durée maximale jusqu'à 15 ans et nouveaux bénéficiaires – Championnat d’Europe de Football 2020

23

Dans cet article, vous trouverez également:
Prêts jusqu'à 30000: bénéficiaires, durée et taux d'intérêt

Les évolutions prévues par la loi de finances 2021 pour les prêts jusqu'à 30000 euros, garantis à 100% par le Fonds PME, sont opérationnelles à partir du 13 janvier. Mediocredito Centrale l'a communiqué par la lettre circulaire no. 1 de 2021. L'innovation la plus attendue concerne l'augmentation de la durée des opérations, qui peut aller jusqu'à 15 ans. La prolongation de la durée peut également être demandée pour les prêts déjà accordés le 13 janvier 2021. Le nombre de bénéficiaires est également en augmentation, avec l'admission de sociétés d'agents financiers, de sociétés de experts en sinistres et liquidateurs indépendants. La méthode de détermination du taux d'intérêt maximal à appliquer aux prêts a également été ajustée.

Feu vert aux nouvelles conditions pour i prêts jusqu'à 30.000 euros 100% garanti par Fonds PME introduit par Loi de finances 2021.

La manœuvre (L. n. 178/2020) est en effet intervenu sur la discipline des opérations visées à l'art. 13, paragraphe 1, lettre m), du décret de liquidité (décret-loi n ° 23/2020) en augmentant la durée maximale des prêts, en augmentant le nombre de bénéficiaires et en ajustant également le mode de détermination du taux d'intérêt.

Les modifications, telles que communiquées par Mediocredito Centrale (agent du Gérant RTI du Fonds de Garantie) avec la circulaire no. 1/2021, sont opérationnels à partir du 13 janvier 2021.

Caractéristiques de la mesure

La mesure visée à l'art. 13, paragraphe 1, lettre m), du décret de liquidité (décret-loi n ° 23/2020) prévoit la libération par le Fonds PME d'un couverture égale à 100%, tant en garantie directe qu'en réassurance, sur les nouveaux prêts accordés pour un montant n'excédant pas 30000 euros et en tout état de cause n'excédant pas, à titre subsidiaire, à:

à) 25% du chiffre d'affaires du dernier bilan ou de la dernière déclaration ou, si ces derniers ne sont pas encore disponibles, à partir d'autres documents appropriés, y compris par l'autocertification conformément à l'art. 47 du D.P.R. n. 445/2000;

b) le double du les dépenses salariales annuelles du bénéficiaire (y compris les charges sociales et le coût du personnel travaillant sur le site de l'entreprise mais formellement inclus dans la masse salariale des sous-traitants) du dernier bilan ou de la dernière déclaration ou, si ces derniers ne sont pas encore disponibles, à partir d'une autre documentation appropriée, également par l'autocertification conformément à l'article 47 du RMR n. 445/2000. Dans le cas des entreprises créées à partir du 1er janvier 2019, les coûts salariaux annuels prévus pour les deux premières années d'activité seront pris en compte.

La limite de 30000 euros se réfère aumontant total qu'un seul bénéficiaire final peut obtenir: tous les autres prêts obtenus conformément à la lettre m) doivent également être pris en compte dans le calcul. Ils peuvent ensuite être demandés plus de financement, même à plusieurs prêteurs, dans la limite maximale de 30 000 euros, sous réserve du respect des paramètres a) et b).

Extension de l'audience des bénéficiaires

La loi de finances 2021, en plus de la prorogation de la mesure jusqu'au 30 juin 2021, est intervenue sur la lettre m) du paragraphe 1 de l'art. 13 du décret de liquidité avec un triple ordre de modifications.

Une première nouveauté concerne le public des sujets éligibles. Avec le paragraphe 213, en effet, l'accès à la garantie à 100% sur les opérations jusqu'à 30000 euros est étendu à société d'agents en activité financière, à société de courtage en crédit et aux sociétés régies par l'acte consolidé des lois bancaires et de crédit (TUB), identifiées par le code ATECO K 66.21.00.

Suite au changement, ils peuvent demander l'accès à la mesure:

1) le petites et moyennes entreprises;

2) les personnes physiques exerçant des activités commerciales, arts ou professions, y compris les associations professionnelles et les associations de professionnels;

3) les personnes physiques exerçant les activités visées à la section K du code ATECO. En particulier, ils sont éligibles entreprises individuelles, professionnels/ personnes physiques e cabinets professionnels qui exercent l'une des activités suivantes: 660000, 661000, 661100, 661200, 661900, 661910, 661920, 661921, 661922, 661930, 661940, 661950, 662000, 662100, 662200, 662202, 662203, 662204, 662900, 662901, 662909;

4) les entreprises avec les codes ATECO 2007 suivants (indiqués dans la circulaire Mediocredito Centrale n ° 1/2021):

– 66.19.20 – Activités des promoteurs et médiateurs financiers;

– 66.19.21 – Conseillers financiers;

– 66.19.22 – Agents, courtiers et courtiers en produits financiers;

– 66.21.00 – Activités des experts indépendants en assurance et des liquidateurs.

