura Italia

L'utilisation de la plupart des ressources prévues par DL Cura Italia et par le décret de relance Il est lié à règles auto-applicables, à savoir que ils ne font pas référence aux mesures de mise en œuvre et qui ne nécessitent donc pas d'étape supplémentaire après approbation.

Passage nécessaire seulement dans 18% des cas en ce qui concerne la première mesure d'urgence, et en 25% des cas pour le second.

Mais dans le estimations du Bureau du programme gouvernemental, il manque toujours une pièce définitive concrétiser les outils destinés à lutter contre la crise sanitaire qui, avec le temps, s'accompagne de plus en plus d'une urgence économique.

le ressources allouées par les deux mesures, qui ont cédé la place à des mesures pivots pour la gestion des effets économiques négatifs causés par l'urgence, comme le licenciements ou Je bonus 600 et 1000 euros, montant total à environ 170 milliards d'euros.

Si l'on considère les mesures d'auto-application et les décrets déjà adoptés, ils restent 2 milliards d'euros encore à allouer.

La somme est très petite par rapport au total, mais il a laissé les bénéficiaires potentiels en suspens pendant des mois et des mois des mesures gelées par l'approbation des décrets d'application.

Et, il semble presque superflu de le souligner, jamais plus qu'en période d'urgence la rapidité est tout et l'attente risque de saper les mesures prises.

Du DAD au bonus frontière, quels sont les DL Relaunch et Cura Italia encore à mettre en œuvre?

Du travail à l'école, en passant par les soins de santé, le liste des décrets à appliquer compilée pour l'étude publiée le 29 décembre 2020 montre que sur tous les fronts, il y a des ressources qui restent inaccessibles.

Si pour le DL Cura Italie la liste des mesures de dépenses liées aux mesures à adopter ("Décrets d'application contrôlés par le Bureau du programme gouvernemental qui n'ont pas encore été adoptés", comme le souligne la note méthodologique), est courte. Il s'étend au décret de relance.

Dans le premier cas, en effet, trois documents manquent pour compléter le tableau esquissé par le décret législatif numéro 19 du 18 mars 2020:

  • admission au financement d'interventions régionales pour le création d'espaces sanitaires également temporaires à l'intérieur et à l'extérieur des établissements publics et privés d'hospitalisation, de soins, d'accueil et d'assistance – Covid-19 (article 4 c. 4);
  • création à la Présidence du Conseil des Ministres d'un Fonds d'une dotation de 10 millions d'euros pour l'année 2020, pour leadoption d'initiatives de solidarité en faveur des membres de la famille des médecins, infirmiers et agents sociaux et de santé (OSS) engagé dans les actions de confinement et de gestion de l'urgence épidémiologique du COVID-19 (Art. 22-bis);
  • mesures supplémentaires pour la fonctionnalité des forces armées (art. 74 ter).
Du DAD au bonus frontière, les mesures de stand-by des DL Relaunch et Cura Italia
 - Championnat d'Europe de Football 2020
Bureau du programme gouvernemental – Suivi du décret italien sur les soins
Allocations prévues par le décret législatif no. 18 de 2020, converti avec la loi no. 27 du 24 avril 2020 Décret Cura Italia – mis à jour au 28 12 2020

le voix ayant besoin d'un deuxième étape pour l'utilisation efficace des ressources allouées avec le Décret de relance ils sont différents:

