Équipe féminine de l'année UEFA.com: Statistiques | EURO féminin de l'UEFA – Championnat d’Europe 2020

28

Après cinq semaines de vote, la première équipe féminine de l'année votée par les lecteurs d'UEFA.com a été annoncée.

L'équipe de l'année 2020

Tous les utilisateurs qui ont soumis leur vote participeront à un tirage au sort pour gagner un voyage VIP pour les finales masculines et féminines de l'UEFA Champions League. Vous pouvez regarder l'équipe masculine de l'année 2020 ici.

Les deux équipes gagnantes reflètent les votes des supporters ainsi que les jalons atteints par les joueurs et les performances de l'année civile, validées par les observateurs techniques de l'UEFA.

Sarah Bouhaddi (Lyon et France)

Sarah Bouhaddi: meilleure gardienne de la saison en Ligue des champions féminine

Sarah Bouhaddi: meilleure gardienne de la saison en Ligue des champions féminine

2020
UEFA Women's Champions League: 5 matches (2 matchs sans encaisser de but)
Compétitions nationales: 15 (12)
France: 1 (1)
Total: 21 (15)

Elle a remporté sept championnats de l'UEFA Women's Champions League (égalant un record et méritant le titre de meilleure gardienne de but de la saison) et deux trophées nationaux pour la huitième fois avec Lyon, ne concédant que sept buts toute l'année.

Lucy Bronze (Lyon / Manchester City et Angleterre)

2020
UEFA Women's Champions League: 5 matches (2 matchs sans encaisser de but)
Compétitions nationales: 20 (12)
Angleterre: pas de présence
Total: 25 (14)

Joueuse de l'année 2019 pour l'UEFA et 2020 pour la FIFA, Bronze a remporté la troisième Ligue des champions féminine de l'UEFA en trois saisons avec Lyon. L'arrière droit a été splendide en finale contre Wolfsburg, puis est revenu à Manchester City et a remporté la FA Women's Cup à Wembley.

Kadeisha Buchanan (Lyon et Canada)

2020
UEFA Women's Champions League: 5 matches (2 matchs sans encaisser de but)
Compétitions nationales: 16 (11)
Canada: 6 (4)
Total: 27 (17)

En l'absence de Griedge Mbock Bathy, il rejoint Wendie Renard en défense centrale et contribue à une nouvelle saison lyonnaise bouleversante. Il a également fait sa 100e apparition au Canada à seulement 24 ans.

Wendie Renard (Lyon et France)

Wendie Renard: Meilleur défenseur de la saison en Ligue des champions féminine

Wendie Renard: Meilleur défenseur de la saison en Ligue des champions féminine

2020
UEFA Women's Champions League: 4 matches (1 match sans encaisser de but)
Compétitions nationales: 19 (14)
France: 4 (4)
Total: 27 (19)

Vainqueur de la septième Ligue des champions féminine de l'UEFA en tant que capitaine lyonnaise, et meilleure défenseuse de la saison du tournoi, elle est également la détentrice du record de la compétition et a marqué le but de la victoire en demi-finale contre le Paris Saint-Germain. Dans son discours du Nouvel An, le président Emmanuel Macron a déclaré que Renard avait fait rêver la nation "en cette période grise".

Magdalena Eriksson (Chelsea et Suède)

2020
UEFA Women's Champions League: 2 matches (2 matchs sans encaisser de but)
Compétitions nationales: 21 (11)
Suède: 8 (5)
Total: 31 (18)

Le flanc gauche a remporté la Super League féminine de la FA et la Coupe de la Ligue avec Chelsea, ainsi que le bouclier communautaire féminin de la FA à Wembley, et a aidé la Suède à se qualifier pour l'EURO féminin de l'UEFA 2022.

Kheira Hamraoui (Barcelone et France)

2020
UEFA Women's Champions League: 3 matches (1 but)
Compétitions nationales: 14 (2)
France: pas de présence
Total: 17 (3)

Hamraoui a marqué en quart de finale de la Ligue des champions féminine de l'UEFA contre l'Atlético, mais a peut-être été plus important pour son rôle de confinement à mi-terrain.

Amandine Henry (Lyon et France)

Amandine Henry (Lyon)

Amandine Henry (Lyon)UEFA via Getty Images

2020
UEFA Women's Champions League: 3 matches (0 buts)
Compétitions nationales: 18 (3)
France: 4 (0)
Total: 25 (3)

Peu de joueuses sont plus équilibrées, plus habiles et plus industrieuses que Henry, qui est la clé des récents succès de Lyon, même si une blessure en quarts de finale de l'UEFA Women's Champions League l'a empêchée de disputer les dernières étapes du tournoi. Malgré la victoire de Lyon en demi-finale et en finale en août, son absence s'est beaucoup fait ressentir.

Sara Björk Gunnarsdóttir (Wolfsburg / Lyon et Islande)

2020
UEFA Women's Champions League: 5 matches (1 but)
Compétitions nationales: 14 (3)
Islande: 7 (2)
Total: 26 (6)

Vainqueur d'un autre titre de champion avec Wolfsburg, Gunnarsdóttir a rejoint Lyon en juillet et a immédiatement contribué à la victoire finale de l'UEFA Women's Champions League contre son ancienne équipe. De plus, elle a atteint l'EURO féminin de l'UEFA 2022 avec l'équipe nationale et a été élue figure sportive de l'année en Islande en 2020.

Daniëlle van de Donk (Arsenal et Pays-Bas)

2020
UEFA Women's Champions League: 1 participation (0 buts)
Compétitions nationales: 23 (3)
Pays-Bas: 6 (3)
Total: 30 (6)

Arsenal profite pleinement de la polyvalence de Van de Donk au milieu de terrain en la déployant à la fois dans des rôles offensifs et défensifs. Elle est également l'une des joueuses les plus importantes des Pays-Bas, ayant atteint l'EURO féminin de l'UEFA 2022 et cherchera à défendre le titre.

Delphine Cascarino (Lyon et France)

2020
UEFA Women's Champions League: 5 matches (0 buts)
Compétitions nationales: 19 (2)
France: 7 (1)
Total: 31 (3)

L'ailier a été dévastateur en août en Ligue des champions féminine de l'UEFA, remportant le titre de meilleure joueuse de la finale contre Wolfsburg et inspirant les deux premiers buts de la victoire 3-1.

Pernille Harder (Wolfsburg / Chelsea et Danemark)

Pernille Harder: Joueuse de l'année de l'UEFA 2019/20

Pernille Harder: Joueuse de l'année de l'UEFA 2019/20

2020
UEFA Women's Champions League: 5 matches (5 buts)
Compétitions nationales: 23 (13)
Danemark: 8 (5)
Total: 36 (23)

Première joueuse élue Joueuse de l'année de l'UEFA pour la deuxième fois, Harder a été plus prolifique que jamais, remportant deux trophées nationaux avec Wolfsburg et atteignant la finale de l'UEFA Women's Champions League (elle a également été élue meilleure attaquante du tournoi). Ensuite, elle est passée à Chelsea et s'est qualifiée pour l'EURO féminin de l'UEFA 2022 avec le Danemark.