"Euro 2020? En Italie trop loin derrière avec les vaccins" – Championnat d’Europe 2020

102

À la suite du Conseil fédéral d'aujourd'hui, le président de la FIGC, Gabriele Gravina, s'est adressé à la presse présente. Voici ses paroles: "Mes déclarations sont intéressantes et partiales mais sont soutenues par Ceferin, président de l'UEFA, qui réitère fermement et résolument qu'il veut défendre le format envisagé pour l'Euro 2020. Nous sommes sereins et continuons à travailler, nous le ferons sous peu. présent et nous expliquerons un certain nombre d'activités. Nous appelons à une action décisive pour accélérer le processus de vaccination, nous sommes à la traîne par rapport aux autres pays. J'ai parlé à la Turquie aujourd'hui et seulement plus loin. Nous devons accélérer ».

Le président de la FIGC a également expliqué ce qui a été discuté lors du premier Conseil fédéral: «Nous avons parlé des ligues amateurs, nous avons un rôle institutionnel et nous voulons que tous les jeunes jouent à nouveau, en respectant clairement les règles de santé physique. La Ligue nationale amateur doit nous donner un retour sur les formules, il n'y aura pas de relégations d'Excellence en Promotion, puis nous évaluerons les interventions pour la Serie D et pour l'Excellence sur la base du Décret Rafraîchissements ".

Il est inévitable de parler de ce qui s'est passé avec Lazio – Turin: "Je respecte le protocole qui dit" sauf tel que prévu par l'autorité sanitaire ". Le protocole est valide et le football se comporte de manière responsable. Tout doit respecter les règles et la santé doit être protégée et que le football se joue. Nous ne voulons pas remplacer l'autorité sanitaire. Nous continuerons à défendre notre protocole mais il y a des décisions qui ne concernent pas la Fédération ».

OMNISPORT | 05-03-2021 17:26

Gravina: Source: Getty Images