A partir du 1er janvier 2021 hors entités non commerciales

Si d'une part la mesure s'ouvre à de nouveaux sujets (sociétés d'agents financiers, sociétés de courtage en crédit et sociétés d'experts indépendants et liquidateurs d'assurance), d'autre part elle se ferme à d'autres.

À partir du 1er janvier 2021, en effet, le Fonds n'émet plus de garanties à 100% sur les prêts jusqu'à 30000 euros accordés à des entités non commerciales, entités du tiers secteur il entités religieuses civilement reconnu.

L'exclusion de ces sujets découle du fait que, comme l'explique Mediocredito Centrale dans la clarification opérationnelle du 5 janvier 2021, le paragraphe 12-bis de l'art. 13 du décret de liquidité (modifié par le décret d'août), qui alloue une réserve de 100 millions jusqu'au 31 décembre 2020 pour les garanties émises à des organismes à but non lucratif, n'entre pas dans les prolongations prévues par la loi de finances 2021.

Durée du prêt jusqu'à 15 ans

Un autre changement d'impact significatif apporté par la loi de finances 2021 à la lettre m) du paragraphe 1 de l'art. 13 du décret de liquidité concerne la durée maximale des prêts de garantie, aoûtata de 10 à 15 ans (Article 1, paragraphe 216). Cependant, il reste confirmé que la condition selon laquelle le remboursement du principal ne peut commencer avant 24 mois à compter de la date de décaissement.

Conformément au paragraphe 217, la durée peut être prolongée obligatoire aussi pour le prêts déjà accordés au 13 janvier 2021 (date indiquée dans la circulaire Mediocredito Centrale n ° 1/2021), avec le simple ajustement de la composante Rendistato du taux d'intérêt appliqué, par rapport à la durée plus longue du prêt.

Que faire pour l'ajustement des prêts déjà accordés

Pour ceux qui ont déjà adressé une demande de prêt garanti à 100% d'une durée de 10, différentes situations sont envisagées pour prolonger la durée de «l'ancien» prêt de 5 ans.

Comme spécifié dans la circulaire Mediocredito Centrale no. 1/2021, pour i financement qui, à la date du 13 janvier 2021, sont déjà admis à l'intervention du Fonds mais pas encore payé, suite à l'adaptation aux nouvelles conditions, la banque / l'intermédiaire financier / le confidi doit adresser au Fonds une demande de confirmation de la garantie déjà accordée.

Pour le prêts déjà décaissés, à compter du 13 janvier 2021, l'ajustement aux nouvelles conditions peut être effectué:

– ou via un nouveau financement visant à éteindre le prêt précédent;

– ou via le abonnement/stipulation d'un Addenda au contrat de prêt précédent.

Alternativement, vous pouvez conserver le prêt précédent et demander un montant supplémentaire en signant un accord de prêt distinct du précédent et en préparant un plan d'amortissement séparé.

Taux d'intérêt

La loi de finances 2021 a également modifié la méthode de détermination du taux d'intérêt maximal à appliquer aux prêts.

En application du paragraphe 218, le taux d'intérêt appliqué aux prêts faisant l'objet de la demande de garantie, ne doit pas être supérieur à 0,20% augmenté de la valeur, si elle est positive, du taux Rendistato d'une durée similaire à celle du prêt lui-même.

Prêts jusqu'à 30000 euros garantis à 100%: résumé de l'actualité

Les bénéficiaires (*)

La mesure a été étendue à société d'agents en activité financière, société de courtage en crédit (Codes ATECO 66.19.20, 66.19.21, 66.19.22) et les sociétés régies par le TUB identifiées par le code ATECO 66.21.00 (experts indépendants et liquidateurs d'assurances).

À partir du 1er janvier 2021, en raison de l'absence d'extension par la loi de finances 2021 du paragraphe 12 bis de l'art. 13 du décret de liquidité (tel que modifié par le décret d'août), l'accès à la mesure est forclos ai entités non commerciales, y compris les entités du tiers secteur et les entités religieuses reconnues civilement

Durée

La loi de finances 2021 a prolongé la durée du plan d'amortissement des prêts de 10 à 15 ans. La condition demeure que le remboursement du principal ne commence pas avant 24 mois à compter de la date de décaissement.

La prolongation de la durée peut également être demandée pour les prêts déjà accordés le 13 janvier 2021

Taux d'intérêt

La loi de finances 2021 a modifié le critère de calcul des taux d'intérêt. En particulier, il a prévu que ce taux ne doit pas être supérieur à 0,20% augmenté de la valeur, si positive, du Rendistato d'une durée similaire à celle du prêt

Application des changements

Les modifications apportées par la loi de finances s'appliquent aux demandes d'admission à la garantie du Fonds présentées à partir du à partir du 13 janvier 2021.

(*) La possibilité d'accéder à la mesure reste confirmée:

– aux petites et moyennes entreprises;

– aux personnes physiques exerçant des activités commerciales, artistiques ou professionnelles, y compris les associations professionnelles et les entreprises entre professionnels;

– aux personnes physiques exerçant des activités visées à la section K du code ATECO

Copyright © – Reproduction réservée