Esprinet: Ebitda ajusté à 24 millions (+ 16%) au premier semestre – Championnat d’Europe 2020

15
Découvrez la méthode incroyable des Gains aux paris sportifs qui peut atteindre jusqu'à 1.800€ en 18 jours en jouant toujours la même mise sur chaque match ! Pas de martingale ! Pas d'artifice ! Que du simple et vrai ! Accédez à la méthode

PUBLIÉ:

Temps de lecture estimé: 5 minutes

de l'analyse des tendances financières

LIRE PLUS D'ARTICLES SUR

Esprinet
Croissance

Le Conseil d'administration d'ESPRINET (PRT: IM) a approuvé le rapport financier semestriel consolidé au 30 juin 2020.

Le Conseil d'administration d'ESPRINET (PRT: IM) a approuvé le rapport financier semestriel consolidé au 30 juin 2020.

  • Le chiffre d'affaires s'élève à 1834,7 millions d'euros, + 7% contre 1717,5 millions d'euros au S1 2019 Après un T1 2020 avec un chiffre d'affaires en hausse de + 4% à 913,8 millions d'euros, au T2 2020 Le Groupe enregistre un chiffre d'affaires de 920,9 millions d'euros, + 9% par rapport au T2 2019 (842,0 millions d'euros) grâce aux excellentes performances des mois de mai et juin qui ont plus que compensé la baisse de -19% enregistrée en avril. ESPRINET consolide ses parts de marché et enregistre au T2 2020 le meilleur résultat de ces dernières années sur tous les marchés de référence. L'évolution favorable du chiffre d'affaires se confirme encore sur la période de deux mois juillet-août qui a enregistré des revenus en hausse d'environ 180 millions d'euros, soit + 32% sur la même période de deux mois en 2019.
  • La Marge Commerciale Brute s'élève à 82,8 millions d'euros et affiche une augmentation de + 2% par rapport au S1 2019 (81,4 millions d'euros) en raison de la hausse du chiffre d'affaires qui compense la légère baisse du pourcentage de marge (4, 51% contre 4,74%) et malgré l'effet dilutif lié à la baisse significative du chiffre d'affaires et de la marge de Celly consécutive à la rupture partielle d'activité.
  • EBITDA ajusté, égal à 24,0 millions d'euros, + 16% contre 20,6 millions d'euros au S1 2019, calculé avant coûts exceptionnels de 1,1 million d'euros (0,9 millions d'euros liés à l'opération visant l'acquisition de GTI et 0,2 million d'euros engagés pour faire face à la pandémie de Covid-19).
  • EBIT ajusté, brut de 2,2 millions d'euros de charges non récurrentes (1,1 million d'euros de coûts non récurrents mentionnés ci-dessus et 1,1 million d'euros de dépréciation du goodwill lié à l'UGT attribuable à la distribution de accessoires de téléphonie mobile gérés par la filiale Celly), est égal à 16,8 millions d'euros, + 20% contre 14,0 millions d'euros au S1 2019.
  • L'EBIT s'élève à 14,6 millions d'euros, enregistrant une croissance de + 4% par rapport au S1 2019.
  • Le résultat avant impôts s'élève à 10,7 millions d'euros (+ 5% contre 10,2 millions d'euros au S1 2019).
  • Le résultat net s'établit à 7,7 millions d'euros, + 1% (7,6 millions d'euros au S1 2019).
  • La situation financière nette, influencée par des facteurs techniques tels que la saisonnalité de l'activité et la dynamique des modèles comportementaux des clients et des fournisseurs dans les différentes périodes de l'année qui ne la rendent donc pas représentative des niveaux moyens d'endettement financier net observés sur le semestre, est positive pour 113,2 millions d'euros, une amélioration significative par rapport au 31 mars 2020 (négatif pour 127,1 millions d'euros) et par rapport au 30 juin 2019 (négatif pour 183,1 millions d'euros).

Alessandro Cattani, PDG d'ESPRI Alessandro Cattani NET: «Un positionnement concurrentiel fort, la clarté des objectifs, la cohésion et la flexibilité de l'équipe, l'étendue du portefeuille de produits et la solidité financière ont confirmé la centralité du rôle d'ESPRINET dans la chaîne d'approvisionnement informatique. Malgré les interruptions de la chaîne d'approvisionnement, des mesures de confinement prises par les gouvernements et de l'incertitude du contexte économique, nous avons garanti et garantissons la fiabilité et la stabilité aux fournisseurs et aux clients, répondant à la demande croissante de numérisation. Nous avons enregistré le meilleur résultat de ROCE au cours des 18 derniers trimestres grâce une forte concentration sur l'amélioration du fonds de roulement. Nous continuons à faire évoluer notre portefeuille dans les domaines présentant le plus grand potentiel de croissance à long terme: l'acquisition de GTI, premier distributeur de solutions logicielles et cloud en Espagne, pour lequel il est L'autorisation antitrust espagnole a déjà été obtenue, est-ce que vous n pas important dans cette direction. Les résultats du premier semestre et les excellentes performances de juillet et août, qui ont enregistré un chiffre d'affaires en hausse d'environ 180 M €, soit + 32% sur le même semestre de 2019, nous permettent d'estimer pour l'année 2020, sans compter l'effet de la consolidation de GTI, chiffre d'affaires supérieur à 4,3 milliards d'euros. L'EBITDA ajusté est attendu entre 56 et 61 M €, avec une forte croissance par rapport à 2019, prélude à la focalisation progressive sur la rentabilité comme principal moteur de la croissance du ROCE. "

(RV – www.ftaonline.com)