Euro2020, le rêve européen commence. Azzurri dans les qualifications mondiales – Foot 2020

88

Au début de Autriche, Norvège et Suède la quatorzième édition du Championnat d'Europe. Aujourd'hui nous partons sur les champs de Trondheim et Graz. L'Italie est absente, engagé demain dans les qualifications mondiales.

L'Euro 2020 commence aujourd'hui (9 janvier), édition numéro quatorze du Championnat d'Europe de handball, la première qui voit vingt-quatre équipes s'affronter en six groupes. Les pays organisateurs sont trois: l'Autriche, la Norvège et la Suède. La seule ville à accueillir deux groupes est Trondheim, en Norvège, qui joue donc le rôle de capital du Tour préliminaire, la phase d'élimination. Ce n'est pas seulement une question de quantité, mais aussi de qualité. Dans la ville norvégienne, toujours décorée de lumières de Noël, certaines batailles se dérouleront dans les prochains jours. Par exemple, il promet étincelles le défi du 11 janvier entre l'Espagne (championne en titre) et l'Allemagne.
Aujourd'hui, cependant, cela commencera par un jeu plus calme entre Allemagne et Pays-Bas (18h15) valable pour le groupe C. En football ce serait un grand match avec de longues traditions, en handball no. L'équipe nationale des Pays-Bas en est à sa première participation à un tour final.
Les débuts de la Norvège, inclus dans le groupe D, auront lieu demain soir à 20h30 contre la Bosnie-Herzégovine et auront pour effet de faire une ville qui ne il peut certainement être appelé chaud, à partir du temps. Ces derniers jours, bien que les températures n'aient pas atteint les niveaux des années les plus rigides, des rafales de vent glacial, de pluie et de grésil n'ont pas disparu.
Aujourd'hui, la journée inaugurale impliquera également Graz, en Autriche, où la Serbie-Biélorussie ouvrira la danse (18h15). Entre demain et après, Euroduels s'étendra à Vienne (Autriche), Göteborg et Malmö (Suède). La sixième et dernière ville à braquer les projecteurs sera la capitale suédoise Stockholm qui accueillera les demi-finales le vendredi 24 janvier, les finales de consolation le samedi 25 et la finale le dimanche 26 (16h30).

LES FAVORIS – Un nom se démarque avant tout: celui de Danemark du phénoménal Mikkel Hansen, qui poursuit le triple après avoir remporté la Coupe du monde à domicile il y a un an et les JO de Rio De Janeiro en 2016. La compétition s'annonce pourtant féroce. Ils doivent être surveillés Norvège, France, Allemagne, Suède, Croatie et Espagne, classés dans l'ordre dans lequel ils ont clôturé la dernière Coupe du monde, la plus récente des compétitions internationales et donc la plus indicative.

REGISTRE D'OR – Au sommet, la Suède, seul pays à avoir remporté 4 titres européens, tous entre 1994 et 2002. La France, à 3 mètres d'altitude, est immédiatement derrière. Le Danemark et l'Allemagne suivent avec 2 coups sûrs, la Russie et l'Espagne avec 1.

ITALIE – Le rêve bleu de participer à l'Euro 2020 s'est éteint à PalaYamamay de Busto Arsizio en juin dernier, lorsque l'équipe nationale de Riccardo Trillini a été battue par la Russie par 30-23.
L'Italie doit désormais se concentrer sur les qualifications monde qui dans les prochains jours verra son visage Kosovo (10 janvier), Géorgie (11) e Roumanie (12) au PalaTedeschi de Bénévent. Trois joueurs de Walley Design Cassano ont été appelés en bleu. Je suis l'aile Thomas Bortoli, le dos complet Alessio Moretti et le central Giacomo Savini.

Sergio Luoni