exigences et délais – LiveUnict – Championnat d’Europe de Football 2020

13

Le bonus de 1000 euros, dont on a déjà parlé ces derniers mois, sera désormais accessible à davantage de bénéficiaires: voici qui a le droit et les exigences.

Au cours des derniers mois, nous avons déjà entendu parler de Bonus de 1000 euros et beaucoup ont fait une demande, face à la crise que divers secteurs ont dû affronter suite à la confinement et la réouverture progressive ultérieure. Cependant, avec le Décret d'août, le groupe de bénéficiaires du prime en question sera élargie et encore plus de catégories pourront en faire la demande. Mais à qui s'adressera-t-il cette fois? Et quelles conditions et quels délais doivent être respectés pour postuler correctement? Voici la réponse à ces questions.

Bonus de 1000 euros: qui est éligible et délais

Il s'agit d'une innovation importante pour certaines catégories qui étaient auparavant exclues de cet avantage. En particulier, il est fait référence à avocats, notaires, architectes et dentistes, qui sera inclus dans l'extension de la demande de bonus. Également inclus dans le public des bénéficiaires sont i vendeurs de maison, à condition que leur revenu annuel n'excède pas 5 mille euros et qu'ils aient un numéro de TVA, enregistré dans la gestion séparée et non dans d'autres types de sécurité sociale obligatoire.

L'avantage sera décaissé de deux manières différentes: ceux qui ont déjà reçu le bonus le trouveront directement crédité sur leur compte. Quant à tous ceux qui doivent introduire une demande pour la première fois, ils devront en faire la demande dans les 30 jours à compter de l'entrée en vigueur du décret d'août, c'est-à-dire avant le 16 septembre.

Lisez aussi: Bonus 2020: ici jusqu'à quand ils peuvent être demandés

Bonus de 1000 euros: conditions requises

Pour demander la prestation en question, vous devez d'abord être pigistes enregistré auprès des institutions de sécurité sociale obligatoires. De plus, il y a des exigences spécifiques pour postuler et obtenir le bonus de 1000 euros. En particulier, il n'est pas nécessaire d'avoir une pension ou une relation de travail à durée indéterminée, ni d'avoir demandé la prime dans le cadre d'une autre forme de sécurité sociale obligatoire.

De plus, il est nécessaire qu'en 2018, le 35 mille euros du revenu total et que son activité a ralenti après la période de fermeture de la pandémie. Alternativement, pour ceux qui ont réalisé un revenu total au cours de l'année d'imposition 2018 entre 35 mille et 50 mille euros, il est nécessaire de démontrer qu'il a subi une baisse de 33% au cours des trois premiers mois de l'année par rapport à 2019, ou la possible cessation / suspension de l'activité. Enfin, qui a dépassé les 50 mille euros de revenu est automatiquement exclu de la prestation, quelle que soit la condition de l'activité professionnelle au cours de l'année 2020. Pour postuler, vous devrez faire une demande auprès de votre caisse de pension, en notant les données suivantes: identité, code fiscal et Iban, qui soit bancaire ou postal.