Enseignement à distance, 85 millions d'euros: le décret d'application de la signature de la ministre Azzolina – Foot 2020

86

Il sera publié Mercredi 25 mars, jeudi 26 maximum, l'arrêté ministériel fixant l'allocation des 85 millions d'euros alloués par le gouvernement à l'enseignement à distance, à travers le Décret-loi n. 18 "Cura Italia": l'argent sera utilisé pour allouer des ressources à l'achat dispositif et du matériel informatique à distribuer aux élèves des familles pauvres, après que la demande de plus de 45 000 tablettes ait été adressée au ministère ces derniers jours. Ils le confirment Technique scolaire des sources ministérielles, comme l'a déjà déclaré le premier chef du même dicastère, Lucia Azzolina. Un autre décret d'application sera émis par le même ministre pour financer le matériel que les écoles devront acheter pour assainir les établissements d'enseignement, lors de leur réouverture après la fin de l'urgence pour l'infection par le coronavirus.

Le décret d'achat du ministère

Avec le premier décret, des indications précises proviendront du ministère de l'Éducation pour l'achat d'outils informatiques, par le biais des écoles, pour les élèves issus de familles pauvres, comme l'exige learticle 120 du décret "Renforcement des mesures du Service National de Santé et soutien économique aux familles, travailleurs et entreprises liés à l'urgence épidémiologique de COVID-19".

Les achats seront effectués à la manière de prêt à l'usage, via les canaux traditionnels Consip et Mepa utilisés par les administrations publiques, donc à des prix plus bas et inférieurs aux moyennes du marché IT: il sera possible d'acheter, comme dispositif, bien sûr ordinateurs et tablettes, mais il semble que la possibilité soit donnée aux élèves, via leur famille, d'acheter également d'autres équipements utiles pour établir une connexion en ligne, tels que des cartes Sim – pour autoriser les connexions Internet – et aussi aides informatiques pour les étudiants handicapés.

ICOTEA_19_dans l'article

Cependant, il reste un problème qui, pour l'instant, ne semble pas facile à résoudre: 70 millions d'euros correspondent à pas moins de 200 mille comprimés, qui, peut-être, ne sont même pas disponibles sur le marché et qui, dans les conditions actuelles, ne seront pas faciles à obtenir en Italie des pays qui les produisent. Surtout, dans quelques jours, comme cela est nécessaire pour le moment.

Que dit l'article 120 du décret "Cura Italia"

Rappelons que learticle 120 du décret n. 8, «Plateformes d'apprentissage à distance du décretDu 17 mars 2020, établit que 10 millions d'euros servira les écoles pour "acquérir immédiatement des plateformes et des outils numériques utiles pour l'enseignement à distance, ou pour améliorer ceux déjà fournis, dans le respect des critères d'accessibilité pour les personnes handicapées« ; autres 70 millions d'euros servira pour "mettre à disposition des étudiants moins aisés, en prêt à l'usage, des appareils numériques individuels pour l'utilisation des plateformes"Et" pour la connectivité réseau nécessaire "; 5 millions d'eurosenfin, ils serviront à "former le personnel de l'école sur les méthodologies et techniques d'apprentissage à distance».
(Intégré) https://www.youtube.com/watch?v=2FFbf5OHMJE (/ embed)

Le deuxième décret

Avec un deuxième décret, toujours signé par la ministre Lucia Azzolina et en cours de publication, Viale Trastevere donnera le feu vert à méthodes pour trouver des matériaux utiles pour assainir les emplacements des écoles, à effectuer avant le retour à l'école une fois que le risque de contagion du redouté Coronavirus est terminé ou réduit, comme l'exige l'article 77 de la Décret-loi n. 18 "Cura Italia".

Avec ce décret-loi, le gouvernement a en fait instauré le "nettoyage extraordinaire des milieux scolaires".

"En ce qui concerne l'urgence sanitaire liée à la propagation du COVID-19, afin de permettre aux établissements publics d'enseignement et d'enseignement du système éducatif national, y compris les écoles de pairs, de s'équiper de matériel pour le nettoyage extraordinaire des locaux, ainsi que d'appareils de protection individuelle et d'hygiène, tant pour le personnel que pour les étudiants – lit dans l'art. 77 du décret -, les frais de 43,5 millions d'euros en 2020. Les ressources financières susmentionnées sont partagées entre les établissements publics d'enseignement et d'enseignement du système éducatif national, y compris les écoles égales, avec le décret visé à l'article 1, paragraphe 601, de la loi du 27 décembre 2006, no. 296. Les frais résultant de cet article sont couverts conformément à l'article 126».

Notre enquête

Rappelons que sur le sort des 85 millions d'euros réservés à l'enseignement à distance plutôt qu'à la santé, La technique scolaire, a demandé aux lecteurs de donner leur avis sur le sujet et de voter sur l'enquête sur la page Facebook.

La question posée est: "Acceptez-vous de donner les 85 millions d'euros d'enseignement à distance à la santé, alloués avec le décret législatif «Cura Italia», pour acheter des masques et des respirateurs?».

Comment faire de l'apprentissage à distance: conseils et solutions

CORONAVIRUS – TOUTES LES MISES À JOUR

LE NOUVEAU FORMULAIRE D'AUTO-CERTIFICATION

LA FAQ OFFICIELLE

Coronavirus et écoles fermées, tout ce qu'il faut savoir: règles et infos utiles