  • Autorisation de dépenser jusqu'à 2 millions, pour l'année 2020, en faveur du personnel des centres uniques de réponse européens, employé dans les activités de lutte contre l'urgence épidémiologique du COVID 19 (art. 2, c. 6 bis );
  • Augmentation du Fonds national de soutien à l'accès au logement locatif (art. 29);
  • Création d'un fonds spécial pour la reconnaissance d'un crédit d'impôt égal à 50% des frais de constitution ou de transformation en société bénéficiaire, encourus jusqu'au 31 décembre 2020, conformément à la réglementation européenne sur les aides d'État (art. 38ter);
  • Mesures de soutien pour micro, petites et moyennes entreprises exploitant le service de distribution de carburant sur les autoroutes pendant la période d'urgence à partir du COVID-19 (art. 40);
  • Création du Fonds pour le transfert de technologie, destiné à promouvoir les initiatives et les investissements utiles pour l’amélioration et l’utilisation des résultats de la recherche (art. 42);
  • Fonds de refinancement pour l'achat de véhicules à faibles émissions de CO2 g / km – crédit d'impôt (art. 44);
  • Autorisation de dépense de 20 millions d'euros pour 2020 pour la construction d'une infrastructure de recherche d'intérêt national dénommée Centre National de Recherche, d'Innovation et de Transfert de Technologie dans le domaine de la mobilité et de l'automobile basé à Turin ( Article 49);
  • Conditions, méthodes et limites des formes de régularisation des travailleurs, italiens et étrangers, employés dans l'agriculture ou dans les soins personnels, ainsi que dans le travail domestique, afin de garantir des niveaux adéquats de protection sanitaire, à la suite de la situation d'urgence, et favoriser l'émergence de relations de travail irrégulières; mise en place d'un régime de sanction pour la violation des règles (et des finalités) régissant les formes de régularisation (art. 103);
  • Allocation de ressources en faveur des travailleurs frontaliers résidant en Italie, qui exercent leurs activités dans les pays voisins ou voisins ou dans ceux en dehors de l'UE (article 103 bis);
  • Augmentation du Fonds pour les politiques relatives aux droits et à l'égalité des chances, visant à contenir i graves effets économiques du COVID-19 sur les femmes en situation de plus grande vulnérabilité et de promouvoir, par l'indépendance économique, des voies d'autonomie et d'émancipation des femmes victimes de violence dans des conditions de pauvreté (art. 105 bis);
  • Report d'un an dans la notification aux contribuables de tous les actes fiscaux expirant le 31 décembre 2020, afin de favoriser la reprise des activités économiques et sociales (art. 157, c. 1);
  • Possibilité pour certains élèves inscrits dans les universités et établissements d'enseignement supérieur pour en bénéficier, pour leannée 2020, dans le respect du plafond de dépenses de 10 millions d'euros pour la même année 2020, la concession gratuite de voyages en train pour la durée d'un mois de votre choix et l'entrée gratuite aux musées, monuments, galeries et espaces archéologiques situés sur le territoire national et dans les expositions didactiques qui s'y déroulent (Art. 182, cc. 1-bis et 1-ter);
  • Mise en place d'un fonds dans le devis du Ministère du Patrimoine Culturel et des Activités et du Tourisme pour assurer l'indemnisation des consommateurs détenteurs de bons, non utilisés à l'expiration de la validité, et non remboursés en raison d'insolvabilité ou de faillite le voyagiste ou le transporteur;
  • Mise en place d'un fonds pour assurer le fonctionnement des musées d'État et des lieux de culture, appartenant au secteur muséal, en tenant compte de la perte de revenus de (vente de billets d'entrée) suite à l'adoption des mesures de confinement de Covid-19 (Art 183, ch. 3);
  • Création, au ministère des Infrastructures et des Transports, d'un Fonds, doté d'une dotation de 130 millions d'euros pour l'année 2020, pour l'indemnisation des dommages subis par les opérateurs nationaux du secteur aéronautique (article 198);
  • Mesures destinées à compenser, même partiellement, les autorités du système portuaire pour les pertes de revenus, notamment liées aux droits portuaires, en raison de la diminution du trafic de passagers et de croisiéristes du fait des mesures législatives prises pour protéger la santé publique;
  • Dispositions relatives à l'élimination des équipements de protection individuelle (art. 229 bis, c. 2);
  • Interventions financières supplémentaires afin d'accorder des contributions en faveur des citoyens résidant dans les communes des combles de la lagune de Venise – âgés d'au moins dix-huit ans – pour leur permettre de remplacer les moteurs in-bord ou hors-bord deux temps par des moteurs électriques in-bord ou hors-bord;
  • Mise en place d'un fonds visant à éviter la répétition de sommes déjà versées aux chefs d'établissement du fait de l'extraction reconnue dans les conventions collectives régionales relatives à l'année scolaire 2016/2017 et n'est plus reproductible (article 230 bis, paragraphe 3);
  • Interventions pour le sécurité et protection dans les établissements d'enseignement publics pour l'année scolaire 2020/2021 visant à améliorer l'enseignement même à distance, d'adapter les espaces et les équipements pour réaliser des activités d'enseignement dans des conditions sûres, y compris un entretien mineur, un nettoyage et un assainissement extraordinaires (article 231, paragraphes 1 et 2).
Du DAD au bonus frontière, les mesures de stand-by des DL Relaunch et Cura Italia
 - Championnat d'Europe de Football 2020
Bureau du programme gouvernemental – Suivi du décret de relance
Allocations prévues par le décret législatif no. 34 de 2020, converti avec la loi no. 77 du 17 juillet 2020 – Décret de relance – mis à jour au 28 12 2020.

Dans longue liste de décrets pas encore adopté le référence à 2020, qui vient de se terminer, se produit plusieurs fois. Si c'est vrai 2 milliards d'euros contre un total de 170 milliards c'est une somme infime, la longue attente risque d'annihiler complètement un chiffre qui, en termes absolus, est tout sauf négligeable.

Juste pour donner un exemple, le bonus de frontière est une forme de soutien introduite dans le conversion du décret de relance en loi pour les travailleurs résidant en Italie, qui exercent leurs activités hors des frontières nationales et qui ont involontairement interrompu la relation de travail.

Né pour naître pour compenserimpossibilité d'accéder à Naspi, DisColl et indemnité 600 euros destiné à différentes catégories de travailleurs.

Le texte n'indique pas en détail ni lemontant du bonus frontière, ni les critères de reconnaissance de la prestation en renvoyant les règles de fonctionnement à un arrêté du ministère du Travail et des Politiques sociales à adopter d'ici la mi-août 2020.

Quatre mois plus tard, l'outil esquissé reste un support uniquement sur papier, et même lorsqu'elle prendra forme pour les bénéficiaires, elle n'aura certainement pas l'impact escompté.