Fonction publique: coupe de 100 mille euros. L'exécutif confirme: "Les projets ne sont reportés que pour ne pas alourdir le budget 2020" – Euro 2020

47

TRENTO. Le premier à remarquer a été le conseiller provincial de Futura Paolo Ghezzi cette il a souligné les coupes opérées par la junte sur certains postes budgétaires entre ici ceux liés à fonction publique provinciale, terminé entre les chapitres "consommables" aux besoins du redémarrage. En particulier jeLe réalisateur a dénoncé la suspension des délais (4 juin et 3 septembre) présenter les propositions de projets pour démarrer différents chemins (ICI article).

Une circonstance cconfirmé à la fois par un communiqué de presse et par l'exécutif de l'Agence provinciale pour les politiques de la famille, de la naissance et de la jeunesse Luciano Malfer, atteint par téléphone, qui cependant, il a voulu souligner la centralité de la fonction publique dans les politiques de jeunesse.

"Dans le cadre du remodelage des états financiers suite à l'urgence du Coronavirus il y avait une réduction minimale des ressources, par analogie avec ce qui a été fait à l'égard de toutes les politiques provinciales ", lit le communiqué de presse, une réduction qui équivaut à 100 mille euros "soit 5% sur un budget d'environ 2 millions" Souligne Malfer.

En attendant, le ministère travaille à combler la pénurie, "Nous récupérons les ressources européennes du plan de garantie pour la jeunesse et nous sommes convaincus que nous pouvons compenser les fonds manquants" souligne le gestionnaire du Pat. En ce qui concerne les nouveaux projets n'ont été reportés qu'en vue d'économiser: "Très souvent, les projets pèsent sur un budget pluriannuel – la durée varie de 3 mois à 1 an – dans ce cas précis, nous avons voulu peser le moins possible sur le budget prévu pour 2020 en faisant afin que les coûts les plus importants retombent en 2021 ".

La planification est donc seulement reporté et non annulé, même s'il est encore tôt pour avoir de nouvelles dates. Trop de variables, des instances proposantes à la réponse des nouveaux volontaires "Nous prévoyons – Malfer souligne – beaucoup dépendra de l'opportunité de trouver de nouvelles ressources et de l'affectation de nouveaux fonds dans le budget ". Pat se soucie néanmoins de souligner les efforts déployés jusqu'à présent comme, comment l'augmentation des prestations, passé d'environ 433 euros à 600 euros par mois, est la reconnaissance de la soi-disant allocation spéciale de Covid pour les jeunes dans la fonction publique, c'est-à-dire le maintien de l'indemnisation également pour les enfants qui ont vu leur projet suspendu à la suite de l'urgence sanitaire. "Ce n'était pas évident", note Malfer.

"J'espère que c'est vraiment – commente la société mère de Futura, Ghezzi – pour de nombreux jeunes ila fonction publique est un support, aussi pas cher, indispensable pour éviter les poches d'une nouvelle pauvreté, de plus on parle d'un outil il est aussi très utile pour de nombreuses associations qui y opèrentLe troisième secteur est dans le secteur social. Un secteur – conclut-il – que lors de la pandémie de Covid-19 et surtout dans la phase de réorganisation des services, prévue dans la phase 2, Besoins pouvoir puiser dans la passion et l'énergie de nombreux jeunes qui au fil des ans ont demandé d'entreprendre cette expérience ".