Énergie: bourse de l'électricité, au prix de janvier à 60,71 euros / mwh (+ 12,4%) (2) – Championnat d’Europe de Football 2020

86

(Adnkronos) – Après la hausse de décembre, la première depuis octobre 2019, l'électricité échangée dans le système italien renoue avec une baisse annuelle, égale à 24,8 TWh (minimum des six dernières années du mois, -5,1% sur 2020) . Tant les volumes ont transité sur la bourse de l'électricité, égaux à 18,9 TWh (-5,5%) – qui ne voient qu'un seul signe positif pour les achats des opérateurs non institutionnels – et les transactions de gré à gré enregistrées sur le PCE et nommées sur Mgp, égales à 5,9 TWh (-3,7%). La liquidité de marché s'établit ainsi à 76,3%, sensiblement stable par rapport à 2020 et en hausse de 1,5 p.p. en décembre.

En termes de sources, la réduction des achats a été entièrement absorbée par les usines sources traditionnelles, dont les volumes sont tombés à l'un des niveaux les plus bas du mois de janvier (un peu plus de 17,6 GWh en moyenne par heure, -2,1 GWh sur le 2020), également compressés par la large disponibilité de centrales renouvelables (plus de 10,3 GWh en moyenne par heure, + 12,6%). Forte et généralisée sur une base zonale la baisse du gaz (-12,6% au niveau national), dont la part du total s'élevait à 53,3% (-5,5 pp), alors qu'après des mois de recul, elle revient à un signe positif était le charbon (+ 4,7%). Alimentée avant tout par les ventes éoliennes (au plus haut, + 57,3%), la part de marché des centrales renouvelables s'élève au contraire à 36,8% (+5,3 p.p.), soutenue par l'augmentation décisive et généralisée de l'éolien.