"En 2020, nous avons perdu 2 600 euros par habitant. En 2021, nous n'en récupérerons que 1 400" ~ Economie News – Championnat d’Europe 2020

32
"En 2020, nous avons perdu 2 600 euros par habitant. En 2021, nous n'en récupérerons que 1 400" ~ Economie News
 - Championnat d'Europe 2020

MESTRE – Face à une baisse qui en 2020 semblerait s'élever à 9,9%, en 2021, cependant, le PIB devrait renouer avec une croissance de 4,1%. En traduisant ces données en valeurs absolues et nominales, il ressort qu'en 2020 la crise aurait brûlé 156 milliards d'euros de richesse dans le pays. Au cours de cette année, cependant, nous devrions reprendre le dessus et récupérer 83, enregistrant un solde négatif de 73 milliards sur cette période de deux ans. Ce sont les résultats qui ressortent d'une analyse menée par le Bureau d'études du CGIA concernant la comparaison du PIB italien pour la période de deux ans 2020-2021. Cela a été rapporté par le coordinateur du Bureau d'études Paolo Zabeo.

«Au niveau par habitant – déclare-t-il – nous estimons que l’année dernière, chaque Italien a perdu en moyenne 2 600 euros de revenus, alors que cette année il retrouvera un peu moins de 1 400 euros. Sur la période de deux ans 2020-2021, le solde sera donc négatif et égal à un peu plus de 1 200 euros. Nous assisterons donc cette année à un rebond de notre économie qui ne nous fera récupérer qu'une partie de la contraction enregistrée en 2020. Par conséquent, il est probable que nous reviendrons à une situation pré-Covid au plus tôt en 2024. Il sera donc décisif de tout dépenser et enfin les 209 milliards d’aides qui nous parviendront de l’Union européenne. Sinon, nous risquons que notre pays se retrouve dans une impasse et que la crise économique se transforme en une crise sociale sans précédent ».

Et s'agissant de la législation européenne sur le crédit entrée en vigueur hier, le CGIA souligne que le vrai problème ne concernera pas, en particulier, la nouvelle définition du défaut, mais l'attitude très mesurée que les établissements de crédit seront obligés de garder. suivant les dispositions introduites par cette mesure sur la "gestion" des prêts douteux ".